Fédération Malienne de BASKETBALL : Des arbitres pas comme les autres

0

Avec le niveau actuel du basket-ball malien tant au plan national qu’international, il y a lieu qu’on s’y intéresse davantage par rapport à la formation et à la qualité de nos arbitres.

En effet, si certains se font couronnés à l’étranger par leur savoir-faire dans le domaine de l’arbitrage, d’autres méritent tout simplement des punitions pour leur sabotage et leur incompétence. Si certains sont hautement salués et connus, nombre d’entre eux sont mettent leurs émotions personnelles et leurs sentiments au-dessus de leur travail . Ces faits sont beaucoup fréquents lors des rencontres entre les vieilles équipes et les clubs récemment affiliés à la ligue.

Avant d’être arbitres, ces gens ont joué dans des clubs de la place ou ils étaient des supporters inconditionnels de ces clubs. Maintenant, devenus des arbitres après des études et des formations, les relations qui existent entre ces arbitres et les dirigeants de ces clubs sont plus que amicales, si bien que cela laisse parfois comprendre qu’il y a sûrement un deal entre les clubs et ces arbitres incompétents.

Après les différentes conférences, le championnat national phase du district a débuté par des rencontres qui opposent tous les clubs de la place. C’est ainsi que les clubs communaux et les nouveaux croisent le fer avec les vieilles équipes qui ont fait la fierté de notre basket-ball tant au plan national qu’international.

A chaque fois que ces équipes jouent contre les équipes récemment affiliées à la ligue, leur influence se sent sur le match. C’est ainsi que lors du match qui a opposé le Djoliba AC et une équipe de la place, la pression des supporters des rouges, une faute flagrante a été commise sur une joueuse de cette équipe par un joueuse de Djoliba AC. Elle était tellement flagrante que tout le monde a hué l’arbitre qui était plus proche. Alors, il était obligé de répondre les supporters qui étaient plus proches de lui par ces mots: “Et qu’on siffle ou pas cette équipe ne pourra, en aucune manière, battre le Djoliba AC. Alors calmez-vous, suivez le match” Un arbitre doit-il tenir de tels propos lors d’une rencontre?

Et nombreux sont les dirigeants des petits clubs qui ont été victimes de ces incompétents munis de sifflet au non de la Fédération malienne de basket-ball car, chaque fois qu’ils sifflent un match contre ces ténors de la ligue, ils font tout pour , étaler leur sentiment d’appartenance à ces clubs. Selon le témoignage d’un coach d’une équipe communale: “chaque fois nous nous préparons physiquement, techniquement et moralement pour affronter ces équipes, mais chaque fois c’est le même problème d’arbitrage qui affecte le morale des enfants. On n’a vraiment pas le choix”.

En considérant toutes ces frustrations et ces injustices au niveau de la ligue, si la fédération ne prend pas de mesure nécessaire pour cela, le beau jeu qu’est le basket-ball est en en train de perdre son sens premier dans notre championnat qui est l’épanouissement général de la jeunesse.

Moussa KONDO (Stagiaire)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER