Fédérations sportives : Une reprise des activités se dessine

0

Les fédérations sportives nationales s’apprêtent à reprendre les compétitions suspendues en mars, pour cause de la pandémie de la Covid-19. Une réunion est prévue ce mardi 9 juin entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et lesdites associations en vue de débattre de la reprise des compétitions. Dans ce genre de situation, pour donner son autorisation aux fédérations sportives, le département de tutelle aura probablement besoin de l’accord du ministère de la Santé et des Affaires sociales. D’ores et déjà, les fédérations s’activent de leur côté pour la reprise. Dans une correspondance adressée aux présidents des ligues, d’associations locales de Commune et Cercle, maîtres de clubs du District de Bamako, le président de la Fédération malienne de taekwondo, maître Alioune Badara Traoré, ceinture noire 7è dan, a adressé ses remerciements pour avoir accepté de suspendre jusqu’à ce jour leurs activités de taekwondo dans les salles et infrastructures sportives à travers le pays à cause de la pandémie de la Covid-19. Il a invité les acteurs à reprendre les séances d’entraînement tout en respectant les mesures sanitaires et les gestes barrières. « Suite à la décrispation de la situation, je voudrais vous demander de reprendre les activités de taekwondo dans les lieux d’entraînement tout en respectant les mesures sanitaires et gestes barrières : se laver régulièrement les mains au savon avec l’eau ou utiliser le gel hydro-alcoolique, éviter les contacts et respecter les mesures de distanciations, resté à la maison en cas de maladie », a plaidé le patron du taekwondo malien.

La Fédération malienne de basket-ball compte reprendre quant à elle le 30 juin. L’instance dirigeante du basketball malien compte finir les championnats nationaux et préparer les phases finales des Afrobasket U18 filles et U18 garçons ainsi que la coupe du monde U17 filles et U17 garçons pour la période du 15 au 23 août.

S’agissant du football, les clubs n’ont pas attendu une autorisation des autorités pour reprendre les entraînements dans la perspective d’une préparation du championnat national. Notons que les compétitions ont été suspendues alors qu’il restait une journée de la phase de poules. Dans le groupe A, le Djoliba (51 points) s’est qualifié pour le tour suivant tandis que son accompagnant serait soit le Réal ou le CSD. Les Réalistes compte 37 points contre 35 pour le CSD (qui affronte l’AS Performance) et a besoin d’un nul contre LCBA pour valider son ticket pour le Carré d’as. Dans la poule B, le Stade malien (51 points) est également assuré de jouer le Carré d’as. Le deuxième ticket qualificatif sera joué entre le COB et Yeelen olympique. Les deux formations olympiennes comptent chacun 36 points.

Ce sera un duel à distance : les Verts affronteront l’USC Kita tandis que les Olympiens de la Commune II en découdront avec l’USFAS. Malheur aux vaincus.

Par ailleurs, la Femafoot compte terminer la saison 2019-2020 pourplusieurs raisons. «Le cas malien est un peu difficile. Nous sortons d’une crise qui a impacté tous les segments de notre football. Nous avons l’un des championnats les plus longs au monde, avec notamment 23 équipes. Nous avons dit que nous allons terminer ce championnat-là, jouer en même temps le championnat de D2. Ça va nous permettre d’avoir une base réelle et solide en termes de quorum par rapport aux assemblées générales à venir et surtout donner la possibilité aux enfants de jouer au ballon car depuis un certain nombre d’années, il n’y a pas de football en tant que tel au Mali. Nous nous engageons à terminer le championnat national et également le championnat pour la montée », a expliqué le président de la Femafoot, Mamoutou Touré « Bavieux » chez nos confrères d’Aujourd’hui-Mali. Il a ajouté que le Comité exécutif de la fédération a tenu une réunion, mardi 2 juin dernier, pour essayer de relancer le département de tutelle afin que «nous puissions recommencer à jouer au ballon, mais en prenant des mesures spécifiques pour qu’on n’expose pas trop les acteurs du football ». La Fédération malienne d’athlétisme souhaite aussi reprendre la saison pour organiser les championnats nationaux seniors, cadets et junior, mais attend le feu vert du ministère de la Jeunesse et des Sports. Les fédérations veulent ainsi toutes reprendre du service, mais dans quelles conditions quand on sait que la pandémie continue sa progression dans notre pays.

 

Ousmane CAMARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here