Fiba U-16 Filles et Garçons, Egypte 2021 : Le Maliennes de nouveau sur le toit de l’Afrique

0

L’Afrobasket  U-16 Filles et Garçons  Egypte 2021 a connu son épilogue ce samedi 15 août par le sacre du Mali qui remporte son septième titre continental d’affilée en battant le pays hôte 68-65. En revanche, chez les U-16 Garçons, le pays hôte l’emporte sur le fil 63-62. 

C’est l’apothéose pour le Mali qui prenait part à la 7ème édition de l’Afrobasket U-16 Filles et Garçons Egypte 2021. Le Mali est de nouveau sur  le toit de l’Afrique. Dans un match palpitant, les Aiglonnes du Mali ont réussi à conserver leur titre pour la septième fois consécutive contre le pays organisateur, l’Egypte 68-65. Rokiatou Berthé et ses camarades remportent non seulement un septième titre continental d’affilée, mais aussi et surtout se qualifient pour la prochaine coupe du monde de basketball. Le public égyptien retiendra longtemps l’équipe U-16 Filles du Mali, menée par une certaine Rokiatou Berthé, la valeur clé des championnes d’Afrique féminin des moins de 16 ans  et MVP. Elle a réalisé une performance incroyable et bénéfique pour l’équipe (28 points, 4 rebonds pour 23 évaluer). Elle figure parmi les 5 majeurs du tournoi et la meilleure joueuse adroite aux tirs des 3 points. Avec elle et ses camarades, le Mali pourrait surprendre ses adversaires à la prochaine coupe du monde de leur catégorie.

Chez les U-16 Garçons, le Mali a failli remporter son deuxième titre continental face au pays hôte. Dans ce match âprement disputé, le pays hôte, l’Egypte, ne se fera pas battre, comme précédemment elle l’a été face aux Maliennes. Elle l’emporte sur le fil, 63-62. Privés de leur deuxième titre continental, les U-16 Garçons du Mali se qualifient également pour la prochaine coupe du monde de leur catégorie.

Cette performance des catégories inférieures du Mali, s’appuyant sur les entraîneurs nationaux, prouve à suffisance qu’un travail de titan est en train d’être mené par la Fédération malienne de basketball  qui traverse des moments difficiles.

Almihidi  Touré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here