L’A.G.O de l’UFOA zone a s’est tenue le week-end dernier à Dakar : Augustin Senghor passe la main à Mamadou Antonio Souaré de la Guinée pour 4 ans

0

Bavieux Touré désormais membre du C.E

Le président de la Fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio Souaré, vient d’être élu président de l’Union des fédérations ouest-africaines (Ufoa Zone A) pour un mandat de 4 ans. Et notre compatriote Mamoutou Touré dit Bavieux (président de la Fédération malienne de football) est désormais membre du Comité exécutif.

On connait désormais le nouveau patron de l’Union des fédérations ouest-africaines) Zone A. Il s’agit de Mamadou Antonio Souaré, président de la Fédération guinéenne de football et président du club Horoya AC. Il a été élu lors de l’Assemblée générale extraordinaire élective, le samedi 12 octobre dernier, à Dakar, en marge du tournoi Ufoa qui a vu le sacre des Lions de la Terranga, dimanche dernier. Mamadou Antonio Souaré succède donc au Sénégalais, Me Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football et membre du Comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf). D’ailleurs, c’est à cause  des nouveaux textes qu’il a passé le témoin à Antonio Souaré. En termes très clairs, ces textes ne permettent plus de cumuler les postes.  Dans le nouveau Comité exécutif, Mustapha Radji (président de la Fédération libérienne de football) occupe le poste de vice-président.

Notre compatriote Mamoutou Touré dit Bavieux, président de la Fédération malienne de football, fait son entrée en tant que membre. Il se dit très heureux de prendre part à cette grande rencontre, quelques semaines seulement après son élection à la tête du football malien. “J’ai eu l’immense honneur d’être élu ce jour à Dakar dans le bureau exécutif de l’Ufoa A. Au côté du nouveau président de l’organisation régionale, le Guinéen Mamadou Antonio Souaré, nous aurons à cœur de continuer le travail de professionnalisation entrepris par le président Augustin Senghor. Je mettrai tout en œuvre pour être à hauteur de mission” dira-t-il.

Notons que cette Assemblée générale extraordinaire s’est déroulée en présence du président de la Caf, Ahmad Ahmad, et de plusieurs invités de marque du monde du football. Et l’un des temps forts de ce rendez-vous a été l’adoption des nouveaux textes standards de l’Ufoa Zone A.

Rappelons que l’Union des fédérations ouest-africaines (Ufoa) Zone A est composée du Cap Vert, de la Gambie, de la Guinée Conakry, de la Guinée Bissau, du Libéria, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, de la Sierra Leone. Tandis que l’Ufoa Zone B est composée du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Niger, du Nigéria et du Togo. Et le président est Djibrila Hima Hamidou.                                 

 

El Hadj A.B. HAIDARA

 

Le nouveau président de l’UFOA a, Mamadou Antonio Souaré :

“En matière de Gouvernance, “la tolérance zéro” devrait être notre soubassement.”

Fraichement élu à la tête de l’Ufoa Zone A, Mamadou Antonio Souaré a livré un discours dans lequel il a remercié le président sortant, Me Augustin Senghor, pour les efforts consentis.  

En ce Jour historique de ma carrière de dirigeant sportif sous-régional, permettez-moi, tout d’abord, de m’acquitter d’un devoir : celui de rendre hommage aux initiateurs et fondateurs de l’Union des fédérations ouest-africaines de football (UFoa) et à tous les prédécesseurs dont certains nous ont malheureusement quittés.

À la mémoire de ces illustres personnalités qui ont servi la cause du football, et à celle de tous les sportifs, dirigeants, techniciens, supporters que nous avons perdus cette année au niveau de la Zone et d’autres parties du monde, je vous prie d’observer une minute de silence. Veuille Allah, notre créateur, accueillir toutes ces belles âmes dans son éternel Paradis. Amen !

Du haut de cette tribune, je tiens à vous remercier pour la confiance que vous venez de me témoigner en m’élisant à la Présidence de la Zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines de football (Ufoa).

La famille sportive guinéenne, l’ensemble de ses associations sportives nationales, ses autorités au plus haut niveau, notamment le ministre des Sports représenté ici par son secrétaire général (Fodeba Keira) ainsi que les populations sportives guinéennes, sont très honorés par cette marque de confiance qui traduit une réelle considération pour notre pays, une reconnaissance du sérieux de notre Comité exécutif élu en février 2017.

En vous remerciant, en leur nom, je voudrais également exprimer ma sincère gratitude à la Fédération sénégalaise de football, aux autorités de ce pays de Culture et aux populations pour l’accueil chaleureux réservé à tous les délégués et invités, ainsi que pour le sens de l’organisation manifesté dans la réussite du tournoi de football, ainsi que le parfait déroulement des travaux de la présente Assemblée générale de notre Zone A.

La fonction de président dans laquelle vous venez de m’investir représente une lourde responsabilité, mais aussi une exceptionnelle occasion d’affirmation et de mise en pratique des idées et programmes sportifs que je ne pourrais réussir ni accomplir sans vous.

C’est avec cet état d’esprit, esprit d’équipe et de rassemblement, que j’envisage d’assumer cette fonction.

A cet effet, j’exprime ma satisfaction au bureau sortant et à son président, mon frère Augustin Senghor, pour le travail accompli et les résultats obtenus durant leur mandat dans un contexte socio-économique très difficile.

Nous sommes tous conscients aujourd’hui que le football, fait et phénomène de société, est le meilleur facteur de rassemblement, de cohésion, d’unité interne et externe de nos États ; qu’il est aussi l’un des meilleurs outils au service du développement socio-économique de toutes les Nations du monde.

La pratique et les problèmes du football exigent donc des visions plus progressistes, de nouvelles méthodes, une Gouvernance plus rationnelle et pragmatique. C’est ce que nous avons l’obligation d’incarner au niveau de notre zone.

C’est pourquoi, chers membres statutaires, en décidant de briguer cette fonction et de m’investir pleinement au niveau de notre zone, j’ambitionne de placer la réorganisation et la modernisation des structures au premier plan des réformes à mener.

En harmonie avec les textes de la Fifa et de la Caf qui nous régissent, il s’agira, dorénavant, de réformer les structures de l’Ufoa à partir du football, plutôt que de réformer le football à partir de ses structures qui ont besoin de s’adapter à la réalité et au progrès que réalise actuellement la pratique du sport roi partout dans le monde.

Ainsi, la relance des compétitions, la création de nouvelles compétitions, la lutte contre la corruption sous toutes ses formes, sur tous les plans sportifs et administratifs, le respect rigoureux des textes, le suivi et l’application des décisions et recommandations, sont les chantiers qui sont devant nous.

En matière de Gouvernance, “la tolérance zéro”, pour reprendre la belle et préventive formule du président Gianni Infantino, devrait être notre soubassement.

La réussite de la mise en œuvre de ces nécessaires réformes passe par leur intégration par chacun de nous les dirigeants, mais aussi et surtout par notre comportement de tous les instants. Elles ne seront nullement possibles sans la disponibilité, l’engagement et l’implication totale et sans réserve de chacune de nos Associations membres, conscientes du sens des responsabilités qui sont les nôtres.

Dans la cohésion, l’unité, le sérieux, notre volonté commune entraînera celle des États, des annonceurs et autres potentiels partenaires commerciaux amoureux du cuir rond et disposés à contribuer pour son développement.

Mais tous attendent que nous montrions la voie, la direction à suivre.

C’est le lieu pour moi d’exhorter chacun et tous, sur le bon sens, le respect et la courtoisie que nous avons l’obligation aussi de cultiver et d’entretenir à l’égard des mécènes, sponsors, annonceurs et partenaires commerciaux, car leur implication est décisive dans la capacité que nous avons à tenir à date et dans des conditions optimales les compétitions que l’Ufoa se propose d’organiser.

Et je voudrais vous donner l’assurance que des dispositions seront prises par notre équipe afin que les ressources allouées par la Fifa, la Caf, nos Etats, ainsi que les revenus générés par les contrats commerciaux, soient judicieusement utilisés dans l’intérêt exclusif du football. En tant que nouveau président de l’Association sous régionale et au nom de mes collègues du Comité exécutif, permettez-moi de réaffirmer encore ma gratitude pour la confiance, le respect, la considération et le soutien que chacun de vous n’a cessé de manifester à notre Association Zonale créée en 1975 et scindée en Zone A et Zone B, en 2011 par notre tutelle, la Confédération africaine de football (Caf).

Je profite de l’occasion pour saluer le président de la Caf, notre frère Ahmad Ahmad et réitérer l’engagement de notre Association de toujours militer en faveur des activités de l’instance continentale au niveau de la Zone A de l’Ufoa.

Je salue également la présence de Mme la secrétaire générale de la Fifa, notre sœur Fatma Samoura Diouf, que je suis particulièrement heureux de remercier et féliciter, pour avoir accepté la Mission de “Déléguée-Générale de la Fifa pour l’Afrique” qu’elle effectue avec responsabilité et beaucoup d’efficacité, depuis le 1er août 2019.

Contrairement aux allégations et spéculations proférées ici et là par des mauvaises langues, nous savons tous que ce supplémentaire sacrifice consenti par notre brillante sœur au service du football continental résulte d’une sollicitation de l’expertise de la Fifa librement exprimée par le Comité exécutif de la Caf, lors de sa réunion du 19 juin 2019 au Caire.

La Zone A de l’Ufoa réaffirme son soutien à cette mission, dont le noble but est d’évaluer la situation actuelle au sein de la Confédération afin de contribuer à l’accélération du processus de mise en œuvre des réformes en cours, destiné à assurer à la Caf un fonctionnement encore plus transparent, plus efficace, conforme aux standards de Gouvernance les plus élevés.

En remerciant, encore une fois, tous les délégués et invités, je tiens à rassurer, les uns et les autres, que par la Grâce de Dieu et avec votre concours, je m’engage à œuvrer de toutes mes forces pour mériter l’immense confiance placée en ma modeste personne et servir, sans contrepartie ni le moindre profit personnel, l’organisation zonale ; servir la cause du football qui est ma vocation primordiale, mon activité principale sinon unique.

“Servir et non se servir” a été, est et restera ma ligne de conduite inébranlable. Sur ce, je déclare clos les Travaux de cette Assemblée générale

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here