La joueuse de basket du Djoliba : Kadiatou Samaké « ressuscitée »

1

Admise au Centre hospitalier universitaire du Point G, la joueuse de basket de la prestigieuse équipe du Djoliba AC, Kadiatou Samaké a été déclarée morte par ses médecins traitants. Sa famille, le monde du sport pleuraient la perte prématurée d’un talent qu’un « miracle » digne des contes de fées s’est produit. Au moment de son transfert à la morgue, Samaké, qui tenait à la vie comme à tous les fibres de son être, a éternué. Les brancardiers ont dû rebrousser chemin. Erreur, le ticket de voyage céleste n’a plus cours. A présent, « la ressuscitée » est réadmise sous soins intensifs. Récemment évacuée sanitaire au Maroc grâce à une générosité du gouvernement malien, son état était jugé stable justifiant un retour au bercail. Mais, le cancer dont elle souffre se déjoue des pronostics, des traitements les plus lourds.

Il faut le dire, il faut  l’écrire, le sport est ingrat sous nos tropiques. D’anciennes gloires ont fini comme des épaves, tenaillées par la faim, les besoins incompressibles de leur famille. Réduites qu’elles sont souvent à mendier thé, cigarettes ou de quoi payer le loyer.  A voir certaines déambuler dans les rues de Bamako et d’autres villes du pays on se retourne pour pleurer à chaudes larmes.  Prompt rétablissement héroïne !

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Longue vie petite, heureusement pour toi sinon combien de personne nos braves médecins ont fait enterrer vivants? Pauvre Mali. Et on dit qu’on a des médecins.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here