LdC : le PSG s’incline contre Manchester City mais valide son billet pour les 8es

1

90 minutes pour valider son billet pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions et prendre une belle option sur la première place de la poule A. Dans le cadre de la 5e journée de la phase de poules de C1, le Paris Saint-Germain se déplaçait ce mercredi soir à l’Etihad Stadium pour y affronter Manchester City. Presque deux mois en arrière, les Parisiens avaient disposé des Citizens au Parc des Princes mais dans la difficulté et l’objectif était bien évidemment encore la victoire ce soir pour remplir les objectifs mentionnés. Surtout qu’une contre-performance, et surtout une défaite, pouvait tout changer si le Club Bruges s’imposait dans le même temps contre le RB Leipzig. De son côté, le club anglais devait aussi l’emporter pour être tout simplement certain de finir en tête du groupe et donc d’être qualifié pour la phase finale. Pour revenir d’Angleterre avec une qualification, Mauricio Pochettino alignait un 4-3-3 avec le trio Messi-Mbappé-Neymar devant mais sans Verratti ou encore Wijnaldum dans l’entrejeu, touchés à l’entraînement et sur le banc au coup d’envoi. En face, Pep Guardiola partait sur le même schéma tactique avec Mahrez sur la droite notamment. Les Citizens démarraient très bien la partie avec rapidement cette tête de Rodri sortie sur sa ligne par Kimpembe, venu aider Keylor Navas (5e). Bousculés d’entrée, les Parisiens réagissaient timidement avec un tir contré de Neymar (9e) et ne rentraient pas dans leur match. Les hommes de Pep Guardiola, eux, jouaient haut et causaient beaucoup de problèmes aux visiteurs du jour.

Mahrez sur une frappe enroulée (18e) et Zinchenko qui était contré (28e) cherchaient la faille, tandis que Mendes avait lui eu une opportunité en contre pour le PSG (27e). A force de pousser, les Citizens se rapprochaient du but et la frappe de Gündogan terminait sur le poteau de Navas (33e)… Juste avant la pause, Mbappé voyait le cadre se dérober, encore sur une contre-attaque (44e) et la pause arrivait au bon moment pour l’équipe de Mauricio Pochettino, dans le dur pendant 45 minutes. Et au retour des vestiaires, les Parisiens frappaient directement. Après un beau mouvement, Messi voyait son centre contré arriver sur Mbappé au second poteau qui, d’une frappe entre les jambes d’Ederson, ouvrait la marque (50e, 0-1). Du coup, Pep Guardiola revoyait aussitôt ses plans en lançant Gabriel Jesus à la place de Zinchenko. Le club de la capitale perdait lui Herrera sur blessure, remplacé par Danilo. Et juste derrière, le PSG craquait. Après un premier arrêt, Navas ne pouvait rien faire sur l’égalisation de Sterling après un centre de Walker dévié par Jesus (63e, 1-1). Un but qui redonnait confiance aux locaux puisque sans une nouvelle parade de Navas, Jesus allait donner l’avantage aux siens (70e). Mais après un premier échec, le Brésilien trouvait la faille ensuite. Trouvé sur la gauche, Bernardo Silva remisait sur Jesus qui, d’un plat du pied, faisait le boulot pour permettre à City de passer devant (76e, 2-1). Derrière, Messi et ses partenaires ne revenaient pas. Le PSG s’inclinait 2-1 mais validait tout de même son billet pour la phase finale grâce à la défaite du FC Bruges contre Leipzig. Mais les Parisiens termineront dans tous les cas deuxièmes de la poule, derrière les Citizens.

 

Source: https://www.footmercato.net/

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. le psg m’ a bcp deçu hier soir avec une défense nulle un milieu totalement inexistant herrera et parades doivent etre totalement mis de coté .POCHETINO n’est pas du tout convainquant il a joué a la defensive alors qu’il devrait faire entrer d’emblée DI MARIA pour mener une attaque a outrance DANILO un joueur qui a peur de son ombre ne devrait pas entrer en jeu RAFINIA serait mieux MESSI pas tranchant ne comble toujours pas l’attente des supporters du PSG PARIS doit faire un degressage de l’effectif y’a trop de faux bons joueurs à commencer par DANILO KEHRER HERERRA PARADES ils sont nuls

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here