Ligue africaine des Champions : Stade malien, ça passe ou ça casse

0

Après le 0-0 de l”aller, les Blancs n”ont plus le choix, ils doivent impérativement marquer à Casablanca pour franchir le cap des seizièmes de finale.

Les Blancs de Bamako qui ont brillamment dominé l”AS Bakaridjan (6-0) lors de la 9è journée

du championnat national devront encore se montrer à leur meilleur niveau ce week end face au Wydad Casablanca pour espérer passer le cap des seizièmes de finale de la Ligue africaine des champions. Les protégés de Mohamed Magassouba ont 90 minutes pour renverser la situation en leur faveur, faute de quoi, ils ne goûteront pas aux saveurs des 8è de finale. Après un nul vierge (0-0) à domicile, tout est possible pour Benogo Diaby et ses partenaires dans cette rencontre aux allures de finale de coupe. Inutile de se poser la question de savoir si l”équipe a encore une chance de se qualifier, l”essentiel pour notre représentant résidera au niveau du mental.

Autrement dit, il est impératif pour Boucader Diallo et ses coéquipiers d”aborder cette deuxième manche avec le même état d”esprit et la même envie d”aller plus loin dans la compétition. Mais le coach Magassouba et ses joueurs sont conscients de la complexité de la tâche qui les attend au Maroc : "Je suis optimiste de nature. On ne fermera pas le jeu à Casa. On doit coûte que coûte mettre la pression sur l”adversaire et le faire douter. Il n y a pas de grand changement au niveau de l”effectif qui a disputé la manche aller, sauf que Lassine Diarra est blessé. Mais on trouvera toujours la solution de rechange. Le maître mot de cette rencontre est la gagne, rien que la gagne", a insisté le technicien stadiste la veille du départ de l”équipe à Casablanca.

En tout cas, il s”agira pour le représentant malien en Champion”s league de remettre au goût la bonne ambiance collective qui lui a permis de réaliser un festival offensif en championnat national face à Bakaridjan avec en prime un triplé de Bakary Coulibaly "Bako" désormais seul en tête du classement des buteurs avec 8 réalisations. Certes l”AS Bakaridjan ne boxe pas dans la même catégorie que le Wydad Casablanca, mais si le leader du championnat réédite sa performance du match aller, il peut parfaitement damer le pion à l”actuel 4è du championnat marocain.

 Dimanche, les Wydadies se sont inclinés 4-2 à Tetouan face au Moghreb lors de la 21è journée du championnat. Les deux buts du Wydad ont été l’oeuvre de Hakim Ajraoui. Le WAC bloqué à 36 points est distancé par l”Olympique Khouribga (49 pts), les FAR de Rabat (39 pts) et le Moghreb Tétouan (39 pts). L”équipe marocaine peine visiblement à retrouver ses marques au plan local et les Blancs pourraient profiter de cette mauvaise passe des coéquipiers de Boubacar Coulibaly. Mais la prudence doit être de rigueur pour le représentant malien, qui semble avoir retrouvé du mordant en attaque avec les réglages effectués par le coach Magassouba (coups francs, corners).

À Casablanca, Karim Sogoba va jouer le rôle de soutien au duo Lassana Diallo-Bakary Coulibaly avec comme objectif d”exercer un pressing haut sur les colosses défenseurs marocains. Si le Stade parvient à hausser le niveau de son jeu et reste respectueux du collectif, le coup est parfaitement jouable à Casablanca. "Les garçons ont les moyens de se qualifier, mais l”inconstance qui caractérise nos joueurs n”incite pas à l”optimisme total", tempère le président du Stade, Mahamadou Samaké dit "Samdièma".

M. N. TRAORÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER