Match Guinée Conakry – Mali: Les Aigles seront fixés aujourd’hui à 16 heures

3

CAN 2015 : Le Mali et la Guinée font match nul (1-1) et s'en remettent au tirage au sortDanny, depuis Malabo    

 

TIRAGE AU SORT: MODE D’EMPLOI

En application de l’article 74 du règlement de la Can Guinée Équatoriale 2015, un tirage au sort sera effectué pour déterminer l’équipe qui termine 2e dans le groupe D entre le Mali et la Guinée.

Il se déroulera au cours de la réunion de la Commission d’organisation de la CAN prévue ce jeudi 29 janvier à l’hôtel Hilton de Malabo à partir de 15h GMT.

Les noms des deux équipes seront présentés avant d’être insérés dans des boules. Une personne présente dans l’audience sera invitée à tirer une boule afin de déterminer laquelle des deux équipes est qualifiée pour les quarts de finale.

 

ILS ONT DIT

Henri Kasperczak, sélectionneur du Mali

« J’ai beaucoup de regrets. On n’a pas concrétisé nos actions…J ai des satisfactions, mais pas du résultat. On a une bonne équipe et intéressante par la prestation. Nous avons des problèmes à résoudre après chaque match. Contre le Cameroun ou la Côte d’Ivoire, on s’est battu dans bien des compartiments. Seydou Keita est très déçu d’avoir raté un penalty, mais les meilleurs ratent aussi les penaltys.

Kevin Constant, milieu et buteur de la Guinée

« On devrait jouer à fond, mais souvent personnellement j’ai été agacé. Je me suis préparé. Un match c’est du haut et du bas ».

Abdoulaye Diaby (attaquant du Mali) :

« J’ai raté les deux premiers matches. Ce soir pour le premier, il fallait être présent. J’ai essayé de glisser une passe ».

Michel Dussuyer (sélectionneur de la Guinée) :

On va dormir si ce n’est pas toute suite. On a beaucoup reculé en 2e période, ca été courage le forceps face à une équipe malienne athlétique. Elle ne nous aidait pas non plus. Un nul à l’arrachée et on termine ce premier tour avec des lacunes.

Je suis fier de mon équipe avec les 3 matches nuls. On n’a jamais véritablement déployé notre jeu. En face il ya des gros clients. Quelques regrets sur le contenu. Le niveau de la compétition est élevé. Ils ont fait en sorte que nous ne soyons pas à l’aise.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    En tant que malien je souhaite de mon cœur que le Mali passe.
    Mais je dirai que c’est le mauvais coaching d’un entraîneur (nul) qui a fait qu’on est arrivé là.
    On n’a pas besoin d’être GUARDIOLA pour dire à l’entraîneur du Mali qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Malgré les nuls des 2 premiers matchs, les maliens ont produit un très beau, plaisant et engagé football avec à la clé Sambou comme meilleur joueur et buteur d’une rencontre.
    Mais la vodka ayant mélangé la cervelle d’un entraîneur a fait qu’il a mis de côté nos deux meilleurs maliens et c’est lui seul qui sait la ou les raisons. Personne ne sait une quelconque blessure de l’un d’entre eux : il s’agit de YATTABARE et SACKO. Alors pourquoi les avoir mis sur le banc. Un SACKO avec sa force, sa vivacité qui a toujours fait trembler les défenses adverses et auteur du plus beau but de la CAN 2015.
    On est même tenté de se demander si vraiment cet entraîneur voulait la qualification du Mali.D’accord, si erreur de coaching il y avait, pourquoi attendre le dernier quart-d’heure pour faire jouer SACKO ?
    Quel que soit le résultat du tirage (le Mali qui sûrement passera), la Fédération de foot malienne doit donner congés à l’entraîneur.

Comments are closed.