Le secrétaire général de la fédération malienne de luttes associées, Balla Diawara “Toutes nos activités ont été organisées grâce au Cnosm à travers le sponsoring avec Sotelma-Malitel et Pmu-Mali”

1

Le secrétaire général de la Fédération malienne de luttes associées, Balla Diawara, s’est dit satisfait du bilan des activités menées courant 2016. Selon lui, cela a été rendu possible grâce au Comité national olympique et sportif du Mali à travers le sponsoring avec Sotelma-Malitel et le partenariat avec Pmu-Mali.

Apparemment, le secrétaire général de la Fédération malienne de luttes associées, Balla Diawara, est très satisfait du bilan de la saison 2016, qui vient d’être bouclée par le 13ème championnat national, à Bamako. “En fait, ce championnat national boucle le programme d’activités 2016 de notre fédération. Une année marquée par six compétitions nationales notamment à Bamako, Ségou, Sikasso et Kayes. Nous avons aussi participé à une compétition internationale (Tolac) à Dosso, au Niger où nous avons remporté une médaille de bronze grâce au lutteur Hamidou Traoré dit “Tout le temps” dans la catégorie de 86 kg. Nous avons pu organiser toutes ces activités grâce au financement du sponsoring du Comité national olympique et sportif du Mali et Sotelma-Malitel et au partenariat Cnosm-Pmu-Mali, à la subvention du ministère des Sports et à notre président d’honneur Seydou Nantoumé, Pdg  de Toguna – Industries. Je profite de cette occasion pour adresser, au nom du bureau fédéral, nos sincères remerciements au Président du Cnosm, Habib Sissoko, pour tout ce qu’il fait pour le mouvement olympique et sportif malien” nous a précisé Balla Diawara.

Il faut noter aussi que la Fédération malienne de luttes associées était également au rendez-vous de la deuxième édition du Forum international sur le Sport (FIS) qui vient de se tenir avec succès au Palais des sports, en décembre dernier.

En perspectives, la Fédération entend multiplier l’organisation de galas dans les différentes capitales régionales. La raison est très simple : les ligues des régions manquent énormément de moyens financiers même pour la tenue de leur championnat régional. L’organisation d’une compétition de lutte sénégalaise au Mali entre deux grands lutteurs sénégalais demeure aujourd’hui l’une des ambitions de la fédération. Cela permettra de créer plus d’engouement du public pour cette discipline au Mali afin d’acquérir d’autres sponsors.

L’année 2017 sera marquée par la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire de la Fédération, en vue de préparer l’Assemblée générale élective prévue en janvier 2018. Au cours de cette rencontre, un nouveau bureau sera mis en place. “Vous savez que nous avons perdu notre président, Mamadou Koroba Traoré, le 3 novembre dernier, à l’âge de 86 ans. Il est l’un des membres fondateurs de la Fédération et le doyen. Nous prions tous pour le repos de son âme. Ce grand homme, humble, courageux, disponible et populaire nous a laissé un vide difficile à combler” dira Balla Diawara.                                

A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.