Du salon des banques et PME : Bamako accueille l’UEMOA du 12 au 16 octobre

0

La 2e édition du Salon des affaires, de l’innovation et de partage des banques et des petites et moyennes entreprises (PME) de l’Union monétaire des Etats d’Afrique de l’Ouest (Uémoa) se tiendra à Bamako du 12 au 16 octobre. L’annonce a été faite au cours d’une conférence co-animée par le président du comité régional d’organisation, Youépéné Herman Nagalo, et le ministre de la Promotion des investissements et du Secteur privé, Koniba Sidibé. 

 

Ce salon annuel de l’Uémoa est un cadre d’échange entre les PME sur leurs organisations, leurs difficultés et de partage des meilleures pratiques ainsi que des stratégies innovantes pour mieux s’insérer dans l’économie face à la concurrence mondiale.

Après Ouagadougou en 2015, Bamako abritera la 2e édition de l’événement ce mois sur le thème la ‘’PME l’Uémoa face aux exigences de compétitivité mondiale’’.

Selon le président du comité régional d’organisation, Youépéné Herman Nagalo, le salon vise à développer de meilleures relations entre les PME de l’espace Uémoa et d’ailleurs et avec leurs partenaires notamment les banques et établissements financiers, les grandes entreprises, les organisations professionnelles et structures d’accompagnement, les ONG, les institutions et les Etats.

“L’organisation de ce Salon contribuera aux efforts déployés par chaque Etat et au plan sous-régional pour doter la PME d’un environnement favorable à son expansion”, a-t-il expliqué.

En plus des 300 exposants essentiellement de l’espace Uémoa et d’ailleurs, le Salon de Bamako sera marqué par des conférences débat notamment sur le nouveau dispositif de financement des PME dans l’espace Uémoa, les défis de développement des pays de l’Union et solutions innovantes des PME et sur la qualité et normalisation des produits et services des PME.

Parrain de l’événement, le ministre de la Promotion des investissements et du Secteur privé, Koniba Sidibé, a salué l’initiative et assuré tout de son engagement.

Maliki Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER