Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) : Bureau Exécutif N° 009/BE-UNTM/SG : Déclaration de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM)

7

L’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) est ulcérée par le vacarme contre le Mali, Etat souverain, peuple d’honneur et de dignité qui entend nouer, renforcer ses liens d’amitié de coopération avec d’autres partenaires.

La CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), la France, le Niger doivent arrêter leurs empiètements injurieux contre notre pays, son peuple, son Gouvernement qui ne sont à la solde de personne, mais surtout qui savent répondre au coup par le coup, n’eut été un sens élevé de la décence héritée des ancêtres.

Les travailleurs sont les premières victimes de la crise que le Mali traverse.

Aussi, aujourd’hui, comme demain, l’UNTM apporte tout son soutien au Gouvernement pour signer tout accord susceptible de renforcer davantage nos capacités d’endiguer le complot international ourdi contre notre pays.

Aujourd’hui, comme demain, l’UNTM soutient la politique du Gouvernement de la Transition de donner la parole au peuple, à travers des concertations nationales, car ‘’si on ôte la parole au peuple, il finira par la prendre’’, selon un Général, ancien Président de la République. Donc, il appartient au peuple et rien qu’au peuple d’entamer la Transition avec la cadence qui lui convient.

Bamako, le 21 Septembre 2021

P/Le Bureau Exécutif

Le Secrétaire Général

Yacouba KATILE

Chevalier de l’Ordre National

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Félicitation au Bureau Exécutif de l’UNTM pour sa clairvoyance.
    C’est le moment plus que jamais de prôner le rassemblement national pour sauver la patrie. J’ai désapprouvé les événements de 18 août 2020 pour la simple raison qu’elle perturbait dangereusement l’Ordre constitutionnel. J’étais également déçu de la déclaration de démission du Président IBK que j’ai considéré comme une trahison contre le Peuple Malien. Mais depuis cette démission, j’appelle toujours les maliens au rassemblement pour soutenir les Autorités de la Transition. Toute déviance visant à déstabiliser les structures de la transitions ne sert que les ennemis de la République. Toutes les girouettes demandant les élections précipitées ne visent qu’à masquer les problèmes et protéger les ennemis de la République. Aux Autorités de la Transition de permettre le fonctionnement régalien de la Justice (Indépendance, Impartialité, Résultat). A elles de favoriser le Dialogue Nationale Inclusive sans complaisance, ni de mépris. Au Peuple Malien de cultiver la Solidarité et le respect mutuel. Un Peuple solidaire est un Peuple Solide! Un Peuple qui se Respecte se fera Respecter!

  2. L’UNTM vient récemment de mettre l’état à génou parce qu’il a voulu appliquer une loi de la République (à savoir l’article 39 des enseignants) et elle ose parler de patriotisme?

    • L’UNTM n’a pas mis l’état à genoux c’est le signataire de la fameuse loi qui a mis l’état à genoux. L’article 39 ne devait jamais exister. Comment une corporation qui bénéficie d’un statut particulier peut prétendre bénéficier des avantages de la lutte de deux syndicats. IBK devait tout juste lire la loi qui lui avait été soumise à signature, demander de supprimer purement et simplement les dispositions de l’article 39 avant de la signer. A diplôme égal les salaires doivent être égaux, en tout cas au niveau du secteur public. L’UNTM a juste demandé à l’état d’être juste.

  3. je suis un militant de l’UNTM mais je ne soutiens jamais l’injustice de choquel et de son gouvernement base sur la justice sélective , choquel est un homme haineux et méchant pour une fois je suis pas d’accord avec l’UNTM , bien que je sois militant de l’untm je ne soutiendrais jamais la justice des vainqueurs

    • Je te demande de continuer à soutenir l’UNTM. Il n’a fait que son devoir. La vraie justice, pas celle des vainqueurs.

    • Je te demande de continuer à soutenir l’UNTM. Elle n’a fait que son devoir. La vraie justice, pas celle des vainqueurs.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here