Œil du combattant: Le MEA CULPA du Capitaine Sanogo

51 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Capitaine Amadou Aya Sanogo

« Nous avons besoin d’un appui logistique et de formation, et l’Armée malienne saura faire face aux ennemis », déclarait à tout bout de champ le Capitaine Amadou Haya Sanogo, président du Comité de la réforme des forces de défense et de sécurité du Mali. Durant des mois, ce message a mainte fois été servi aux Maliens pour leur faire savoir que l’armée est capable et déterminée àremplir sa mission régalienne.

Mais aussi bizarre que cela puisse paraître, il avait fallu moins de 24 heures d’affrontement entre les terroristes et l’armée malienne pour comprendre que toutes ces assurances que véhiculait  s ces l’ex-chef de la junte militaire n’étaient que…du bluff. Mais Dieu merci, l’homme fort de Kati a finalement reconnu que ce n’est pas avec de beaux discours qu’on peut reconquérir les régions du Nord contrôlées par les « fous de Dieu », mais plutôt avec  l’aide de la communauté internationale pourtant tant vilipendée par le Capitaine.

En remerciant officiellement et publiquement les forces françaises et la communauté internationale, le Capitaine Sanogo vient en quelque sortede faire son mea culpa à l’endroit du peuple malien.Bien que de façon voilée, il vient de demander pardon aux Maliens pour leur signifier qu’il avait tort de s’en prendre à la solidarité de la communauté internationale. Fini donc les discours hostiles ! A présent, l’heure est à l’union car le navire Mali est en train d’être guidé à bon port pour un bel accostage. Unissons-nous donc, car le Mali a besoin de tous ses enfants pour « boucher les trous de la jarre percée ». Mobilisons-nous pour soutenir l’effort de guerre car nous avons tous besoin d’un Mali uniet pacifié.

Mais au moment où nous sommes dans le vif du sujet, nous aimerions savoir quelle mouche a bien pupiquer le Capitaine Sanogopour qu’il aille au front promettre des grades aux soldats qui sont en train de se battre pour sauver le pays. Pour le moment,les Maliens n’ont pas besoin de ça car le moment venu, la Nation saura être reconnaissante envers eux, et cela, de la manière la plus officielle. Alors, de grâce, arrêtons maintenant la comédie. Et sans rancune, mon Capitaine !

Le Fouineur

SOURCE:  du   15 jan 2013.    

51 Réactions à Œil du combattant: Le MEA CULPA du Capitaine Sanogo

  1. s/lt PCMMAMADOU KEITA

    que sauve le mali

  2. Seydou Camara RDC

    Vraiment nous aimons le capitaine,mais souvent il fait des choses qui nous donnent de la honte.
    Le salaire du travailleur est donné à la fin du mois avec les primes,mais pas au cours du travail.La prime est proportionnelle à la qualité ou à la quantité du travail.
    La discipline militaire dit quelque part que la réclamation n’est permise qu’après exécution.

  3. djinè

    Ce Sanogo me fait vomir

  4. ladebel

    merci le fouineur vous êtes un journaliste, qui est fous pour aider le putschiste. Un putschiste est traitre dans une démocratie. ET SANOGO n’est et tous ce qui le supporte.