Le magazine “New African” dévoile la liste des personnalités les plus influentes de l’année 2017 : Souleymou Boubèye Maïga, Moussa Mara, Nina Wallet Intalou et Seyni Nafo dans le Top 100

3

Quatre Maliens figurent cette année parmi les 100 personnalités africaines les plus influentes de 2017, selon dans le classement du magazine panafricain “New African”. Il s’agit de l’actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Soumeylou Boubèye Maïga, l’ancien Premier ministre Moussa Mara, l’actuel ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intalou et du jeune Seyni Nafo.

On connait déjà les noms des personnalités africaines les plus influentes d’Afrique de l’année 2017. C’est le magazine panafricain “New African” qui a dévoilé cette liste dans sa parution N°53 de Mars-Avril 2017. Il s’agit des 100 personnalités qui ont contribué à la transformation de l’Afrique. Plus ou moins connues mondialement, elles font pourtant bouger les lignes dans la vie politique, économique, culturelle ou encore sportive. Elles viennent de plusieurs pays et dans différents domaines (politique, business, religion, société civile, sciences et milieux académiques, médias, arts et culture, sports).  Il s’agit du Tchad, du Sénégal, du Niger, de la Guinée, du Bénin, du Togo, du Cameroun, du Gabon, du Burkina Faso, de la République Démocratique du Congo, de la Tunisie, de l’Algérie, du Maroc, de la Côte d’Ivoire, de la Libye et bien sûr du Mali.

Selon le patron du magazine New African, Hichem Ben Yaïche, “la sélection 2017 des 100 Africains les plus influents arrive au bon moment en ce début d’année pour mettre en valeur des hommes et des femmes qui, par leurs actions, sont à suivre. C’est le quatrième classement que nous réalisons. A chaque fois, nous essayons, autant que faire se peut, de réduire la part de subjectivité dans cette sélection. Comme vous le constaterez, y figurent de nouvelles têtes qui ont déjà acquis une certaine notoriété. Nous faisons le pari que ces personnalités seront en première ligne en raison de leur dynamisme et de leur créativité”.

Ils sont quatre Maliens dans ce classement des personnalités de l’année 2017. Il s’agit de l’actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Soumeylou Boubèye Maïga ; l’ancien Premier ministre, Moussa Mara ; l’actuel ministre en charge de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intalou et Seyni Nafo, un jeune Malien qui fut le porte-parole de l’Afrique lors de la COP21 à Paris. Le choix de ces personnalités a été accueilli comme une grande fierté nationale. Les portraits de ces Maliens par le magazine New African se passe de tout commentaire.  Selon New African, depuis la nomination de Nina Wallet Intalou à la tête du département de l’Artisanat et du Tourisme,  elle n’a pas eu le temps de chômer. “Elle a contribué au succès du Sommet Afrique-France des 13 et 14 janvier 2017, à Bamako. Son vaste programme pour labelliser la production des artisans maliens prévoit de nombreux road shows, notamment à l’étranger”.

D’origine touareg de la tribu des Idnanes, Nina Wallet Intalou fait de son mieux aujourd’hui pour la relance du tourisme au Mali. Agée de 53 ans, la ministre de l’Artisanat et du Tourisme est licenciée en droit public et elle est militante politique depuis 1984.

S’agissant de l’actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Souleymou Boubèye Maïga, il faut préciser que c’est un homme très respectueux dans la sphère politique. Celui qui est pressenti pour succéder à Modibo Kéïta à la Primature est l’un des fidèles parmi les fidèles du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. Ce diplômé en journalisme fut ministre de la Défense et des Anciens Combattants, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale. Sans oublier aussi qu’il a dirigé les services de renseignements pendant plusieurs années.

Parlant de l’ex-Premier ministre Moussa Mara, il faut noter qu’il est le président du parti Yèlèma “le changement”. Il fut aussi maire de la commune IV de Bamako, avant sa nomination à un poste ministériel dans le premier gouvernement du régime d’Ibrahim Boubacar Kéïta. Agé seulement de 42 ans, Moussa Mara est un prétendant sérieux pour succéder au Président IBK à Koulouba.

Le jeune Seyni Nafo est fils de banquier. Après avoir travaillé aux Etats-Unis et au Canada, il s’est installé à Bamako où il a servi au département de l’Environnement. En 2009, il était présent à la COP de Copenhague avant d’être, six ans après, le porte-parole de l’Afrique lors de la COP21 à Paris. Agé de 34 ans seulement, Seyni Nafo est le plus jeune négociateur de la conférence. “Lors de la COP de Marrakech, au Maroc,  en novembre 2016, il s’est battu pour déterminer des critères pertinents concernant l’accès à la finance climatique et pour qu’un dispositif de concertation de haut niveau soit constitué entre les ministres des Finances du Nord et du Sud”.

D’autres personnalités figurent dans ce classement dont l’actuel président de la Commission de l’Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamet. Pour son mandat de 4 ans, ce désormais ex-chef de la diplomatie tchadienne se fixe plusieurs axes prioritaires : paix, sécurité, jeunesse, femme, bonne gouvernance et migration. Il y a aussi Moïse Katumbi de la République Démocratique du Congo. Le puissant président du célèbre club congolais, le Tout Puissant Mazembé, est candidat à la prochaine élection présidentielle de son pays. Pour ce faire, le richissime homme d’affaires entretient aujourd’hui des réseaux d’influence qui se sont ramifiés à travers le monde.

Le nouveau chef d’Etat-major du Burkina Faso, le Général Oumarou Sadou, le chef d’Etat-major de l’Armée algérienne, le Général Ahmed Gaïd Salah, le patron de la Garde républicaine en Côte d’Ivoire, Issiaka Ouattara dit Watao, le Président directeur général de Wari,  Kabirou Mbodj du Sénégal, l’actuel président de la Fédération guinéenne de football et président du Horoya AC, Mamadou Antonio Souaré, l’actuelle secrétaire générale de la Fifa, Fatma Samoura, figurent dans ce classement des 100 personnalités africaines de l’année 2017.

                                A.B. HAÏDARA

Liste des 100 personnalités africaines les plus influentes de l’année 2017

–      Moussa Faki Mahamat (Tchad)

–      Nayé Bathily (Sénégal)

–      Seyni Nafo (Mali)

–      Moussa Mara (Mali)

–      Nina Wallet Intalou (Mali)

–      Soumeylou Boubèye Maïga (Mali)

–      Soumana Sanda (Niger)

–      Assoumana Malam Issa (Niger)

–      Hassoumi Massaoudou (Niger)

–      Khalifa Gassama Diaby (Guinée)

–      Marcel de Souza (Bénin)

–      Mathurin Bangoura (Guinée)

–      Robert Dussey (Togo)

–      Me Dodji Paul Apevon (Togo)

–      Awa Nana Daboya (Togo)

–      Célestin Monga (Cameroun)

–      Laoukein Kourayo Médard (Tchad)

–      Pascal Houangni Ambouroué (Gabon)

–      Roger Nkodo Ndang (Cameroun)

–      Abdoulaye Sabre Fadoul (Tchad)

–      Gilbert Ouédraogo (Burkina Faso)

–      Oumarou Sadou (Burkina Faso)

–      Pascal Tsaty-Mabiala (Congo)

–      Youssef Chahed (Tunisie)

–      Moïse Katumi (RD Congo)

–      Karim Daoud (Tunisie)

–      Ahmed Gaïd Salah (Algérie)

–      Smaïl Chergui (Algérie)

–      Aziz Akhannouch (Maroc)

–      Hakima El Haïté (Maroc)

–      Amadou Koné (Côte d’Ivoire)

–      Nasser Bourita (Maroc)

–      Issiaka Ouattara dit Watao (Côte d’Ivoire)

–      Alphonse Soro (Côte d’Ivoire)

–      Ahmat Abdelkérim (Tchad)

–      Germain Essohouna Meba (Togo)

–      Jean Luc Koffi Vovor (Togo)

–      Kabirou M’Bodj (Sénégal)

–      Eustache Kotongan (Bénin)

–      Cyrille Kontchou (Cameroun)

–      Elie Ouédraogo (Burkina Faso)

–      Mahamadi Sawadogo  (Burkina Faso)

–      Mamadou Antonio Souaré (Guinée)

–      Arnauld Engandji (Gabon)

–      Patricia Veringa Gieskes (RD Congo)

–      Eugénie Ndende (Gabon)

–      Fadhel Abdelkefi (Tunisie)

–      Yannick Ebibié (Gabon)

–      Mohamed Ben Rhouma (Tunisie)

–      Mustapha Terrab (Maroc)

–      Kamal Mokdad (Maroc)

–      Ali Haddad (Algérie)

–      Ali Harraj (Maroc)

–      Edmond Djitangar Goetbé (Tchad)

–      Cardinal Christian Tumi (Cameroun)

–      Mustapha Sanalla (Libye)

–      Monseigneur Benoît Alowonou (Togo)

–      Ahmed Abbadi (Maroc)

–      Ahmed Taoufiq (Maroc)

–      Monseigneur Vincent Coulibaly et

Mamadou Saliou Camara (Guinée)

–      Monseigneur Pascal Utembi (RD C)

–      Sadiq Ghariani (Libye)

–      Halidou Mounkaila (Niger)

–      Halidou Ouédraogo (Burkina Faso)

–      Gustave Assah (Bénin)

–      Dobian Assingar (Tchad)

–      Elie Nkamgueu (Cameroun)

–      Félix Nkongo Agbor (Cameroun)

–      Aimé 2ric Semien (Côte d’Ivoire)

–      Dr Denis Mukwege (RD Congo)

–      Chaima Bouhlel (Tunisie)

–      Abdou Barmini (Niger)

–      Roger Tsafack Nanfosso (Cameroun)

–      C. Ouchemi et Mignagnal Kaboro (Tchad)

–      Innocent Pierre Guissou (Burkina Faso)

–      Lansinè Kaba (Guinée)

–      Bob Rugurika (Burundi)

–      Abdelmalek Alaoui (Maroc)

–      Naoufel Ben Rayana (Tunisie)

–      Ibrahim Harouna (Niger)

–      Lamine Guirassy (Guinée)

–      Mylène Flicka (Bénin)

–      Emmanuel Chatue (Cameroun)

–      Mahamat Saleh Haroun (Tchad)

–      Aïcha Macky (Niger)

–      Sethlo (Togo)

–      Sansy Kaba Diakité (Guinée)

–      Claudia Tagbo (Côte d’Ivoire)

–      Ardiuouma Soma (Burkina Faso)

–      Jupiter (RD Congo)

–      Ahlem Mosteghanemi (Algérie)

–      Bonaventure Ndikung (Cameroun)

–      Kaouther Ben Hania (Tunisie)

–      Amel Bouchoucha (Algérie)

–      Rachid Benzine (Maroc)

–      Leïla Slimani (Maroc)

–      Fatma Samba Diouf Samoura (Sénégal)

–      Abdourazak Issoufou Alfaga (Niger)

–      Clarisse Agbegnenou (Togo)

–      Equipe nationale de pétanque (Bénin)

–      Cheick Cissé  junior (Côte d’Ivoire)

–      Ihlas Bebou (Togo)

–           Aymen Abdennour (Tunisie

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. 😀 😀 😀 😡 😡 😡
    MERCI GRANDEMENT …!

    LA LISTE ES SAUVEGARDÉE ! FICHER DE TRES GRANDE VALEUR…! 🙂

    AUCUN PATRIOTE DES PAYS RESPECTIFS NE FIGURE SUR CETTE LISTE… !
    😡 😡 😡

    AUCUN PANAFRICAIN NE FIGURE SUR CETTE LISTE… ! 😡 😡 😡

    LA LISTE NE CONTIENT QUE DES LARBINS CONGÉNITAUX, GÉNÉTIQUEMENT, DES “PUISSANCES” OCCIDENTALES AGONISANTES. 😡 😡 😡

    LA LISTE NE CONTIENT QUE DES VENDUS CONGÉNITAUX, GÉNÉTIQUEMENT, DES “PUISSANCES” OCCIDENTALES AGONISANTES. 😡 😡 😡

    LA LISTE NE CONTIENT QUE DES ENNEMIS CONGÉNITAUX, GÉNÉTIQUEMENT, Á LEURS PAYS RESPECTIFS. 😡 😡 😡

    LA LISTE NE CONTIENT QUE DES APATRIDES, QUI OEUVRENT Á LA RÉCOLONISATION DE LEURS PEUPLES PAR LES OCCIDENTAUX, FASCISTES.
    😡 😡 😡

  2. Mais on a oublie Naloma, the Roi Bidon de Segou, cet grand Africain au QI d’un ane et qui a beaucoup d’influence sur maliweb, c’est dommage!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here