École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako : 27 cadres africains et 48 policiers maliens formés pour les opérations de maintien de la paix

0
École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako : 27 cadres africains et 48 policiers maliens formés pour les opérations de maintien de la paix
L’école de maintien de la paix Alioune Blondin Beye de Bamako

L’école de maintien de la paix de Bamako dans sa mission de former les cadres de l’espace CEDEAO pour les opérations de maintien de la paix en Afrique comme dans le monde a obtenu le financement de deux stages auprès du Japon et de l’Allemagne. Ils ont été organisés la semaine dernière dans les locaux de ladite structure. La cérémonie de clôture a été coprésidée par les représentants des deux pays, le vendredi 14 novembre dernier.

L’école de maintien de la paix dirigée par le général, Moussa Sinko Coulibaly est en train d’enregistrer des résultats très remarquables dans le cadre de la mission assignée à sa structure par les Chefs d’Etat de CEDEAO. Laquelle vise à former des cadres pour les opérations de maintien de la paix. C’est dans ce cadre que l’école de maintien de Bamako a obtenu le financement de deux stages de formation de haut niveau auprès de deux pays à savoir le Japon et l’Allemagne. C’est le Japon qui finance le stage sur la réforme du secteur de la sécurité tenu durant la semaine dernière et qui a enregistré la participation de 27 cadres issus de onze pays.

Les différents pays ayant pris part à ce stage sont le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, la Centrafrique, la Côté d’Ivoire, la Gambie, le Niger, l’Italie, Madagascar, le Sénégal et le Mali. Destiné aux cadres des pays africains, ce stage de formation sur la réforme du secteur de la sécurité avait pour but de développer les compétences de base nécessaires et mieux comprendre le concept et l’évolution de la politique et les principes  des opérations de paix. Et cela, par les enseignements liés à la théorie et la pratique au cours du stage de haut niveau dispensé par les instructeurs de l’école de maintien de la paix de Bamako. Le stage financé par l’Allemagne a regroupé 48 policiers, tous Maliens de grades confondus, commissaires, inspecteurs et sous-officiers. Durant deux semaines, ils ont été formés pour comprendre la mission de maintien de la paix en général et assurer efficacement les rôles et missions dévolus à la police des Nations unies lors des opérations de maintien de la paix.

Ainsi, ce stage facilitera également la collaboration entre la police malienne et la MINUSMA présente dans notre pour les opérations de maintien de la paix. Au cours de ce stage, les participants ont montré un intérêt particulier aux modules dispensés par les éminents instructeurs de l’EMP. Ces nouvelles connaissances techniques et professionnelles acquises par la police nationale vont lui servir dans l’accomplissement de ses missions régaliennes.

 

Cléophas TYENOU

PARTAGER