Yoro Diallo, 3eme maire adjoint de la commune urbaine de Nioro du Sahel: «Soumaïla Cissé est l’homme dont le Mali a besoin»

0




Yoro Diallo, 3eme maire adjoint de la commune urbaine de Nioro du Sahel non moins secrétaire général adjoint de la sous-section de l’URD de ladite localité, nous a rendu visite dans notre journal. A l’occasion, nous avons tenu à lui poser quelques questions sur la vie politique nationale et plus précisément sur les élections générales de 2012.

Comment s’est déroulé le retrait des cartes d’électeur dans votre commune?

Yoro Diallo: Le retrait des cartes d’électeur dans ma commune a été à la hauteur des attentes. Je le pense car il n’y a pas eu beaucoup de radiations et les populations sont sorties massivement afin de retirer leurs cartes. A noter que c’est seulement dans quelques quartiers de la ville de Nioro qu’il y a eu l’annulation de bureaux de vote. Au début, nous avons cru qu’il allait  y avoir beaucoup de radiations, mais ça n’a pas été le cas et nous pouvons estimer le taux de retrait à environ 80% dans la commune urbaine de Nioro.

 

Quel candidat avez-vous l’intention de soutenir pendant la présidentielle?

Yoro Diallo: Soumaïla Cissé, bien sûr. Il ne faut pas perdre de vue que je suis le secrétaire général adjoint de la sous-section URD de Nioro. Le candidat de l’URD, c’est bien Soumaïla Cissé.

Pensez-vous que Soumaïla Cissé est le meilleur candidat pour le Mali?

Yoro Diallo: Bien sûr que oui. Je trouve qu’il faut savoir que cet homme est un homme politique connu de par ses faits, non pas seulement au Mali, mais aussi après son passage à la tête de l’UEMOA. J’ai confiance en cet homme pour assurer la bonne gouvernance de notre cher pays lors des dix  prochaines années. Il a non seulement la capacité morale et intellectuelle, mais aussi l’amour  de gérer ce pays. Ce n’est pas parce que je suis de cette formation politique, mais je suis convaincu que Soumaïla est le candidat idéal pour que ce pays soit encore plus émergeant. A savoir aussi que, dans son projet de société, Soumaïla a surtout mis l’accent sur l’autosuffisance alimentaire, la promotion de l’emploi des jeunes, l’éducation, la santé et la sécurité. Pour tout dire, Soumaïla Cissé est l’homme dont le Mali a besoin, sachant qu’il est imprégné de tous nos problèmes et je suis sûr qu’il peut vite mettre l’économie de ce pays sur les rails.

Pensez-vous qu’avec la situation au Nord l’élection pourra se tenir?

Yoro Diallo: L’élection présidentielle prochaine se tiendra, j’en suis sûr. Nos compatriotes du Nord de notre pays finiront par comprendre que ce n’est pas avec les armes que nous pouvons faire avancer notre jeune démocratie. Certes avec les problèmes du Nord, à savoir l’insécurité, il n’est pas facile d’organiser une élection. Mais comme j’ai eu à le dire, nos compatriotes savent que ce pays est à nous tous et pour cela, il faut que l’on se donne la main sans distinction d’ethnie ou de race. Je leur demande de revoir leur décision et leur position vis-à-vis de leur pays pour que les élections puissent se dérouler dans un climat de paix et dans la plus grande sérénité. Nous avons d’autres problèmes pour lesquels nous sommes tous appelés à rester plus que jamais souder, afin de permettre au nouveau président élu de réaliser de grands projets et chantiers.

Votre dernier mot?

Yoro Diallo: J’appelle tous les Maliennes et Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur, pour qu’ils sortent massivement le 29 Avril 2012 afin de remplir leur devoir de citoyenneté. Je les invite à la cohésion, à l’entente et la paix. Je leur demande aussi d’aller voter pour le candidat de leur choix. Et le meilleur choix, selon moi, c’est Soumaïla Cissé.

Propos recueillis par

Seydou Oumar N’DIAYE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER