Mali: la France retire ses premiers soldats, mais son armée reste engagée

21
Des soldats français transportent des caisses d'eau le 8 avril 2013 au nord de Gao  © AFP Joel Saget
Des soldats français transportent des caisses d’eau le 8 avril 2013 au nord de Gao
© AFP Joel Saget

Trois mois après le début de son intervention militaire, le 11 janvier, la France a retiré cette semaine ses premières troupes du Mali, mais contrairement à ce que Paris espérait, son armée semble engagée pour longtemps dans le pays.

Et l’avenir politique du Mali, l’une des clés de la stabilité de la région, est toujours aussi confus.

Conformément à la promesse du président François Hollande, qui avait annoncé un début de retrait avant la fin avril, une première centaine de parachutistes français a quitté le nord du pays et transitait mardi par Chypre avant de regagner la France. Un signe concret des succès remportés par les soldats français sur le terrain et une réponse à ceux qui redoutaient un “enlisement”.

Depuis le 11 janvier, les troupes françaises ont en effet infligé de lourdes pertes aux groupes islamistes et démantelé leurs réseaux dans le nord du pays. Premier visé, Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), considéré comme la principale menace pour la France et l’Europe au Sahel, a été défait dans son sanctuaire du nord-est.

“Plus de 600 terroristes, sur les 1.500 à 2.000 combattants radicaux identifiés, ont probablement été éliminés, des stocks d’armes, de munitions et d’essence ont été détruits en grand nombre. Des chefs, comme Abou Zeid, ont été éliminés”, rappelle Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). En substance, affirme-il, “on a renvoyé les terroristes cinq ou dix ans en arrière. Ca ne veut pas dire que la menace a totalement disparu, mais on l’a fait reculer de manière significative”.

 

Si les opérations de ratissage se poursuivent dans le massif des Ifoghas et le long de la frontière algérienne, l’armée française a commencé à alléger son dispositif dans le nord-est. Elle concentre désormais ses efforts plus au sud, autour de Tombouctou et Gao, où elle a lancé ce week-end une vaste opération, avec un millier d’hommes, pour traquer les combattants du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), désormais le plus actif sur le terrain.

Dans cette zone où il bénéficie de soutiens au sein de la population, le Mujao harcèle les habitants et les forces maliennes. Mais selon les spécialistes, la capacité de nuisance des islamistes reste limitée. “En trois mois, le niveau de réaction des terroristes a été très faible, si ce n’est quasiment nul”, relève Eric Denécé.

D’autres unités françaises devraient quitter le Mali dans les semaines qui viennent. Un début de retrait très politique, pour montrer que la France entend passer au plus vite le relais aux forces africaines pour assurer la sécurité du Mali. Selon le président Hollande, il ne devrait plus rester en juillet qu’environ 2.000 militaires français dans le pays, contre 4.000 actuellement.

Juillet, c’est la date à laquelle Paris exige la tenue d’élections présidentielle et législatives au Mali. “Il paraît assez urgent de mettre en place quelque chose qui ressemble à un pouvoir légitime”, souligne François Heisbourg, président de l’Institut international des études stratégiques (IISS). L’enjeu, dit-il, est “de créer les conditions qui permettent à un processus d’intégration nationale de s’opérer”.

 

Après avoir martelé que ses soldats n’avaient pas vocation “à rester durablement au Mali”, Paris a proposé à l’ONU et au gouvernement malien de maintenir une “force d’appui” d’un millier d’hommes dans le pays. Une force “permanente”, selon Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, “pour lutter contre le terrorisme”.

Cette force serait “parallèle” à celle que les Nations unies souhaitent mettre en place pour prendre le relais des troupes françaises et de la Misma, la force des pays de l’Afrique de l’Ouest, pour stabiliser le Mali.

Un millier d’hommes équipés d’hélicoptères, capables d’intervenir rapidement en soutien des Casques bleus en cas d’attaques des islamistes. Le dispositif envisagé rappelle, selon François Heisbourg, le précédent de la force française Licorne déployée depuis 2002 en Côte d’Ivoire en soutien des Casques bleus. Onze ans après, elle compte encore 450 hommes.

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. Bon débarras !…..”colons est ce que vous avez libéré Vos compatriotes , est ce que vous avez extirpé alquaida ? Je vous demande détester au nord Mali

  2. Un grand merci a tous ces valeureux soldats. Esperons que la releve sera aussi d’attaque et puissante.

  3. MISSION IMPOSSIBLE BIEN ACCOMPLIE
    We the People of Mali thank France and it’s Army for their incredible job of saving our beloved country.

  4. la fin de guerre pour les francais,alors c’est le debut du commencement pour les soldats maliens a la guerre pour recuperer kidal et le reste.bon retour aux soldats francais.que DIEU les benisent.merci pour eux.que DIEU aident nos brave soldats et leurs alliés de finirent cette guerre.

  5. QUI A PERMIS AU MNLA D’AVOIR DES ARMES LOURDES? QUI A PERMI AU MNLA DE RENTRER AU MALI AVEC CES ARMES??? REFLECHISSEZ AVANT DE DIRE MERCI A LA FRANCE. SI VOUS LISIEZ VOUS SAURIEZ LES MOTIVATIONS DES NEO-COLONIALISTES……

    • @ fatz…………qui a permis au MNLA d’avoir des armes lourdes ?? 😉 😉 primo ils se sont servit chez Kadhafi ,et secundo ils ont pris celles abandonnées par l’armée malienne lors de son replit stratégique :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: t’es vraiment naif :mrgreen:

      • LA RANCON PAYEE PAR L’EUROPE POUR LIBERER LES OTAGES.
        Plus ta dose te manques plus tu deviens moins lucide!

  6. Je crois que ce service n’est pas gratuit, vous avez surement protéger le cultivateur du coton dont le prix est imposé dans les bourses occidentales et le fonds transite par le trésor public français et autres circuits moyennant des frais. Je voudrai pour rappel qu’on tirera pas sur vous après service rendu comme on l’a fait à Thiaroye!!!!

  7. la population malienne gardera leur vie un souvenir soldats français qui on sacrefiers leurs vie pour le mali.chers compagnons d’armes entrée chez vous avec une tête haute car vos efforts ne sera pas vains

  8. Merci pour le travail abattu sans vous maintenant trouverait que les jeunes bamakois rendaient la vie dure aux islamistes. Car ils allaient venir jusqu’ici à Bamako

  9. Merci beaucoup a tout ses braves soldat bon retour dans votre pays que le bon Dieu vous benisse Amine 😀

  10. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 bravo et merci beaucoup 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • @lastuss…….ce ne sont pas vos bouteilles d’eau mais vos longots d’or :mrgreen: :mrgreen: çà passe plus inapperçu dans des cartons 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Tsss tsss tsss tssss ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ Y a pas d’or au nord……..Ils ont dû confondre avec de la pisse couagulée de chameau :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  11. Qu’ils rentrent chez eux… Nos commandos arrivent bientôt sur Kidal, ils feront le reste du boulot… Merci quand même ā eux… :mrgreen: 😆 Je suis venue chercher de l’aide chez le Roi du Maroc donc ils peuvent rentrer chez eux… 😆 😆 😆 sot foudkg

    • Hey Koudis, tu fais quoi au Maroc 😀 😀 …De l’aide…quelle aide?????? Qu’est-ce qu’ils ont qui puisse nous intéresser si ce n’est leurs dattes…………et leurs petites qui servent dans les maquis de l’Hyppodrome?????? 😀 😀 😀 Ou bien tu as ouvert un bar à l’hyppo à la rue princesse?????????????? 💡 💡 💡 💡 si c’est le cas foudkg sera ton plus fidèle client!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Sot Las, fougkg n’a pu rien apporter dans la résolution de mes hôtesses du coup c’est au Mauroc que je viens chercher mes serveuses 😆 😆 😆 😆 😆

        • @Koudis ,si tu ouvres un bar , fais le à Marrakech c’est une ville que j’adore 😀 😀
          Peut etre que tu as été invité par Hollande a discuter le prix du cannabis avec Mohamed VI ?? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 j’espère que les amortisseurs de ta djakarta vont supporter ta cargaison au retour 😆 😆 😆

    • @ Koudis ……vos commandos ?? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 400 paras qui sortent de prison ou de leurs cachettes ou ils se planquaient depuis un an 😉 😉 pas d’entrainement de puis un an ! ils seront mis en deroute par 50 bergers avec des batons 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.