Stabilité, intégrité et paix : L’UE réaffirme son soutien au Mali

En visite au Mali, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international de la France, Jean-Marc Ayrault, et son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier

L’état des lieux de la coopération de l’Union européenne au Mali et les réponses que Paris et Berlin apportent aux défis sécuritaires dans le Sahel.

 

En visite au Mali, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international de la France, Jean-Marc Ayrault, et son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, ont conjointement animé le lundi 2 mai une conférence de presse avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale du Mali, Abdoulaye Diop.

Face à la presse, les chefs de diplomatie française et allemande ont fait savoir que ce déplacement illustre l’engagement l’Union européenne au Mali. Ils ont ensuite présenté les réponses de la France et de l’Allemagne aux défis du Mali, tant en matière de sécurité que de développement.

Selon Jean-Marc Ayrault, cette visite conjointe symbolise non seulement l’engagement français et allemand mais aussi de l’Union européenne avec 15 pays présents au Mali pour la paix et la stabilité. “Nous souhaitons que cette visite permette encore d’aller plus en avance”, a-t-il affirmé, appréciant l’élan de solidarité de la communauté internationale aux côtés du Mali.

“J’ai un message de confiance au peuple malien et aux autorités parce que cette démocratie qu’on voulait abattre est en marche avec la tenue des élections. La France et l’Union européenne seront aux côtés du Mali autant que nécessaire”, a-t-il confirmé.

Pour le ministre français, l’essentiel est de réussir le développement. C’est pourquoi, selon lui, il est important de garantir la sécurité. “Le terrorisme n’aime pas les accords de paix. Le terrorisme n’aime pas les réconciliations. Le terrorisme n’aime pas quand un Etat de droit se met en marche pour résoudre le problème de la population. Agissons ensemble contre le phénomène !”, a-t-il souhaité.

Le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a rappelé que les deux pays ont, de façon constante, réaffirmé leur attachement à l’intégrité et à la stabilité du Mali.

“L’intervention déterminante de la France en janvier 2013 au Mali, nous a permis d’évoluer positivement. Alors que la RFA a été la première puissance à reconnaitre l’indépendance du Mali. Et elle s’est engagée aux côtés de notre pays. Les convergences des actions vont certainement promouvoir le développement durable”, a-t-il conclu.

Bréhima Sogoba

PARTAGER

79 COMMENTAIRES

  1. Jean-Marc Ayrault, et son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier se trompent de discours ……..parce qu’en réalité , ils ignorent qu”ils vont avoir de grandes difficultés à convaincre Paul Kagamé que les troupes Françaises et Allemandes ne volent pas tout le gazium ,lz pétrolium et le niumnium de KIDAL ….puisque à GAO …..lui , Kagamé ….il n’a rien trouvé ! …..ET QUE C’EST CE QUI L’INTÉRESSE , LE POPOL !
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  2. Ce soutien de L’UE nous va droit au coeur, il faut que le monde entier se donne les mains pour combattre ses ennemies.

  3. Le monde entier dit non au terrorisme,
    Oui il faut appuyer nos force, mettre des leurs besoins à leurs dispositions.
    Nous avons confiance en leurs modes de fonctionnement en leurs compétences.
    L’UE doit aider la force malienne et non de leurs empêché

  4. Nous souhaitons que cela soit une mission de bon vent, le MALI l’Afrique et le monde entier est fatiguer de ses terroriste,
    Nous demandons à l’Union Européen de mettre tous leurs compétences en œuvre pour combattre ses personnes de mauvaise foi…

  5. Pourvu que ce programme soit une réussite du monde entier…
    Nous en avons marre des terroristes.

  6. Abbas le terrorisme sur toutes ses formes,
    Nous sommes d’accord et nous sommes avec le gouvernement du Mali partout où il nous amène.
    Vive le Mali sans terroriste
    Vive un Afrique sans terroriste
    Vive un monde sans terroriste

  7. Nous avons toujours pensée que ce combat et un combat du monde entier, nous sommes engagés pour dire non au terrorisme.

  8. Voilà quelque chose qui peux aider le Mali envers le combat de terroriste, nous avons déjà le soutien de l’Union Européen. Ceci montre que le combat peut être possible.
    Merci à L’Union Européen de sa bonne volonté de combattre les ennemies du Mali et du monde entier.

  9. Ce geste d’accompagnement envers le Mali est à saluer, nous sommes contant de cette aide de l’Union Européen

  10. Le soutien de l’UE est vraiment important pour le Mali dans ce combat. Merci au leadership de nos leaders.

  11. Le Mali lui seul ne peux pas combattre le terrorisme, il faut l’aide des partenaires puissants comme l’UE.
    Ensemble le combat du terrorisme est bien une possibilité.
    Nous voulons d’un monde sans terroriste…

  12. cette visite est salutaire et nous donne l’espoir que nous y arriverons à une paix avec l’intégrité du mali car cette vite va permettre d’accélérer le processus de paix dont les partis signataires seront obligés de respecter de part et d’autres les accords.

  13. La France ne laissera jamais le mali tombé et aussi elle a permis de ne pas être envahi totalement pas les assaillants et récupérer certaines localités. Tout cela sera définitif si l’engagement et la volonté du peuple malien y est.

  14. Les opposants maliens doivent faire preuve de sagesse en respectant les engagements du peuple qui ne veut plus du désordre dans ce pays car le retour de la paix est presque. Seule le dialogue permet de régler des différents donc nous devons nous entendre car tous sommes fils et filles du pays ainsi l’extérieur pourra nous aider mais si on ne s’entend pas ce sera difficile.

  15. le retour de la paix n’arrange pas certaines personnes, le président IBK veut un mali unifié, réconcilié pour un développement propice. ce monsieur a une bonne vision pour le maliba, nous peuple malien se doit de le soutenir donc le gouvernement ne peut être exclut de ce processus

  16. Je crois que nos autorités doivent toujours continuer dans la lancée dans laquelle elles sont lancées car ces gens ne viennent qu’en tourisme. Il faut qu’elles prennent leurs responsabilités pour que nous puissions toujours aller à la paix car ces déclarations ne sont que de la poudre aux yeux.

  17. que la communauté internationale doit arrêter son double jeu car le peuple malien a vraiment besoin de la stabilité et que la CMA sache que tôt ou tard on aura l’intégralité du maliba.

  18. Je pense qu’au delà des déclarations; il faut que le France puisse vraiment montrer sa volonté à nous accompagner sur la route de la paix. Le comportement de sa force qui est sur notre territoire nous déplait de jours en jours. Il faut donc que la France se ravise surtout dans leur comportement envers nos troupes et avec les terroristes dont nous avons l’impression qu’ils caressent dans le sens du poil.

  19. Il est bien de faire des déclarations pour marquer son engagement à vouloir faire avancer le processus de paix dans notre pays mais le plus important ce sont les actes. Il faut que la France nous démontrent réellement qu’elle ne traite pas avec ces terroristes. Aussi faut-il qu’elle arrête ses manigances pour que l’embargo injuste qui pèse sur notre pays puisse être levé pour permettre à notre armée d’être équipé pour défendre au mieux notre pays.

  20. le projet de loi concernant la mise en place des autorités intermédiaires permet aux représentants des groupes armés, du gouvernement et des autorités traditionnelles d’assurer la gestion des régions nord du Mali. je pense que l’UE doit permettre à ce que ceci se passe et ainsi nous auront l’intégrité du mali.

  21. De plus en plus, les évènements montrent que le chemin vers la paix est en train d’être dessiné peu à peu. Les acteurs parlent tous de la même voix et c’est déjà un bon départ. Avec le comité national présidé par le premier ministre qui se fait de plus en plus actif nous devons espérer en des jours meilleurs très bientôt!

  22. Je crois que c’est une triste réalité mais la France n’a été engagé auprès de notre pays que pendant seulement quelques temps contre les djihadistes. Après que l’orage soit passé celle-ci leur offre tous les moyens pour qu’elle puisse survivre. Cette situation leur donne plus de cran et est à la base aujourd’hui des nombreuses attaques et embuscades qui ont lieu contre nos forces armées.
    Elle doit se ressaisir car notre pays n’a que trop souffert de cette crise.

  23. Débout chers maliens soutenons nos forces armées, le gouvernement.
    Arrêtons les accusations inutiles. Restons un et indivisible, ensemble nous allons combattre tous les ennemis du Mali.
    Il est temps de voler de nos propres ailes, personne ne pourra venir sauver notre pays a part nous-même.

  24. la garantie de la sécurité du nord et la sauvegarde de l’unité nationale. On pense réellement que la paix triomphera au nord Mali.

  25. Il est plus facile de faire la guerre que de faire la paix et la recherche de la paix demande des sacrifices que nous sommes obligés de les faire car nous voulons cette paix. Avec l’installation des autorités intermédiaires l’administration malienne sera présente au nord et le peuple malien sera le plus heureux cela sera une grande victoire que le gouvernement aura fait.

  26. De nombreux sacrifices ont été consentis pour obtenir cet accord de paix donc toutes actions qui peuvent faciliter son application sont la bienvenue.
    Le président IBK travaille dans ce sens et à besoin du soutien du peuple
    L’engagement de tous les acteurs est un signe qui présage de bons lendemains.
    Chers acteurs politiques faisons de telles sortes que les acquis obtenus à travers ces accords de paix ne soient pas remis en cause.

  27. Les acteurs de la crise malienne sont engagés dans le processus de paix. Il y a des difficultés mais je crois que le gouvernement est en train de prendre ses responsabilités avec la création de le comité national de suivi afin que celui-ci puisse trouver les problèmes qui bloquent la mise en œuvre de l’accord afin d’y remédier. Aussi faut-il remarquer que malgré les incompréhensions de part et d’autres lors des travaux du CSA; il y a une certaine volonté à aller à la paix de part et d’autres.

  28. Mais avec l’instauration de la paix au Mali et la réintégration de l’armée au sein du territoire nord Mali, inchala tout ira bien au nord.

  29. le forum de Kidal est une disposition de l’accord d’Alger permettant au nord de bénéficié des avantages du développement. la CMA doit jouer franc jeu dans cette histoire car le peuple malien a bientôt les yeux tournés vers Kidal, le gouvernement malien est à la recherche de la paix pour la réconciliation de ses filles et fils.

  30. La situation du nord Mali est inquiétant la population devrait se donnée la main pour lutter contre l’insécurité’ du nord Mali.

  31. Vraiment je suis complètement d’accord avec l’idée de rose qui dit que Le terrorisme est le plus grand handicap dans le monde actuel, il ne faut pas laisser les groupes armés s’installer n’importe comment dans notre pays sinon c’est trop risqué.

  32. Plus que jamais la mise en œuvre des accords d’Alger est une priorité car la paix force est de le constater reste fragile avec les différentes attaques qui ont lieu de part et d’autres. Des dispositions comme le cantonnement et le désarmement suivi du redéploiement de l’armée sur toute l’étendue du territoire est un gage de retour de la sécurité partant de la stabilité. Il faut donc y aller sans attendre.

  33. Il s’agit du processus de paix et nous devons respecter nos engagement car un coup de fouet a été donné au processus de paix avec le forum de Kidal. Notre gouvernement suit la logique des accords qui permettra au peuple malien d’avoir la paix définitive et avec l’appui de la communauté internationale tout ira bien.

  34. Le Mali a assez souffert de cette crise qui a trop duré. Donnons nous la main pour que ce pays puisse avoir la paix car sans paix il n’y a pas de développement; il n’y a pas de vie en vérité…
    Alors mettons nous ensemble et évitons pour mettre le feu au poudre pendant que nous sommes sur la route de la paix. Tous unis pour la paix au Mali.

  35. Nos remerciements vont toujours envers le Président de la république et son gouvernement pour les efforts qu’ils ont fournis pour la paix et la réconciliation au Mali.

  36. L’accord garantit la sécurité, la tranquillité, le renforcement de capacité. Merci IBK pour tout ce que vous avez fait pour le pays, ce moment est inoubliable pour le peuple Malien

  37. La signature de ces accords permet le développement de toutes les activités que le Mali entreprendra. C’est une nouvelle démarche que la Mali va enfin vivre infiniment.

  38. L’accord vise à instaurer une paix durable dans le nord du Mali, qui a connu une série de rébellions touareg depuis les premières années d’indépendance du pays, en 1960.

  39. L’accord vise à instaurer une paix durable dans le nord du Mali, qui a connu une série de rébellions touareg depuis les premières années d’indépendance du pays, en 1960.

  40. Cet accord qui a été signé aujourd’hui renforce la capacité et garanti l’unité nationale. Le peuple Malien a n’est vraiment conscient, car on est au début de la fin de crise.

  41. Les deux ministres ont également évoqué la détermination de leurs pays à soutenir les efforts engagés par les Etats de la sous région à combattre le terrorisme et le sous-développement.

  42. Le cantonnement des ex combattants commencera bientôt avec la satisfaction de tous les acteurs de la paix au Mali. L’acquisition de la paix n’est un jeu donc nous devons nous impliquer sincèrement pour sortir de cette impasse qui n’a que trop duré

  43. Nous saluons la visite conjointe des deux partenaires qui accompagnent notre pays depuis le déclenchement de cette crise. Cela permet de consolider les liens et encourager les différents acteurs de l’accords de paix

  44. la délégation s’est réjouie des avancées de la mise en œuvre de l’accord d’Alger, notamment les réformes politiques en cours pour installer les autorités intérimaires. A cela , il faut ajouter les avancées en matière de la sécurité et le cantonnement des ex combattants

  45. La paix n’est pas un vain mot mais un comportement comme le disait un sage d’Afrique. Les différentes parties signataires doivent montrer leur volonté ferme d’aller à la paix. Chacun doit jouer sa partition pour que la paix soit une réalité dans notre pays.

  46. Un an après la signature de l’accord d’Alger, il y a lieu de faire un bilan. Donc la visite des partenaires techniques sont à saluer. Le Mali a besoin de paix pour son développement et sa prospérité. Nous sommes heureux de l’accompagnement de ces soutiens traditionnels.

  47. Le gouvernement a fait beaucoup de concessions afin que nous soyons à ce stade du processus de paix. Il a financé le forum de Kidal qui fut un échec avec l’étonnement tous les acteurs à cause de la mauvaise foi des groupes armés.
    Aujourd’hui, cette visite vient à point nommer pour faire savoir à ceux ci que tous sont appelés à se donner pour la paix définitive.

  48. C’est une manière de rappeler des uns et des autres que la paix est très importante pour notre paix. Jusque là la Cma ne joue un franc jeu pour booster le processus de paix et de réconciliation.
    Elle est restée inactive lors de la manifestation de Kidal qui a vu la destruction de l’aérodrome de la ville.

  49. C’est bien d’accompagner le processus de paix en amenant les groupes armés à s’impliquer davantage dans la rechercher de la paix. Ils mettent à mal l’accord d’Alger avec trop d’exigences.

  50. Le gouvernement malien vient d’adopter le projet de loi portant sur les autorités intérimaires. Nous pouvons dire que le processus est en marche malgré quelques soubresauts d’un groupe d’extrémistes. Le processus de paix sera une réussite pour la satisfaction de tous.

  51. Il a réussi à signer et à mettre fin aux hostilités du Nord. Merci infiniment IBK.
    A ce qui concerne l’économie tout commence a rentre dans l’ordre. Il est en train de bannir du pays, les fraudes et la corruption.

  52. IBK est un homme de parole. Il est en train de réaliser le rêve du peuple.
    Le gouvernement d’IBK a été extraordinaire. Car le Mali a connu son développement grâce au régime d’IBK.
    La question est de savoir pourquoi les gens critiques IBK et son gouvernement ?
    Le Mali a connu le bonheur et l’honneur sous IBK.
    IBK est venu maintenir la paix et la sécurité dans le pays.

  53. Il est responsable, digne, humble envers son peuple.
    Avant d’accéder au pouvoir IBK, le pays était dans le chao, c’est à dire dans un désordre total. L’armée et la mauvaise gestion de l’administration était mal géré.
    En essayant de faire la comparaison entre le régime précédant à celui du régime actuel, on se rendu compte que celui d’IBK est le meilleur.

  54. La signature de l’accord de paix et la réconciliation est une grande étape pour le maintien de l’ordre et la sécurité dans le pays.Nous remercions également l’Union Européenne de leur soutien.

  55. La crise était le résultat de la succession de non-applications des accords signés. Je lance un cri de cœur à tous les compatriotes d’accompagner IBK dans l’application intégrale de cet accord.

  56. Le Mali va enfin quitter la crise pour la paix. C’est presque l’anniversaire de cet accord ; les maliens n’ont manqué une seule seconde de remercier leur président d’avoir obtenir la signature de l’accord par la CMA.Merci UE pour leur soutien.

  57. Depuis que le monde est monde, tout conflit, interne ou international s’achève toujours par un compromis. Et le document qu’à signé nos autorités mettra fin à notre désastre.

  58. Cet accord a été signé par le gouvernement, il faut la contribution de tout un chacun. C’est déjà l’anniversaire de cet accord de paix.Nous remercions UE pour leur soutien.

  59. L’accord est signé il y a presque une année même si tout n’est régler il y a eu quelque avancement pas. Le gouvernement d’IBK ont fait un grand pas dans la signature de l’accord.

  60. Un accord est toujours censé apporter la paix. La seule chose qui reste à faire, est de se donner la main et de s’unir pour l’application de ce document, pour éviter qu’il ne reste une lettre morte. Et cela nous concerne tous, en tant que citoyen.

  61. Notre pays a besoins de ces partenaires que sont la France et l’Allemagne pour aller vite à une vite application du processus de paix.Le soutien de ces deux pays et donc très bien pour notre pays.

  62. Le président IBK travaille pour la paix au Mali.L'accord de paix signé l'année dernière qui peine dans son application à cause des attitudes des ex rebelles est était au centre des débat entre le président IBK est une délégation franco-allemande.

    Nous sommes très contents de ces deux pays frères qui nous apportent leur contribution dans la recherche de la paix pour notre pays.

    Cette délégation est donc venue réitérer son soutien à notre pays pour que le processus de paix avance.Le président IBK et le peuple malien leur dit merci pour cette solidarité à l'endroit de notre pays.

    Nous espérons que cet accord sera mis en oeuvre pour qu'on arrive à la paix le plus tôt possible.

  63. Les deux ministres ont également évoqué la détermination de leurs pays à soutenir les efforts engagés par les Etats de la sous région à combattre le terrorisme et le sous-développement.Cela nous va droit au cœur.

  64. Je pense qu’il faut saluer la présence de ces partenaires pour nous aider à faire avancer la mise en application de l’accord de paix.Il faut faire en sorte que les ex rebelles jouent pleinement leur partition dans la mise en oeuvre effective de l’accord.

  65. L’intervention française en 2012 et le soutien militaire de l’Allemagne ont été d’une grande aide pour notre pays.Le réaffirmation de leur soutien de ces pays au Mali est une très bonne chose pour le bon déroulement du processus de paix.

  66. Cette visite conjointe dont le centre d’intérêt était la consolidation du processus de paix au Mali est d’une grande importance.Il faut donc saluer et remercier ces pays partenaires pour leur soutien à notre pays.

  67. Au moment où le processus de paix au Mali est plus souvent menacé par les groupes djihadistes, les ministres français et Allemand des Affaires étrangères ont exprimé l’engagement de leurs pays à soutenir la stabilisation du Mali. Nous leur disons merci.

  68. La paix que doit apporter l’accord de paix issu du processus d’Alger est la seule chose qu’attendent actuellement tous les citoyens maliens. Nous sommes sans doute rassurés d’une paix. Cela grâce à la signature de l’accord d’Alger en 2015. Mais nous voulons que les acteurs et les bailleurs de fonds s’y impliquent d’avantage.

  69. Le gouvernement malien et les groupes armés ont signé l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation dans le cadre de la conservation de tous les principes d’un Etat unitaire que nous sommes. La paix est au chevet de cette nation il ne reste plus que de la maintenir entre de bonnes mains. On a déjà le soutien de la France et de l’Allemagne.

  70. Un accord n’est jamais parfait. C’est son application qui mettra fin à la crise qui est à la base de son adoption. Les maliens, qui viennent de bénéficier le soutien de la France et de l’Allemagne pour booster la mise en œuvre de l’accord de paix, doivent être les premiers acteurs du processus de paix. Ils doivent faire les premiers pas.

  71. Toutes les parties signataires de l’accord de paix d’Alger doivent s’impliquer pour que la paix revienne le plus vite que possible dans notre pays. Le Mali a besoin de l’aide des partenaires et de tous les pays amis pour aller à la paix.

  72. L’application d’un accord de paix relève toujours des défis. Et ces défis sont pour les signataires et la population civile bénéficiaire qu’on est. Cet accord, pour qu’il produise ses effets doit faire l’objet d’une application intégrale. Cela n’incombe pas qu’au gouvernement. On remercie la France et l’Allemagne ainsi que tous les pays qui soutiennent notre pays actuellement.

  73. Certes, l’accord de paix a été signé. Mais la paix n’est pas jusqu’à présent de retour dans notre pays. Nos concitoyens sont toujours dans les pays voisins comme des réfugiés. On a besoin de l’aide de tous nos pays voisins et amis pour surmonter l’épreuve en boostant le processus de paix.

  74. L’année 2015 a été marquée par la signature d’un accord de paix au Mali. Le pays, sombré dans la crise depuis 2012, a connu un texte de paix en 2015. C’est une année qui restera gravée dans les mémoires des maliens pour toujours. Pour ne pas que le premier anniversaire de la date de signature de cet accord ne soit une fête de façade sans progrès, la France et l’Allemagne viennent d’effectuer une visite de terrain au cours de laquelle les deux pays ont renouvelé leur soutien au Mali.

  75. Le processus de paix et de réconciliation nationale a été retardé et doit être accompagné par les acteurs et les bailleurs de fonds. La mise en œuvre d’un accord n’est pas une chose facile mais avec l’implication de tous elle le devient.

  76. Cet accord est notre seul espoir de sortir définitivement de la calamité qui tient ce pays depuis 1962. Et on doit saisir cette opportunité pour ne pas que l’histoire retienne de faussement de cette nation. Dans quelques jours, on fêtera le premier anniversaire de la signature en mai 2015. Tous les éléments nécessaires doivent être au rendez-vous pour booster le retour de la paix.

  77. Vu les difficultés rencontrés dans l’application des accords déchus sur la même rébellion. Cet accord ne sera pas comme les autres. Il sera un vrai accord, et apportera la solution définitive à notre vieil problème. Les journalistes jaloux vont maigrir. L’Allemagne et la France sont aujourd’hui engagées plus que jamais pour booster le processus de paix.

  78. Les chefs de diplomatie des pays voisins et amis sont tous invités à soutenir et accompagner notre pays pendant cette période intérimaire pour le retour de la paix et de la stabilité au septentrion malien qui connait une crise depuis 2012.

  79. Il n’y a que LADJI et son clan de Ventrus qui se fichent de nous, tout le monde soutient le MALI dans cette crise

Comments are closed.