Temps Forts
INFO ALERTE 

Musique

 Le Potentiel

Nahawa Doumbia : L’inusable voix d’or de la musique malienne

Nahawa Doumbia est née à Mafélé, un petit village situé à la frontière de la Côte d’Ivoire et elle a grandi à Bougouni, capitale du « Bani-monotiè », au sud de Bamako. Sa mère, décédée quelques jours après sa naissance, lui avait prédit une destinée hors du commun. Elle deviendrait chanteuse, bien qu’elle n’appartienne pas à la […]

1 réaction
 Le Flambeau

Safi Diabaté : une brillante et talentueuse artiste qui est entrain de plonger dans la perversion et la vulgarité ?

La musique malienne a toujours été aimée de par le monde entier. La mélodie, le style et les thèmes développés ont toujours rimé avec sagesse et responsabilité. Cependant, depuis quelques années, nous assistons à des pratiques qui ôtent à la musique malienne ces valeurs d’antan

Il s’agit notamment des thématiques et de la manière dont ces dernières sont évoquées dans la musique de la jeune et ravissante artiste, Safi Diabaté. Une pratique qui se fait au vu et au su des griots maliens, pourtant structurés et organisés à travers l’association ‘’Djéli-tonba’’. Sans porter un discrédit sur la jeune artiste, il […]

3 réactions
 Bamako Hebdo

Plateau des artistes de la Radio Nasiaroulé : Ramata Koné de Paris est l’invitée de cette semaine

L'émission plateau des artistes de la radio Nasiraoulé, suit son petit bout de chemin. Pour cette semaine, l'honneur revenait à la belle Ramata Koné, une jeune artiste talentueuse résidant à Paris. L'enregistrement s'est déroulé, le mardi 17 mars dernier, dans les locaux de la fréquence 105.2MH z. c'était en présence de plusieurs fans de l'artiste.

D’emblée la belle chanteuse a remercié tous ses fans qui ont effectué le déplacement pour la soutenir. La  jeune artiste chanteuse est d’origine malienne, mais, elle est née en Côte d’Ivoire. Baignant dans la musique à bas âge, sa passion pour la  mélodie ne sera pas du goût de ses parents. Mais la jeune artiste […]

 Le Point

Gaspi, le retour ?

Le mutisme prolongé du jeune rappeur Gaspi sur la scène du hip hop au Mali a fait délier les langues. Autrement dit, chacun y est allé de son commentaire dans le monde du «Mali Rap» pour expliquer les raisons de son mutisme

Si d’aucuns l’estimaient affaibli financièrement depuis la mort de celui-là même qu’ils considèrent comme son parrain, Mamadou Lah dit Dagolo, d’autres l’ont même enterré vivant. Comme quoi, Gaspi serait gravement malade et qu’il ne serait plus en mesure de  chanter. Vrai ou faux ? Toujours est-il que Gaspi a signé son retour, il y a quelques […]

1 réaction
 Le Républicain

Détection et promotion des jeunes artistes : ISC Business School, fondation ADA-Mali et GF4D à l’œuvre

Détecter les jeunes artistes talentueux du Mali, leurs offrir des opportunités d’études, de stages, afin qu’ils étalent tout leur talent dans les foras internationaux. C’est la vision de la fondation Global Fashion For Développement (GF4D).

L’Institut Supérieur de Commerce (ISC) Busness School, a abrité le 16 mars 2015, la signature d’un mémorandum tripartite entre l’ISC, GF4D de la Corée et la fondation Ada Mali dans le domaine de la promotion des artistes maliens. Les documents ont été paraphés par Racine Thiam, directeur général Isc, Mme Touré Coumba, présidente Ada-Mali et […]

 Bamako Hebdo

8ème édition Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) : Habib koité parmi les invités

Anoumabo, l'un des villages populaires de la commune de Marcory, vibrera du 21 au 26 avril 2015 au rythme de la 8ème édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA), initié par le groupe ivoirien Magic System.

La cérémonie du lancement officiel s’est déroulée le 26 février dernier à Paris au siège de l’Unesco, cérémonie au cours de laquelle le commissaire général du festival, Salif Traoré,  » A’Salfo « , leader de Magic System  a annoncé les grands axes de cette édition,  à savoir le volet social, culturel et sportif. Quatorze artistes dont […]

Racine Sall : «Je dédie cette médaille à Allah le Tout-Puissant et à son envoyé le Prophète Mahomet (PSL)»

«Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années». Cette assertion sied bien à Racine Sall. Avec une voix suave et captivante, durant des années, il s’est investi à chanter les louanges du Prophète (PSL) et de la religion musulmane à travers un genre musical propre aux principes de l’Islam. Humble et respectueux des valeurs de l’Islam, Racine Sall, à travers ses chansons de Zikr, va vite séduire les fidèles musulmans. C’est compte tenu des innombrables services rendus à la Nation et à la Communauté musulmane à travers ses chansons de paix et de tolérance que les autorités viennent de le  décorer  Chevalier de l’Ordre national du Mali.

Originaire de la ville de Kayes, Racine Sall, depuis son jeune âge a eu une passion pour la musique religieuse. Une musique consacrée à faire les louanges du Prophète (PSL),  de ses nombreuses gloires, des vertus de l’Islam et la culture de la tolérance prônée par le Saint Coran. C’est ainsi, que, pris par le […]

2 réactions
 Bamako Hebdo

L’homme aux six noms : Spectacle musical proposé par BlonBa avec Lassine Coulibaly «King»

Les rappeurs Tidiane Traoré « Master T », aujourd’hui décédé, et Lassine Coulibaly « Lassy King Massassy » ont initié ensemble le mouvement hip hop malien. Aujourd’hui, alors que cet art s’est profondément inscrit dans la réalité culturelle du Mali, Lassine Coulibaly revient sur son existence dans un spectacle musical qui mélange souvenirs autobiographiques et chansons

Élevé en Côte d’Ivoire où sa mère, malienne, a émigré, Lassine connait d’abord les privations et les humiliations qui sont le lot des enfants pauvres. Révolté par la xénophobie qui commence à se répandre à Abidjan, il décide de partir s’installer dans le pays de ses pères. Là, il découvre le rap, un son qui […]

3 réactions
 Bamako Hebdo

1ère édition de la nuit de Gnantaso : Néné Soumano, Koumba Tounkara, Madou Tounkara, Baou Tounkara et plusieurs autres artistes sont attendus

La 1ère édition de la nuit de Gnatasso aura lieu le 7 mars 2015 à partir de 21h au centre international de conférence de Bamako (CICB).

L’information à été donnée par la grande cantatrice de la musique malienne Adja Soumano qui est aussi la promotrice de l’événement, placé sous le haut parrainage de Mme N’diaye Ramatoulaye Diallo ministre de la culture de l’Artisanat et du tourisme. Cette soirée a été initiée pour rendre hommage à tous les ressortissants de Gnantaso, qui […]

1 réaction
 Le Reporter

Abou Diarra, le marcheur au kamalen ngoni : «Sabou», un album pour relier les musiques

Comme les élèves d’Aristote dans la Grèce antique, Abou Diarra a appris en marchant. Et c’est en mouvement qu’il apparaît sur les photos qui accompagnent son troisième album intitulé «Sabou». Sur son nouveau projet, le Malien a associé son kamale ngoni, harpe-luth tradi-moderne dont il est devenu l’un des plus brillants ambassadeurs, à des instruments occidentaux. Avec succès.

Comment avez-vous imaginé cet album sur lequel vous sortez le kamale ngoni de son cadre purement africain? Abou Diarra: Au début, mon envie était de mettre le ngoni avec l’accordéon, la contrebasse, le violon et le piano, mais ça n’a pas pu se faire, alors j’ai un peu changé d’idée. Il y a l’accordéon, le […]

 Le Reporter

Ils étaient au festival sur le Niger 2015 sur la Scène HIP-HOP

Pour la 11ème édition du Festival sur le Niger, les organisateurs ont créé une scène hip-hop afin de donner plus de voix aux jeunes rappeurs. Mieux, certains d’entre eux se sont produits sur la scène Damonzon, la plus grande scène du festival. Master Soumi et Penzy ont eu cette chance cette année.

C’est la crème du hip-hop malien qui était à Ségou : Gaspi,  Iba One et  Sidiki Diabaté, Mobjack, Penzy, Keur Gui (Y’en a marre-Sénégal), Mylmo  et Master Soumi. Cette composante est une des innovations de cette édition. Cette scène est une grande première au Festival sur le Niger et est dédiée aux rappeurs du Mali. C’est […]

 Bamako Hebdo

Mamadou Dembélé dit Dabara :  » Je n’ai pas de fétiche, je ne sais que chanter

Ce sont les propos tenus par Mamadou Dembélé dit Badara apportant ainsi un démenti à ceux qui l'accusent de détenir de fétiches des mains d'Abdoulaye Diabaté. Selon lui, ce dernier n'est que son père spirituel et une personne de bonne volonté qui lui a donné un coup de pouce dans sa carrière.

Bamako Hebdo : Voulez-vous présenter à nos lecteurs? Mamadou Dembelé dit Dabara : Je m’appelle Mamadou Dembélé, plus connu sous le nom de  Dabara. J’ai commencé à chanter dès mon plus jeune âge. C’est à travers l’émission Case Sanga que je me suis fait un nom, même à l’étranger. Qu’est-ce qui explique votre présence au […]

1 réaction
1 2 3 87