Crise au Nord Mali : Le silence inexpliqué du Président Konaré

25
5

Du début de la rébellion qui secoue le nord de notre pays depuis le 17 janvier dernier à aujourd’hui, nombreux sont des Maliens et des Maliennes à ne pas comprendre, le silence observé jusqu’ici, par l’ancien président de la république, Alpha Oumar Konaré. L’ancien ne sait confier à personne à propos de la crise actuelle qui empêche les populations du septentrion du Mali de dormir à leur faim.

 

Pour la petite histoire, la rébellion au nord Mali a été critiquée et condamnée par presque tous les politiques et hommes d’Etat du Mali, les Organisations de la société civile, les Associations, les clubs, groupements et mouvements ; en un mot, toutes les couches sociales, y compris de tierces personnes. Tous ont apporté leur soutien au Président ATT et aux vaillants soldats de l’armée malienne face au danger qui guette notre pays en cette année électorale (présidentielle et législative).

Curieux, les Maliens le sont aujourd’hui, et ils demeurent très nombreux à ne pas comprendre ce grand silence de la part d’un homme d’Etat et pas n’importe lequel : Alpha Oumar Konaré, qui n’est autre que l’ancien maître de Koulouba. De partout et dans presque tous les lieux de rendez-vous publics, récréatifs, culturels, sportifs et festifs ; les Maliens et les Maliennes dans leur majorité  s’interrogent sur ce grand silence qu’observe Son Excellence Monsieur Alpha Oumar Konaré à propos de cette crise du nord. Eh bien, comment peut-on comprendre ce silence inexpliqué d’un grand homme d’Etat ayant été le premier pendant dix, soit entre : 1992 et 2002. Son Excellence Alpha Oumar Konaré ; ancien Président de la République et ancien chef Suprême des Armées et de la Magistrature devrait au moins faire connaître au grand peuple malien, son point de vue en rapport l’actuelle rébellion du secoue le nord de notre cher pays.

Alors, qui pourrait expliquer ce silence si assourdissant du Président Konaré? Ou, c’est  parce qu’il n’a pas été consulté par ceux qui sont actuellement aux affaires de l’Etat ? Ou, le Président Alpha Oumar Konaré, a-t-il désormais tourné la page de l’histoire politique dans ses calculs et pensées ? Ou bien, croit-il, qu’il ne doit plus intervenir dans les actions (bonnes ou négatives de l’Etat) ? En tout cas, la seule certitude est que : le Président Alpha Oumar Konaré n’a rien dit à propos et ne s’est confié à personne concernant la situation actuelle de rébellion du nord Mali.

Pourquoi le Président Alpha Oumar Konaré, n’a-t-il pas réagi à propos de la crise du nord Mali ? La réponse à cette question ne peut être donnée que seul, par le Président Konaré. Pourtant, si j’ai bonne mémoire, c’est sous le régime du Président Alpha Oumar Konaré (qui avait comme premier ministre à l’époque, Ibrahim Boubacar Kéita), que la fameuse «Flamme de la Paix » avait eu lieu à Tombouctou en 1996. Est-ce doit-on dire, que les accords qui avaient abouti à cette flamme de la paix ; et les mêmes accords visaient à détruire  des armes de guerre,  n’ont presque rien servi au peuple malien?

La flamme de la paix ; pour rafraîchir les mémoires humaines, particulièrement maliennes, avait été saluée par tout le monde entier, au Mali, en Afrique, en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et en Océanie. Mais de nos jours, ne pouvions-nous pas affirmer et clamer sur tous les toits ; que les accords ayant abouti à cette flamme de la paix n’ont vraiment rien servi d’intérêt au peuple malien ? Surtout, au vu de tout ce qui se passe en ce moment dans plusieurs localités du nord du pays : « Tessalit, Aguelhok, Ménaka, entre autres ».

Mais, en faisant une petite analyse des faits, quelque part, on peut soutenir que le geste a été et demeuré salutaire ; puisque, même si certains croient que ces accords ont été un véritable fiasco, ils avaient permis une accalmie de la rébellion, jusqu’à la révolte de certains individus mal intentionnés « un 23 mai » ; et surtout la récente barbarie que d’autres individus aux idées et intentions divisionnistes (revenus au bercail, bredouilles de leur malheureuse aventure libyenne) sont en train de commettre sur des paisibles citoyens ; cela sans cause fondamentale.

Bref, qu’il en soit ainsi, les Maliens et les Maliennes n’ont de toutes les façons, rien compris dans le grand silence d’un homme d’Etat aussi important dans l’histoire de notre démocratie et de notre chère patrie « le Mali ». Alpha Oumar Konaré, ancien président de la république, ancien chef de l’Etat et ex-chef Suprême des Armées et de la Magistrature, devrait à mon humble avis au moins dire un  mot sur la rébellion actuelle qui dérange plus d’un citoyen du nord du Mali.

Par Zhao Ahmed Amadou Bamba

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
simplevision<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 297</span>
Membre
simplevision 297
4 années 6 mois plus tôt

Justement, Alpha Oumar Konare devrait dire un mot….qui serait enregistre dans l’histoire… contre lui ou avec lui? Personne ne peut le savoir mais il avait le devoir de se statuer sur un evenement qui nous a tous bouleversait et qui risque d’etre un tournant dans l’histoire du Mali! … Je ne pourrai comme Bamba dire qu’il doit forcement condamner ou critiquer tel ou tel sujet…Il devrait dans tous les cas s’exprimer surtout que nous sommes dans un cadre democratique. 😕 Quand a vous meme Bamba vous devriez vous encadrez encore plus dans le journalisme!!!!!!!! car je le repete sur ce site un journaliste doit ou bien interviwer une personalite ou bien faire l’effort de se deplacer sur un lieu d’actualite pour amener du nouveau… Regarder moi encore une fois un article base sur une idee qui est deja vieille car tout le monde y est pense! Au moins, essayez de contacter la personne et dites nous qu’apres x tentatives vous avez fini par interviwer son entourage sur la raison de son mutisme ….:roll: 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

pengyou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 403</span>
Membre
pengyou 403
4 années 6 mois plus tôt

“L’ancien ne sait confier à personne”. Mr Bamba, apprenez a ecrire d’abord, avant d’apprendre aux autres ce qu’ils ont a faire. Voila dix ans que vous faites les louanges d’ATT comme un dieu, maintenant que ca chauffe vous reprochez a l’autre de ne pas parler. Quand IBK a parle en 2006 qu’est ce qu’il a fait en reponse a cela?

Sokolois<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7</span>
Membre
Sokolois 7
4 années 6 mois plus tôt

Mon chere, laissez le francais tranquil et vous concentrez sur ce qui se trouve dans l’article comme information. Personnelement, moi je ne suis meme pas fiere de parler en francais ou savoir bien ecrire, parceque quand je parle francais ca m’arrive souvent de penser a la colonisation et tout les barbarismes que mes ancestres ont souffert. I apology

Un malien<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 206</span>
Membre
Un malien 206
4 années 6 mois plus tôt

salut a tous mes freres, bonsoir Kassin, prions pour TESSALITE car la situation est trés trés trés critique

Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Encadrer fortement les milices privées sous le commandement de l’armée à défaut de les intégrer. La guerre, les exactions commises sur les populations civiles à Menaka, Aguelhoc, Andaramboukane, Léré, Ténékou, Youwarou, Niafounké, Hombory, et j’en oublie, et les exécutions sommaires des soldats de l’armée malienne à Aguelhoc ont créé une psychose sécuritaire sans précédent dans l’histoire de notre pays. La hantise de se protéger et de protéger les siens dans cette situation est un réflexe humain et non pas seulement un manque de confiance à l’armée qui rappelons-le se bat sur un front aussi vaste que le triangle Léré-Tinzaoutène-Andaramboukane. Pour ceux qui incriminent l’armée malienne et la traitent de tous les noms, je leur dis que l’armée a une mission de combat (avec la gestion logistique qui va avec) dans une zone aussi vaste que le Sénégal, la Côte d’Ivoire, ou le Burkina. C’est comme ci on demandait d’un seul coup à ces pays voisins de faire la guerre en ouvrant des fronts sur tout leur territoire, ou tout au moins du bout à l’autre de leur territoire, en même temps.  Et si vous vous faite une idée de la difficulté du terrain et de l’importance des moyens militaires engagés… Lire la suite »
Ben77<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 368</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt

AOK devrait en principe parler, ne serait-ce que d’exprimer son soutien pour la défense de l’intégrité du pays.
Mais s’il va plus loin, il risque de dire le contraire de ce qu’il fait pendant son temps de pouvoir à Koulouba. Car si aujourd’hui les iforas continuent à hausser le ton et à se conduire comme des enfants gâtés du pays, c’est bien grâce au soutien materiel (y compris armes et munitions), financier et moral de AOK qui ne voyait autre chose que sa place (se faire réélire à tout prix). Nous sommes entrain de gerer les conséquences de sa politique au Nord-mali. Une situation que ATT n’a fait qu’entretenir et pire, encourager les touaregs dans leur attitude et fermer les yeux sur tout mal ou crime commis par ceux-ci.
C’est l’Armée malienne qui le plus souffert de ces deux politiques; elle a été désorganisée, bafouée et sa colonne vertébrale (discipline et instruction) très mis en mal.
Que Dieu sauve notre grand Mali!

Malidjigui<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4038</span>
Membre
Malidjigui 4038
4 années 6 mois plus tôt

AOK a fait son temps et a gere les problemes comme il le croyiat et il est parti et c’est un devoir moral pour un ancien chef d’etat de se taire de ne pas se meler des affaires du pays sauf a la demande de celui qui le dirige donc ATT que es maliens ont elu. Donc cet article ne veut rien dire et ne respecte pas les regles republicaines, un non-evenement Sambou.

sambou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1039</span>
Membre
sambou 1039
4 années 6 mois plus tôt

“Si la PAROLE est d’argent, le SILENCE est d’or”.Pensez vous que quelqu’un comme AOK dont TOUS LES FAITS, GESTES ET PAROLES sont interprétés par certains (surtout à la veille des rémaniements ministériels)va se hasarder à parler en ces moments où les suspicions vont bon train à cause des prochaines élections en plus de la présente crise du nord?Alpha est loin d’être naïf comme certain chef d’état que nous connaissons au Mali.Il n’aurait jamais lui permis à des mercenaires armés de pénétrer notre territoire encore moins accepté de signer les accords d’Alger (démilitarisation du nord Mali) qui devraient mettre à peril la république. 😡 😡 😡

Ere Dj.<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 319</span>
Membre
Ere Dj. 319
4 années 6 mois plus tôt

Mais SAMBOU, rien ne l’empechait de desavouer (comme l’aurait fait Tieoule KONATE s’il avait ete elu…)ces accords de la honte qui sont en partie responsables de cette enieme crise au Nord. Pour moi, ATT est un homme faible qui a tres mal gere la crise au Nord, mais cela ne m’empeche pas de penser que AOK n’etait pas mieux. Ceci dit, il a raison de se taire maintenant puisqu’il n’y a rien qu’il puisse faire. Le vrai drame du Mali est que nous n’avons eu que des presidents qui pensent a eux memes d’abord avant la nation alors que ce devrait etre le contraire surtout pour une nation en construction.

Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Attention aux humanitaires et aux négociateurs! La gestion des déplacés et la recherche d’un cessez le feu par des intermédiaires, facilitateurs et autres médiateurs, donne l’impression d’un bal de vautours sur la dépouille d’un reste de cadavre abandonné au milieu de nul part. Le spectacle d’enchevêtrement et de chevauchement d’humanitaires et de diplomates de tout acabit entre Nouakchott, Ouagadougou, Niamey, Cotonou, Alger, Paris et les   Zones frontalières du Mali où se sont réfugiés nos compatriotes du nord, est tellement saisissant que nous devrons nous poser la question de leur sincérité et de leur loyauté envers le Mali. Évidemment que je partage la détresse des pauvres familles qui ont tout perdu,  qui manquent de tout et que nous devrons aider à retrouver leur quiétude et leur dignité.  Mais justement, c’est leur détresse qui constitue le terreau fertile de tout fonds de commerce macabre et illicite. Tout simplement parce que la guerre est un serpent de mer en ce sens que si tu crois en maitriser la tête, la queue t’attaque ensuite avec beaucoup plus de vigueur. Et inutile de vous dire ici que la queue du serpent de mer, qu’est devenu le Mnlaqmi, se trouve dans nos pays voisins, Mauritanie,… Lire la suite »
madou woloni<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 91</span>
Membre
madou woloni 91
4 années 6 mois plus tôt

c estdu charabia ce que vous ecrivez.

Edouc<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 39</span>
Membre
Edouc 39
4 années 6 mois plus tôt

AOK et ATT ont tous les deux manqué de rigueur dans la gestion des affaires du pays. Nous avons remarqué un laisser aller général avec un grand manque d’autorité et son lot de corruption. L’histoire nous jugera.

wpDiscuz