Présidentielle 2022 : La candidature du patron de Cira , Seydou Coulibaly, se précise

11

Dans la perspective de la présidentielle officiellement prévue en 2022,  les prétendants ont déjà commencé à placer leurs pions. Parmi ceux-ci, il y a un prétendant très sérieux, qui est en train de faire bouger la quasi-totalité de la classe politique à son rythme. Il s’agit de Seydou Mamadou Coulibaly de l’entreprise Cira.

Le coup d’Etat d’août 2020 ayant fragilisé la classe politique, les compteurs ont été remis à zéro en ce qui concerne la conquête de la magistrature suprême. Au moment où les militaires, nouveaux maîtres du jeu, sont à la manœuvre, des opérateurs économiques placent leurs pions. Au nombre de ceux-ci, une figure emblématique émerge du lot, en l’occurrence le promoteur de l’entreprise Cira, Seydou Mamadou Coulibaly.

Sa candidature sera probablement portée par une frange de la classe politique qui, en quête de virginité, tente déjà de se réorganiser.

Proche de plusieurs leaders religieux au Mali, dont l’Imam Mahmoud Dicko, Seydou Mamadou Coulibaly  est convoité dans beaucoup d’autres milieux du pays. Candidat de la junte, des religieux ou de la classe politique, cela importe peu aujourd’hui, car il aurait réussi à placer ses pions  dans ces différents cercles.

De sources sûres, à travers ses conseillers occultes, dont Oumar Barou Soumono, ancien député Adema élu à Ségou, la candidature de l’opérateur économique est en train de susciter de l’engouement auprès des  grandes formations politiques du Mali.

En contact avec plusieurs personnalités influentes de la classe politique malienne,  Seydou Mamadou Coulibaly semble être sur un terrain conquis.  Car, apprend-on,  plusieurs barons des partis politiques lui sont  redevables. Ce, parce qu’il a contribué au financement des récentes  campagnes  législatives de plusieurs  listes. A ce titre,  on ne lui refuse rien aujourd’hui dans le marigot politique, surtout qu’il détient le nerf de la guerre, pièce maîtresse du jeu politique actuel.  En clair, Seydou Mamadou bénéficie du soutien de plusieurs cadres de l’Adema, le RPM, l’URD et bien d’autres. Son adhésion officielle à la sous-section Adema de Markala ne serait pas fortuite.

Docile et large  avec les leaders religieux, notamment musulmans, il garde un capital de confiance auprès de ceux-ci.  Mieux, au regard de sa proximité avec  l’Imam Dicko, d’aucuns estiment que Mohamed Salia Touré, actuel ministre en charge de l’Emploi, est sa fabrication. Et qu’au moment opportun,  celui-ci ne ménagera aucun effort pour lui prêter main-forte.

Sur le plan international, Seydou Mamadou Coulibaly est crédité d’avoir un carnet d’adresse très riche. A travers son influence dans le monde des affaires, précise-t-on, il a réussi à  établir des contacts avec plusieurs chefs d’Etat de la sous-région. Ce qui constitue un grand atout dans  le contexte des élections, surtout la présidentielle.

En attendant, il nous revient que sa candidature est presque irréversible. Mieux, il a la chance d’être le candidat de l’Adema, voire le candidat d’un groupement de partis politiques en 2022.

Oumar KONATE

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Siège à ACI 2000 inaugurée par ATT , marchés dans des pays africains , ecrans de protection et de fructification de fonds de presidents ou d’anciens presidents , par consequent le système va continuer !

  2. Mr. COULIBALY ce que je viens de comprendre c’est qu’on vous a déjà voué aux gémonies , à votre place je me garderais de me lancer dans cette aventure où les crocodiles montrent d’emblée leurs dents bien acérées . À bon entendeur salut !

    • Mais nous te disons que Mr COULOUBALY est l’un des vieux crocodiles qui sait comment tres bien nager avec les autres crocodiles comme Tiemoko, Treta, Tieblen, Mariko, Choguel, Poulo, Sidibe Modibo, Diarra Modibo, Boubeye, etc. dans la mare!

  3. Sur de la foutaise au Mali
    Tout type qui amasse de l” argent sale veut l’investir en politique. Monsieur COULIBALY n ‘a qu’à rejoindre son village d” origine (village de Sekoro) pour s’occuper de la traversée des forains de FARAKO le lundi

  4. Du grand n’importe quoi !!!! Batir sa fortune sur l’affairisme et la corruption et espérer avec cette manne financière devenir PR, faut pas rêver .
    Quand a ce journaliste alimentaire, intellectuellement limité, il n’a pas sa place dans la presse. Il peut toujours rejoindre les griots et faire son atalakou.
    Pauvre Mali. Des parvenus, Des opportunistes, Des arrivistes, Des apatrides, Des mendiants…. INDIGNITE ET DESHONNEUR…….

  5. Vraiment conseiller Mr CIRA, de rester dans ces études, est mieux pour lui, s’il azarde a se lancer dans la politique c’est fini pour son entreprise. par ce que il va créer des ennemies contre son entreprise et lui même. Et déjà son protéger Principale ( Imam Dicko) ne peut faire de quelqu’un un président, déjà que les Maliens lui déteste.

  6. Pour faire la promotion de M. COULIBALY, M. KONATE a bien joué son rôle de griot. Si c’est à cause de ses largesses qu’il a gagné l’estime dans l’arène politique, la corruption a encore des jours heureux devant elle. Ahhh Maliba! C’est khaliss qui a toujours raison.

      • KONATE ou Diakite, ou Dilallo, Sidibe, Sangare, TOure, etc. tout le monde est griot car quand tu cherches ton “nasogon” tu vas faire le griotisme, c’est ainsi que le griotisme est ne ce n’est pas un heritage comme tu le penses DJOWALAKI mais un apprentissage!

  7. Konate ke a ecrit: Son adhésion officielle à la sous-section Adema de Markala ne serait pas fortuite. Un mauvais calcul, un autre de l’ADEMA, quelle honte! Seydou Coulibaly tu sera mieux dans ton Cira car les Maliens ne vont pas prendre un Ademaiste encore apres Alpha, Diouncounda, IBK, Boubeye, et autres. Nous voulons pas de quelqu’un proche de ces sources d’echec et de destruction du Mali!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here