Modibo Sidibé à la journée de prière pour le Mali : « Le Mali est un pays béni, respectueux de ses us et coutumes »

0

Ces propos ont été tenus par l’ancien chef du gouvernement,  Modibo Sidibé, lors de la journée des prières organisée le 11 novembre dernier par le Centre Islamique d’Hamdallaye.

Introduite par une Fatiha, la journée avait pour objectif de prier pour  le Mali pour la tenue d’élections transparentes, libres et crédibles en 2012.

Il s’agissait aussi pour les initiateurs de prier pour renforcer la paix  et la stabilité dans le pays. L’occasion a été bonne pour les différents intervenants pour fustiger le destin tragique de Mouammar Kadhafi tombé sous les balles de l’OTAN. Selon Dr Hamidou Traoré, fils de l’imam de Lafiabougou, ce vendredi est un jour sacré. C’est donc une occasion pour prier le bon Dieu afin qu’il préserve le Mali des instabilités, surtout dans le cadre des élections générales de 2012. L’enjeu est grand, au regard de ce qui s’est passé dans les pays voisins. Il faut préserver le Mali des situations désastreuses à travers le renforcement de la stabilité et de la paix, gage de tout développement. Ce rôle, selon les organisateurs, incombe aux fidèles musulmans.

L’imam Idriss Diarra du Centre Islamique d’Hamdallaye a rendu un vibrant hommage à Mouammar Kadhafi pour son soutien inestimable à la religion musulmane en Afrique en général et au Mali en particulier. Il a ensuite formulé des vœux pour le repos de son âme. Ibrahim Touré de la famille fondatrice de Bamako a focalisé son intervention  sur la rencontre des travailleurs de sexe de l’espace francophone. Choqué par l’organisation de la première conférence, le notable a déclaré que Bamako ne méritait pas d’abriter une conférence satanique. 

 Après son intervention, Modibo Sangaré président du parti UMPR, connu pour son attachement à la religion,  a salué cette initiative avant de dire que les Maliens aiment leur patrie. L’invité de marque de cette journée de prière était Modibo Sidibé, ancien premier ministre et probable candidat aux élections présidentielles de 2012.

 Arborant un boubou blanc au présidium, il était entouré des chefs religieux. Prenant la parole, l’ancien premier ministre a remercié les organisateurs pour l’avoir invité à cette importante journée de prière. Selon le fils du capitaine Sidibé, le Mali est un vieux pays fondé sur les valeurs culturelles. Un pays qui, dira-t-il en langue bamanan, a toujours servi de modèle pour sa stabilité. « Notre pays, le Mali, est un pays béni par Dieu et respectueux de ses us et coutumes. Nous saisissons l’occasion de cette journée de prière pour demander la grâce de Dieu pour la tenue d’élections transparentes et libres dans les mois à venir », a-t-il conclu.    La cérémonie a été clôturée la récitation de la Fatiha par Abdramane Diabaté.

On notait également la présence d’Aboubacar Macalou, un autre probable candidat aux élections présidentielles de 2012.
Modibo Fofana

PARTAGER