Fête de l’Armée 2021 : 91 familles éplorées ont reçu 2 milliards 266 millions de F CFA

0

Sous le signe de solidarité envers les familles des militaires tombés sur les théâtres de guerre, de la reconnaissance de l’engagement et du sacrifice du militaire malien pour la défense de sa patrie et de la santé, le Mali a célébré les 60 ans de son Armée dans la plus grande sobriété avec le respect strict des mesures barrières contre la Covid-19. Pour l’occasion le Président de la transition, chef de l’Etat, chef suprême des Armées, SEM Bah N’Daw a effectué le traditionnel dépôt de gerbe de fleurs au Monument du Soldat Inconnu.  C’était le mercredi 20 janvier 2021 sur la place d’Armes du camp militaire Soundiata Kéita de Kati, 3ème région militaire, en présence de certains membres du gouvernement, de plusieurs personnalités et des hauts  cadres de l’Armée malienne. En plus du discours émouvant du ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Colonel Sadio Camara, l’autre temps fort de cette cérémonie  a été la remise symbolique d’un chèque géant de 2 milliards 266 millions de F CFA à 91 familles éplorées  des militaires tombés sur le champ d’honneur.

Déroulé dans la plus grande sobriété et dans le respect strict des mesures barrières contre la COVID-19, ce 60ème anniversaire du départ du dernier soldat colonisateur, fêté sous le sceau de  la création des Forces Armées Maliennes était placé sous la présidence de SEM Bah N’Daw, président de la Transition, Chef de l’Etat. Elle a vu la participation  du Colonel Assimi GOITA, Vice-président de la Transition, du Premier ministre, M. Moctar OUANE, chef du Gouvernement et du Colonel Malick DIAW, Président du Conseil National de Transition. On notait aussi la présence entre autres du maire de la commune urbaine de Kati, de certains membres du Gouvernement, du Doyen du Corps diplomatique, SEM Hassan NACIRI,  l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali et des officiers supérieurs de l’Armée malienne.

A son arrivée le Président de la transition, SEM Bah N’Daw  a déposé la gerbe de fleurs au Monument du Soldat Inconnu avant de procéder à la revue des troupes rendant les honneurs militaires sous le son vibrant de la fanfare nationale.

Cette cérémonie a été marquée par la remise symbolique d’un chèque géant de 2 milliards 266 millions de F CFA par le Président de la transition, à 91 familles éplorées dont les chefs sont tombés sur le champ de l’honneur. Un chèque remis au ministre de la Défense et des Anciens Combattants qui l’a remis à son tour au Directeur du service social des Armées.

Dans son intervention, le Colonel Sadio CAMARA, Ministre de la Défense et des Anciens Combattants a, au nom du Chef de l’État, salué l’engagement des Forces Armées Maliennes. « Au péril de leur vie, ils défendent l’intégrité du territoire national, les personnes et leurs biens » a-t-il rappelé.

Et de signaler que la semaine dernière les FAMa ont reçu un hélicoptère de combat, capable d’évacuer les hommes au combat, pour les placer en zone hostile.

« Le 19 janvier 2021, nous avons inauguré un nouveau pavillon à l’infirmerie centrale de l’armée de l’Air » a-t-il signalé.

La réalisation d’un vœu cher au président Bah N’Daw

En assistance aux familles éplorées des militaires tombés sur le champ de l’honneur, le ministre Camara, dira que la remise de ce chèque aux ayants droit de nos militaires tombés en opération pour le Mali n’est pas que symbolique. Selon lui, c’est l’application d’une disposition de la loi portant statut général des militaires. Que c’est aussi et surtout la concrétisation de l’attachement personnel, mainte fois prouvé, de toutes les autorités de la transition  réunies autour du président Bah N’Daw. Ce, dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires et de leurs familles. Selon le Colonel Sadio Camara, au regard tout simplement du fait que la famille est le maillon essentiel qui fait le lien entre le militaire et la nation. A cet effet, ce geste donne l’assurance que la patrie permettra à ces familles éplorées de vivre décemment et aux enfants de se développer dignement. « Le militaire malien s’est toujours engagé pour sa patrie, pour cet idéal connu allant malheureusement bien trop souvent jusqu’au sacrifice ultime », a souligné le ministre de la Défense et des Anciens Combattants. De ce fait, dira-t-il, c’est bien normal en retour que la patrie prenne soin de ce qu’il laisse derrière. «  Nulle ressource financière ou matérielle n’est au-dessus de ce sacrifice » a martelé le Colonel Camara.

Consolider les liens entre le militaire et sa famille !

S’adressant au Président de la Transition, le colonel Sadio Camara dira : « le chèque d’un montant de 2 milliards 266 millions de F CFA  que vous remettrez à 91 familles éplorées ne saurait être considéré comme une compensation pour effacer ou atténuer les souffrance dues à la perte de leur proche. C’est certainement le témoignage de l’engagement constant de la nation entière à leur côté. C’est le témoignage que nos liens ne se limitent pas à la carrière de leurs maris ou de leurs pères. C’est le témoignage que rien, même pas la mort, ne peut casser le lien entre l’Armée nationale et ces familles ».

Aux épouses des soldats tombés, il donné toutes les assurances, qu’elles ne seront jamais des veuves. « Sachez que vos enfants ne seront jamais des orphelins en République du Mali. Je vous demande de continuer ce que vous avez toujours fait c’est-à-dire éduquer nos enfants, prendre soins de notre avenir, continuer l’œuvre commune que nous avons mené ensemble pour l’édification de la nation »  a-t-il  déclaré à l’endroit des veuves éplorées.

Par ailleurs, le Colonel Sadio CAMARA a annoncé la pose de la première pierre du tout premier Hôpital militaire du Mali, ce 20 janvier 2021 à Banankoro, cercle de Kati. Et d’affirmer que les militaires savent ainsi qu’ils seront mieux prise en charge en cas de blessure sur le terrain des opérations.

 

Par Maïmouna Sidibé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here