insécurité au Mali : Quand Banamba fait trembler Bamako !

2

Située  à près de 150 km de la capitale malienne, la ville de Banamba dans la région de Koulikoro a été victime d’une attaque terroriste hier très tôt dans la matinée. Plus que Mopti, Tombouctou et Gao, c’est désormais Banamba qui fait trembler Bamako et non kati aujourd’hui. Dépassé, le ministre général sapeur de la sécurité ne sait plus à quel saint se voué, et doit faire comme ses subalternes sur le terrain.

Selon des sources concordantes, les assaillants lourdement armés ont attaqué très tôt dans la matinée d’hier. Profitant de la désorganisation totale de nos forces de sécurité, ils ont pris facilement le camp de gendarmerie avant de se diriger vers la prison de la localité. N’ayant rencontré aucune résistance, les assaillants ont pillé les deux garnisons et une banque avant de quitter les lieux. Aux dires d’un habitant présent dans le camp au moment des faits, la ville fut brutalement réveillée par des coups de feu nourris des assaillants. Il a ajouté que les deux camps étaient presque vide au moment de l’attaque. Après leur forfait, les assaillants non identifiés auraient emporté des véhicules, libéré les prisonniers et pillé une banque avant de s’évaporer dans la nature. En attendant un conseil extraordinaire de défense pour ne rien décider encore de concrets et d’efficients, la petite ville jadis paisible de Banamba pense ses plaies. Les habitants très traumatisés ne savent plus où donner de la tête.

Bany

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le règne de notre IBK national nous montrera toutes les phases possibles d’une guérilla organisée contre notre pays. Les impérialistes français tiennent à la division du Mali. Heureusement que nous sommes parents au Mali. Blancs et noirs quelque soit le statut nous sommes que le mali sera un et indivisible.

  2. Si ils veulent, ils peuvent venir prendre Sébénicoro. Mais pas pour longtemps comme toujours.

Comments are closed.