Le Ministre Abdoulaye Maiga à Nioro du Sahel : Bientôt la création d’une direction de garde frontière

0

Le Vendredi 03 Décembre 2021, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation le Lieutenant-colonel Abdoulaye Maiga a séjourné à Nioro du Sahel dans le cadre d’une mission de sensibilisation et d’information. Au cours de cette visite, le ministre Maiga a fait une annonce forte en affirmant la création très prochainement  d’une direction de garde frontière afin de rassurer les populations impactées par des conflits frontaliers.

Avant  sa rencontre avec  la population Nioroise à la Maison Rose, le nouveau porte parole du gouvernement et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie d’abord aux  familles des  guides religieux les plus influentes de la Ville de Nioro du Sahel pour leurs présenter des civilités et transmettre le message des autorités de la transition avec à sa tête le Colonel Assimi Goita.

Visiblement heureux de cette visite, Tout ses guides religieux ont tous  réitérés leurs soutiens sans faille aux autorités de la transition et souhaités que cette transition soit prorogée  afin de parachever les actions qu’ils ont entamé au profit du peuple Malien.

Pendant plus d’une heure  d’horloge d’échanges avec les populations de Nioro du sahel en présence du corps préfectoral et des forces de défense et de sécurité, le Ministre Abdoulaye Maiga, à ses côtés, les représentants des ministères de la réconciliation, de la sécurité et quelques membres du CNT, a indiqué que le gouvernement malien est très soucieux de leurs préoccupations majeurs à savoir entre autres la  cherté de la vie , la problématique des frontières, l’obtention de la carte NINA. Concernant la  cherté de la vie, le Ministre Abdoulaye Maiga a fait savoir que  le gouvernement a pris une décision  de réduire de 50%  des taxes d’importation sur des produits de base comme le sucre, l’huile, et le riz afin de soulager les populations.

Concernant la problématique des frontières, l’orientation technique du gouvernement a-t-il dit, c’est de créer  une direction de garde frontière,  ‘’un nouveau dispositif qui n’existe pas encore dans leur outil de défense et de sécurité ‘’, a-t-il fait savoir, mais qui pour lui permettra de renforcer le maillage du territoire et de réduire les incidents sécuritaires qui sont comptabilisés de façon récurrente.

Pour ce qui est de la carte NINA, Selon le colonel Maiga, un souci technique lié à une bonne qualité du réseau internet fait obstacle à célérité du travaille, indiquant sur un ton d’assurance que   dans six mois, une solution sera trouvée à cette préoccupation.

A la question de savoir le pourquoi les assises nationales ont été reportées et le refus de la classe politique à y participer ; Selon le porte parole du gouvernement, ce report fait suite à une instruction de son excellence le Colonel Assimi  Goita , président de la transition de rechercher l’exclusivité et le consensus afin que le maximum d’acteurs puissent venir . « Concernant le refus d’une partie de la classe politique  le panel des hautes personnalités qui a été mis en place s’évertue afin de pouvoir les sensibiliser et faire preuve de pédagogie pour que cette classe politique puisse apporter sa contribution aux assises Nationale. » a-t-il expliqué aux participants.

L’opérationnalisation de la régionalisation de Nioro du Sahel est en marche dit-il d’autant que beaucoup de concertations ont été faites et le processus suit son cours « Nous avons la chance d’avoir avec nous le docteur Youssouf Z Coulibaly qui est le président de la commission administration territoriale décentralisation, cultes au niveau du Conseil national de transition , je pense que très rapidement, nous allons soumettre les avants projets de textes relatif à la réorganisation territoriale , à la validation du chef du gouvernent et après cette étape s’en suivra l’introduction effective au niveau du Conseil national de  transition.

Malick Gaye

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here