Mali: l’ex-chef de la junte rejette les décisions de l’Afrique de l’Ouest

106
Le capitaine Amadou Sanogo dans son camp militaire près de Bamako le 6 avril 2012 © AFP

BAMAKO (AFP) – (AFP) – L’ex-chef de la junte militaire qui avait pris le pouvoir le 22 mars au Mali avant d’accepter de le rendre, le capitaine Amadou Haya Sanogo, a rejeté samedi les décisions prises jeudi à Abidjan par les chefs d’Etat ouest-africains, en particulier l’envoi de soldats dans son pays.

“Toutes les décisions prises à Abidjan ont été prises sans concertation avec nous”, a déclaré le capitaine Sanogo à la presse au camp militaire de Kati, près de Bamako, ajoutant: “Je ne suis pas d’accord avec l’arrivée des soldats de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao)”.

“Aucun soldat étranger ne foulera le sol du Mali sans une demande du gouvernement malien”, a-t-il affirmé.

L’ex-chef de la junte a également rejeté la décision de la Cédéao de fixer la période de transition à douze mois, jusqu’à la tenue d’élections présidentielle et législatives.

Il a affirmé qu’il prendrait ses “responsabilités” à l’issue du mandat constitutionnel du président malien par intérim Dioncounada Traoré, investi le 12 avril à Bamako.

La Constitution malienne prévoit qu’en cas de vacance du pouvoir, le président par intérim doit organiser des élections dans un délai de 40 jours maximum après sa prise de fonction. Mais l’accord de sortie de crise conclu le 6 avril entre la junte et la Cédéao reconnaissait que ce délai n’était pas tenable.

“La Cédéao a pris de façon unilatérale des décisions qui ne nous engagent pas”, a affirmé le capitaine Sanogo. “Le président intérimaire ne fera que 40 jours, a-t-il insisté. Au-delà, je prendrai mes responsabilités”.

Selon lui, “la Cédéao a violé l’accord-cadre” signé le 6 avril entre lui et le médiateur ouest-africain, le chef de la diplomatie burkinabè Djibrill Bassolé.

Cet accord avait permis d’amorcer un retour à l’ordre constitutionnel avec la démission formelle du président renversé Amadou Toumani Touré (ATT) et l’investiture le 12 avril du chef de l’Assemblée nationale Dioncounda Traoré comme président par intérim.

M. Traoré avait nommé le 17 avril comme Premier ministre l’astrophysicien réputé Cheick Modibo Diarra, qui a annoncé mercredi son gouvernement, composé en grande partie de techniciens mais aussi de militaires, et s’est fixé comme priorité de régler la crise dans le nord du pays.

Mais dans la classe politique et les milieux diplomatiques, beaucoup soupçonnent les putschistes de ne pas vouloir se mettre à l’écart. La France les a exhortés vendredi à respecter l’accord signé et à redonner la liberté à la radio et la télévision publiques maliennes ORTM qu’ils contrôlent depuis mars.

Les miliatires maliens avaient renversé le pouvoir du président Touré le 22 mars en fustigeant sa “gestion de la crise dans le Nord”, où le gouvernement était confronté depuis le 17 janvier à des attaques de divers groupes armés, mêlant des mouvements rebelles touareg, islamistes et bandes criminelles.

Ces groupes ont profité du coup d’Etat pour accélérer leur offensive et prendre le contrôle des trois régions administratives composant le Nord: Kidal, Gao et Tombouctou, coupant de fait le Mali en deux.

Selon les dispositions annoncées jeudi par la Cédéao, la force militaire ouest-africaine n’aura pas pour mission de se rendre dans le Nord dans un premier temps, mais d’aider à “sécuriser les organes de la transition et le gouvernement intérimaire”.

Au moment où l’ex-chef de la junte donnait sa conférence de presse, une Coordination des organisations patriotiques du Mali (Copam), favorable au coup d’Etat du 22 mars, a elle aussi violemment dénoncé le “diktat” imposé, selon elle, par la Cédéao au Mali.

Dans un communiqué, la Copam a mis en garde contre “les risques de dérapage qui pourraient en découler et qui pourraient compromettre la dynamique du retour à l’ordre constitutionnel”, et appelé “le peuple malien à se mobiliser pour faire échouer cette tentative de déstabilisation et d’humiliation”.

 

AFP

22:53 – 28/04/12

 

Commentaires via Facebook :

106 COMMENTAIRES

  1. Y t il quelqu’un sur terre qui veut vraiment aider ce pauvre pays à s’en sortir. Que des décisions incohérentes et conradictoires. Alors vous voulez seulement aider un membre du club à se maintenir. Alors Êtes vous entrain de nous dire que le Nord n’est pas votre sauce? Alors êtes vous entrain de nous dire que la ménace et la mise en cause des frontières d’un Etat membre ne mérite pas de dilligence de votre part, mais plutôt la sauvegarde d’un système?
    Que la classe politique compraine, que les maliennes et les maliens se reveillent personne ne viendra faire de le combat de ce pays à notre place. La suite des évenements depuis le 17 janvier 2012 (date d’attaque de la rebellion touareg), avons nous eu droit à une aide qui nous permettrai de sortir de la crise? CEDEAO qui conditionne son aide au retour à l’ordre constitutionnel, ONU qui conditionne son aide au maintien de Dioncounda, vous allez voir si on maintien Dioncounda (chose qui me derrage pas pour vu que le Mali s’en sorte), ils trouveront une autre conditionnalité et pendant ce temps, mes frères meurent, mes soeurs sont victimes des toutes sortes d’humiliation,mes enfants sont humiliés, ma patrie est dans un état délabreu.
    La politique au Mali se résume au fait que le président abuse du peuple, le gouvernement dort profondement,le parlement assiste sans rien faire pendant que l’avenir est compromis!!!

  2. Ce n’est pas a la CEDEAO de venir combattre le MNLA mais c’est a nous de le faire, on a seulement besoin de moyens logistiques et non des hommes. Si la CEDEAO intervient a font dans le problème du nord la france divisera le Mali.

  3. J’avais pensé que Alassane pensais de lui mm mais je vois que c’est la France qui réfléchit à sa place. Simon pourquoi nous mettre en retard encore. Au lieu de se focaliser sur le cnrdre pourquoi ne pas faire un geste que tout les maliens attendent de lui l’envois des 3 000 hommes déjà positionnés. Toute personne qui a un esprit d’analyse c’est que derrière cette proposition quelque chose ne va pas. Je vous laisse réfléchir un peu les maliens vous aller voir que la France est derrière cette proposition.

  4. batar ke tu e toi sanogo toi tu te parde koi si e kelke chos vas o nord toi tu ne jamain le mali tu aime ke largent et le pouvoir toi tu vas voir salop batar tu ne jamain par le du nord tu a oubiel le nord tu parle ke cedeao oubien elction toi tu ne rien att e plui for ke toi toi ga tu sans coeur tu nous fait honte walahi batar

  5. Je n’est jamais été pro-putsch, mais il me semble que Sanogo a raison sur ce point, malgré que les mots qu’il tient devrais sortir de la bouche du gouvernement en place; si la Cedeao veut envoyé des militaires rien que pour sécuriser les autorités de la transition le géant n’en vaut pas la chandelle, d’ailleurs faudrait il que ce là soit demandé par notre gouvernement!. Là ce serait une occupation du nord par les rebelles et du sud par la Cedeao, alors ce serait fini pour le Mali: car nous ne pourrons plus rien décider, ce serait catastrophique. Si la cedeao veut vraiment aidé le Mali, qu’elle nous envoie de la logistique, c’est ce que nous avons demandé, les frais de déplacement et d’entretien de la troupe de la Cedeao peut servir a payer quelques armes de guerre. Le cas échéant qu’il nous laisse nous débrouiller, tôt ou tard nous gagnerons ce duel contre les rebelles.

  6. Voici un peu l’image de Dioncounda. Ce n’est pas un homme capable de voir clairement les choses au lieu de négocier la sécurité de son gouvernement il faut négocier les deux l’envoie des 3 000 hommes de la cedeao dont 300 vont rester à Bamako et le reste au nord pour combattre le mnla.
    Je vais vous dire une chose la France est derrière cette proposition c’est pour nous mettre dans une position de faiblesse pour pouvoir négocier avec le MNLA.

    Voici ma proposition Nous allons accepter les forces de la CEDEAO à condition que les 3 000 personnes soient au Mali en mm temps 300 seront déployer à Bamako et le reste pour le nord.

    Il faut camper sur cette proposition pas plus pas moins. Il faut être plus malin que ses français. Car ils vont nous mettre dans une situation inconfortable.

  7. Cher Petit Frère Sanogo,
    La situation est grave et critique comme tu l’as si bien dit. Nos compatriotes du nord sont en train de mourrir de faim. Les femmes sont en train daccouchées seule abandonnées à leur sort. Dis moi quels sont les moyens que tu dispose pour combattre la rebelion sans la communauté internationale? Reflechi un peu tous ceux qui ont acqui le pouvoir par les armes ont été chasssés par les armes. Ta grande sagesse sera de dire au 1er ministre et au president par interim de demander le soutien de la CEDEAO pour chasser les rebelles qui sont en train de s’implanter et de tuer ou humiler nos paisibles citoyens et le plutot serait le mieux.

  8. Le fantoche c’est la junte qui est venue par les armes sous prétexte que ATT n’a pas donné les moyens à l’armée pour faire face aux MNLA et ses alliés et qui a précipité le Nord dans les mains des ennemis du Mali.
    Quelmoyen Sanogo a donné aux militaires ? Depuis qu’il est venu qu’est ce qu’il a fait pour libérer le Nord à part de s’accrocher au pouvoir, d’appeler à l’aide étrangère sans écouter la CEDEAO ?
    Le président intérimaire Djoncounda a assisté au sommet de la CEDEAO, le Mali était donc présent. La junte est supposée s’être retirée dans les casernes donc la CEDEAO ne doit plus lui rendre compte. Sanogo n’est pas le chef de l’Etat, à quel titre déclare-t-il qu’il va faire partir Djioncounda au terme des 40 jours et de mettre un gouvernement de transition ?

    Il n’est plus rien qu’un putschiste qui veut faire un second putsch pour plonger davantage le Mali dans le chaos.

    La décision de la CEDEAO a rectifié les erreurs de l’accord cadre qui a fait de l’amalgame en voulant à tout prix parvenir à un arrangement pacifique avec la junte. Il se trouve que l’accord cadre n’a aucune validité s’il viole ces conventions comme c’était le cas. Dans quel pays du monde, le président de la République même intérimaire obéit aux ordres d’une junte et n’a pas plein pouvoir. C’est une insulte à la démocratie. Cette décision de la CEDEAO est la bonne et c’est un échec de la médiation de Blaise Compaoré.

    Il faut que ce capitaine Sanogo sache que la CEDEAO et la Communauté internationale ne badinent pas et n’ont rien à foutre de ses sentiments et de sa soif de pouvoir. Il ne résistera pas même une semaine à une force de la CEDEAO appuyée de l’aide de la France. Tout ce qu’il peut c’est de s’entêter verbalement jusqu’à détruire ce qui reste du Mali et il ne survivra pas à ça lui et les membres de sa junte.

    Le retour à l’ordre constitutionnel signifie que la junte n’existe plus.
    Le peuple malien ne va pas rester comme ça à assister au marchandage de postes alors que le Nord est occupé par des mouvements rebelles et islamistes. Les populations du Nord sont victimes de toutes sortes d’exactions et Sanogo continue de s’accrocher au pouvoir. Il n’ y a pas d’autres militaires au Mali pour le rappeler à l’ordre et refuser de ruiner davantage notre pays ?

  9. La CEDEAO cherche à détruit le Mali, les Maliens fait très attention à CEDEAO.
    Je ne sais pourquoi le mali à autant des ennemi comme ça ?
    😳 😳 😳

  10. MOI MON AVIS LE MALI N,A PLUS DE CHOIX VUS LA SITUATION ONT NE PEUT QUE OBEIR LES ORDRES DU PLUS PUISSANT L,armee MALIENNES A MONTREES SES LIMITES ET QUE AU JOURDHUI ONT PEUT QUE SUBIRS LES PLUS FORTS SI REELEMENT NOTRE ARMEE AVAIENT LES MOYENS ET QUE CES MILITAIRES ETAIENT VRAIMENT SOUCIES DU DEVENIR DU MALI ONT SERA PAS Là HONTE A CETTE ARMEE 😈 😉

  11. Nous fier d’être des pros PUTSCH,oui nous donnerons une nouvelle base à la nation Malien .je n’est pas de qualification pour votre bande ,choisir le ou les quelles vous convient,Voleur,incapable,corrompue ,immorale,ou déchet du peuple,la constitution que vous défend a été viole par vous car le ridicule ne tue pas merci pour incapacité

      • °tu n’as pas honte d’ecrire comme ça avec plein d’erreurs° qu lieux de corriger les commentaires fait un bon commentaire pour donner un bon exemple aux autres……

    • @Maliko, calmons les esprits. Sur le fond, les choses sont claires. Le peuple malien a été victime de politiciens criquets (qui mangent tout sur leur passage, même si ca ballonne leur ventre après, …). En faites sur le net les enfants du system ATT sont actifs, car ils font partis des 1% du peuple malien qui savent lire a fortiori naviguer sur le net. La réalité est que, la majeure partie du peuple malien en avait assez du system défunt. Un petit groupe d’individus malintentionnés ne peut prendre ou détruire le pays devant les dignes fils civils ou armés. On peut parler de démocratie si on est honnête, mais hélas. Ils ont tous été complices ou spectateurs de l’agonie du pays sous ATT, sinon le bateau Mali n’allait pas chavirer. Pauvre Mali! God Bless Mali.

      • Sais tu que c’est bien ton Capitaine qui a encaissé 2 milliards de nos francs pour que ATT puisse se refugier à dakar. Quelle honte ! Arretons l’intox et analysons. Sanogo se fout de nous tous, en 1 mois ils ont tellement volés. Il se sert des radios et télé pour faire passer ses salles messages et inciter le pauvre peuple à la violence.
        Aujourd’hui, le vrai problème de Sanogo est comment se retirer de tout ça mais il a tellement parlé que meme un repli strategique à la malienne est impossible.
        Pauvre Sanogo, je me demande comment il compte se debrouiller pour augmenter les salaires dans l’armée de 20% comme promis?????

        • Non, c’est mon General ATT qui a mis le Mali dans cette merde. Le Mali est actuellement viole sur la place publique du concert des nations et humilie. Le General a fui comme un margouillat entre les briques. Et ces politiciens malines sans honneur ni pudeur qui avec la complicite de la CEDEAO avec Blaise, Alassane et concorts veulent reduire l’homme Malien au neant? Ces esclaves de complices politiciens maliens. God bless Mali

  12. Revelateur ,je suis entierement d,accord avec Toi. Sanogo vise son intret personel que cela soit clair a tout le monde. Le pobleme du nord n,est pas son affair ,il ne pense que a remplir sa poche.Maintenant il temps que les maliens prennent leur destin en main.il s,agit de nos decideurs ,la presidence et la primature de trouver des solutions efficaces enfin de liberer le nord et reinstaurer la paix.

  13. Les Politiciens veulent coûte que coûte se débarrasser de la junte pour retourner a ce phénomène de corruption,népotisme et du favoritisme,Sanogo la dit claire et fort plus jamais ça,les Maliens en ont mare.Le capitaine il faut que tu reste et nettoyer le terrain avant de partir. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

    • je ne dit pas que tu men mai tu n’a pas compris ,sanogo ne peu rien nettoyé s’il peu nettoyé comme tu dit il cas nettoyé le nord c’est tettement facile à comprendre

  14. il faut que sanogo sache que le mali ne lui appartient pas et quil sache quil ne peut jamais commander ce pays sans lavis des maliens si tu veus etre devant ce pays mon capitaine la seule chose a faire cest de se debarrasser de ta tenue militaire et oter tes grades de capitaine/attandre la fin de cette transition que toi meme est signataire et de poser ta candidature aupres de la cour constitutionnelle…tu a oublier ton premier discour au lendemain de ce fameu coup detat que tu as declarer que le cndre n a qu un seul et unique objectif pour liberer les regions du nord mali ocupers par ces bandits de grand chemin mais on constater que c est ne pas le cas c est le pou voire qui t interresse au lieu de l integrite territoriale etre president qui t interesse meme s il sagit detre president de kati…

  15. Sanogo la cedeao a profite de toi
    que nous veut la cedeao
    pour quoi ne pas respecteé l accord cadre du 06 avril
    a quel jeux joue la cedeao?

    • Toi tu crois que sanogo a respecter l’accord-cadre? ne parlez pas sans savoir de quoi tu parles.

  16. il faut que le President par interim chef supreme des armees, et le Premier ministre chef de l’excutif prennent leur responsabilites pour arreter ce dadis Sanogo qui est un moins que rien qui n a meme pas encore l immunite qui lui a ete promise donc il peut etre arrete immediatement par les autorites legitimes HERE BE SHI, HERE BE TLE. La CEDEAO ne viendra pas fair votre travail a votre place, MM le President et Premier Ministre , sinon votre laxisme coutera davantage cher au Mali et ce sera vraiment regrettable et domage pour le Mali . Nom de Dieu, de quelle prerogative , ce capitaine peut il se faire prevaloir en core apres le retour a l ordre constitutionnel??????????
    Comment peut on le laisser parler a la tele et faire des declarations au nom du gouvernement ??????
    MM le President, et M le PM de grace , si vous ne pouvez pas vous assumer, demissionnez IMMEDIATEMENT

    • BIEN DIS, MON FRERE. SI JE SUIS A LA PLACE DE DIONCOUNDA, OU MODIBO, JE DEPOSERAIS MA DEMISSION CE SOIR, C’EST UN MANQUE RESPECT POUR LAUTORITE EN PLACE

  17. Si les Maliens acceptent les criminels de l’ECOMOG versus ONU-UA, ils sont foutus. Parce que derrière l’ECOMOG de la CEDEAO, il y a la France et les USA, c’est-à-dire l’OTAN que la France de Sarkozy à intégrer depuis.
    Si les Maliens acceptent de tels vautours, ils auront le chaos et des violeurs de leur souveraineté, de leur unité, de leurs femmes et filles comme en Libye, comme au Rwanda, comme en Somalie, comme au Congo en 1961, comme en Côte d’Ivoire…
    Peuple du Mali, vous êtes prévenus. Les précédents historiques sont nombreux et parlent d’eux-mêmes.
    Acceptez que des fantoches vous libèrent, que des impérialistes vous libèrent reste la voie la plus sûre de votre recolonisation et de votre assujettissement sous-régional sous l’égide des criminels Blaise Compaoré du Burkina-Faso, Ouattara le sous-préfet de Yamoussokro et autres « John pas de chance » du Nigéria.

    • tu n’a aucune connaissance et tu veux pas qu’on t’enseigne,tu veux pas la france ni la CEDAO intervien dans ton pays et toi tu es incapable, de quoi tu veux nous fabriqué , arrêtte de parler mon pays mon pays alors les maliens son éparpillées partout dans le monde moi même je suis à l’extérieur et je suis malien comme toi

  18. Avec le recul, les patriotes africains doivent se rendre à l’évidence et comprendre qui sont les maîtres du jeu dans la crise malienne.
    Au delà des fantoches de la CEDEAO et du Mali même, y compris du CNRDRE, il y a la France et les USA principalement pour qui, Modibo Diarra et sa clique forment le nouveau réseau d’hommes liges au Mali.
    De 40 jours pour le rétablissement d’une démocratie formelle néo-coloniale, ces gens viennent de se voir accorder, sur décision supranationale néo-impériale, un délai d’un an de pleins pouvoirs extra-légaux, par le truchement des satrapes de la fameuse CEDEAO.
    Les Maliens sont prévenus; ils vivront d’amour et d’eau fraîche de la CEDEAO, en plus de tout le folklore politico-électoral avec djimbès, griots, sonos et sabars, tout comme ils devront mettre définitivement une croix sur l’unité de la Nation malienne.
    C’est, dans tous les cas, ce que leur promettent les fantoches supranationaux de la CEDEAO soutenue par la France, l’UE, l’UA, l’ONU, la bancocratie mondiale représentée par l’UEMOA (gestionnaire du franc des colonies françaises dit CFA), les USA en plus de la Mauritanie, hôtel d’accueil de salafistes et de l’Algérie dont la filiale SIPEX de la SONATRACH est associée au groupe TOTAL français pour le pillage futur du pétrole malien au Nord dans le cadre d’une néo-colonie dite de l’AZAWAD.
    Ceux ou celles qui refuseront cette option de tous les compromis qui arrange l’impérialisme occidental et ses obligés africains devront répondre des actes de leur résistance devant le CPI, ce tribunal colonial désormais aux mains des grandes puissances impérialistes.
    De ce point de vue, il apparaît de plus en plus clairement, que les officiers du CNRDRE, qu’on somme désormais de rentrer dans les casernes, aient été manipulés. L’alternance s’est jouée entre ATT ou ce coup d’Etat. Coup d’Etat qui au départ parut appeler un sursaut et qui aujourd’hui, faute de perspective progressiste, a abouti à un retour idoine d’une clique néo-coloniale mixte composée des françafricains et des pro-américains bon teint ; sous l’égide des fantoches Dioncounda et Diarra Modibo.
    La ficelle commence à être visible et l’opinion qui est assez gangrenée par la mentalité néocoloniale dans nos pays, relaie complaisamment cette invitation du CNRDRE à regagner les casernes pendant que le folklore politique continue. Les consciences critiques sont marginalisées et tout semble aller pour le meilleur des mondes dans cette néo-colonie du Mali émietté.
    Ici, comme ailleurs en Afrique, on meurt de tout : insalubrités, famines, guerres et prédations néo-coloniales avec démission de l’Etat; en plus de processus constitutionnels électoraux de caporalisation criminelle et réseautique de celui-ci. C’est nouveau, c’est efficace ; parce qu’il y a des Maliens qui n’ont aucuns intérêts de classe dans ces processus de captation néo-coloniale du pouvoir; mais qui, haut et fort, les réclament. C’est même à ne rien comprendre ; et c’est bien pathétique de tels secours populaires à une bourgeoisie compradore bureaucratique ou islamo-intégriste qui n’en demande pas mieux et qui reste éminemment décidée à enfoncer la Nation.

  19. Les pro Sanogo faites vous une analyse objective je crois que le Mali a maintenant un Président et un premier ministre donc ce n’est plus à lui de prendre les décisions il doit retourné dans la caserne ou bien il veut quoi au juste, il dit qu’il est venu pour la résolution du crise au nord mais tout le monde connait la réalité maintenant il s’en fou du nord il lutte pour sa propre intérêt

  20. LE CNRDRE N’A AUCUNE VALEUR JURIDIQUE AUX YEUX DU MALI, DE LA CEDEAO ET DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE.
    Quels problèmes le CNRDRE a-t-il résolu jusqu’à présent?Rien..

  21. ohooo les malien ils faut pas gafouiller tout car les jennes malien nets sentérésse pas a la polique
    et je ve qu’o déclare la 3eme republique

  22. Sanogo allez y au nord pour libérer les braves populations du nord ou bien tu as oublier ta prémiére mission qui est la DEFENSE DE L’INT2GRITE DU TERRITOIRE MALIEN COUT QUE COUT vA AU NORD POUR TE CONFIRME fuiyard de midi

  23. je suis content du fait que certains maliens commencent à comprendre l’objectif de sanogo qui n’est rien que de diriger un mali meme reduit à bamako seulement reveillez vous chers maliens

  24. Pour sortir de cette crise, il faut bombarder Kati et tout ce qui bougent la dans. Ces militaires ingrats vont pousser les gens a comettre des camicases au Mali. Trop c’est trop.

  25. iL FAUT QUE M SANOGO SACHE QUE LE MALI NE LUI APPARTIENT PAS ET QUE NOUS AVONS PAS BESOIN DE LUI NI SA BANDE DE RACAILLE LE MALI A BESOIN DE LA STABILITÉ ET IL FAUT PAS Q ON IGNORE LE NORD DU MALI LES ENFANTS DE CE PAYS SOUFFRE ASSEZ POUR VOIR UNE TELLE BAGARRE POUR LES CHAISES GOUVERNEMENTALE

  26. Sanogo est un reveur entouré de vautours. l’huere est grave pour l’écouter. Il doit comprendre qu’on se sert des armes d’une nation juste pour defendre les fils et les filles de cette nation et non pas pour déstabiliser le pays parce que tu reves de faire ta place au soleil. Il merite d’etre radié purement et simplement. Nos freres et soeurs souffrent au nord à cause de lui qui a démoralisé nos soldats qui se battaient et les ennemis ont pris toutes les villes du nord, quel humiliation pour notre peuple. Il ouvrait sa grande gueulle pour dire qu’ils ont besoin de logistique et voila la vérité c’est le pouvoir qu’il veut sur un plateau d’argent mais je le conseille de faire ses preuves d’abord, mmeme pour le coup d’etat ce sont les soldats qui étaient sur le terrain mais pas lui. S’il reve avec son baton là, il verra la vérité tres bientot.

    LE MALI A DEJA UN PRESIDENT, UN GOUVERNEMNT,IL EST TEMPSD’ARRETER TOUT CE JEUX, LEVONS NOUS POUR LA LIBERATION DU NORD NOS FRERES ET SOEURS SOUFFRENT. lAISSONS CE DROGUÉ REVER LA REALITÉ VA L’ATTRAPPER VERY SOON.

  27. Il est temps que les maliens aussi bien que la communaute internationale soient serieux.Le premier en arretant de soutenir les pushistes et la seconde en prenant ses responsabilites .
    Ce jeune capitaine a et applaudit a son arrivee mais il s ‘est trompe d’objectif.qu’il se retire et rentre dans le camp.
    il doit comprendre que des favuers lui ont ete fait.Il n’est pas plus malien que nous autres.si jamais il ne respecte pas l ordre constitutionel , je vous assure qu’il sera le second Dadis.
    Il est toujours sage de quitter la dance pendant qu’on t’ applaudit encore.Mr sanogo doit comprendre que nous ne le laisseront pas pour ses raisons non reflechi detruire notre cher Mali.Si il est reellement un militare conscient qu’il du nord du mali avec ses compagnons et laisser les politiques s’ooccuper de la politique.
    sois sage ou tu te retrouveras dans le regret comme celui que tu as chasse du pouvoir.

  28. sanogo et sa bande ont quinaper le pouvoir il faut que la cedeao fait un enbargo et desinstale sanogo par la force et larete ou detruire le canp de kati une bnonne foit pour toute le mali ne va pas reculer en arriere jamais jamais une dicytature encore ont verait bien sanogo et ses clique szeront degager par la for 😆 😆 😆 😆 ce il faut aller au nord si ces des homme 😈 😈 😈

  29. bavarder vous bien , la CEDAO est déjà prête pour envoyer ses forces , ne vous surcharge pas sur ça, nous somme tous maliens et nous soutenons le plan de la CEDAO si sanogo :mrgreen: veux ou pas, sa sera applicable peu importe d’insister comme v 🙄 ous ete bête

    • Ca c’ est une casse tete pour les maliens apres 52 ans d’ independance, nous n’ arrivons pas a fixer de nous meme pour temps notre periode de transition prendre? Et vous vous permettez de critiquer Sanogo quel honte.

  30. sanogo partir au nord pour combattre les rebelle c’est sa qui interesse les malien et non faire des beau discourt ou dire que l’etat doit loger les soldat qui ne le merite pas vou ete pa capable de defendre le mali degage avec tes soldat perreux

  31. que veut Sanogo et ses compagnons c’est le pouvoir qu’il veut ou l’intérêt du Mali s’il veut montre leur force set pas a nous qu’i doit montre leur force le Mali est coupe en 2 qu’es qu’il faut faire pour libéré le nord le nord brule de jours en jours et il n’arrive pas protégé l’intégralité territorial on peut plus leur fait confiance ok sa soufi comme sa

    • Sanogo et ces hommes ne veulent et ne pensent qu’a eux meme et a leurs familles,et non aux interets de la nation malienne ?

  32. S.O.S Pour le Mali:Dionkounda TRAORE a été nommé président intérimaire pour un mandat de 40 jours comme l’exige la constitution de 1992 MAIS IL VIENT DE VIOLER L’ACCORD AVEC CEDEAO EN PROLONGEANT UNILATERALEMENT SON MANDAT AU DELA DES 40 JOURS PREVUS PAR NOTRE CONSTITUTION!Si le Mali brûle SACHEZ TOUS QUE C’EST NOS POLITICIENS QUI ONT AIDE ATT A METTRE LE PAYS A GENOUX QUI SONT ENTRAIN DE POURSUIVRE LEUR OEUVRE DE CONSPIRATION A L’ENCONTRE DE NOTRE PAYS.Si les troupes de la CEDEAO débarquaient à Bamako, c’est pour se livrer au pillage et à la guerre contre le CNRDRE:NOUS N’AVONS PAS BESOIN DE CETTE GUERRE A BAMAKO!QUE SOIENT MAUDITS TOUS CEUX QUI VEULENT COMPLOTER CONTRE LE MALI. 😈 😈 😈

    • Justement, il faut que le CNRDRE sache qu’il y a plus fort qu’eux. Après les pillages de sanogo et ses bandits, il ne reste plus rien de toutes les façons. En plus arretez de parler de conspiration SVP, c’est n’importe quoi. Sanogo vise ses intérets et c’est tout.

      Cédéao au secours.

  33. Ce capitaine ce prend pour le père des Maliens ou quoi?
    Au lieu de critique la CEDEAO critiquons ceux qui sont allé nous représenté a Abidjan, ou demandons a quitté la CEDEAO tout simplement. On n’a pas d’armée il faut le reconnaitre, les soldats de la CEDEAO s’ils viennent c’est un plus pas un moins.

  34. si les maliens étais si vaux rien et fuyards comme SANOGO sa serai dommage pour votre nation, au-lieu d’indexer la CEDEAO ou dire que vous n’êtes pas d’accord regarder au nord ce qui se passe actuellement le MNLA et ANSAR DINE dicte leur lois au pauvre citoyen malien, au contraire vous deviez vous pencher sur la question du nord de votre pays, tu es au mali sa viol sa tue de façon insensé et inhumaine tu peut rien faire parce que tu es un fuyards et la CEDEAO veux vous eider avec des soldats guerriere et compétent et très discipliner, et toi tu à toujours la grande guel tu n’as pas honte comme malien.PAUVRE MACAQUE 😆

  35. Merci mon Capitaine, vous faites l’honneur du Mali, les gros barons sont contre la junte pas pour l’intérêt du Pays, imagine avec la complicité de certains opérateurs économique, certains sont devenus Milliardaires avec des marchés non livrés ou surévalués sans concurrence je peux citer quelques exemples de sociétés qui sont connues dans la corruption avec des distribution de sucre, de mouton aux responsable à la veille des fête religieuses( Sté Niaré Froid SARL, COMACO, CMD, KONASOKO, CAVERNE) appartenant à une seule personne. S’il vous plaît puisez dans les archives et même les marchés actuels de 2009 à 2012 dans beaucoups de Ministère. Nous vous appuyons Capitaine.

  36. pourquoi toutes ces critiques envers la CEDEAO en venantdire maintenant qu’elle est téléguidée par la France ??? tissu de conneries 👿 👿 Ouattara n’est que le president actuel de la CEDEAO ,mais n’est pas le decideur . Simplement les autres pays n’ont pas envie de se voir contaminés par le bor.del qui régne au Mali,alors puisque chez vous personne n’est caapable de prendre des decisions ,la CEDEAO est obligée de les prendre à votre place !! 😳 😳

    • AfriCom : Contrôle de l’Afrique

      A l’horizon 2013, un quart du pétrole et des matières premières consommés aux USA devraient provenir d’Afrique. Sur la base de constat, un think tank israélo-états-unien l’Institute for Advanced Strategic & Political Studies (IASPS) a préconisé la création d’un commandement militaire US pour l’Afrique, l’Africom. Il a été inauguré par l’administration W. Bush à la fin de son mandat et placé sous le commandement du général afro-américain William E. Ward, ancien coordinateur de la sécurité entre Israël et l’Autorité palestinienne.
      L’annonce de ce dispositif a suscité une forte résistance en Afrique et aucun État n’a accepté d’héberger le commandement général, lequel s’est en définitive installé en Allemagne et en Italie.
      La montée en puissance de l’Africom devrait s’articuler autour de la base US de Djibouti où stationnent déjà des troupes israéliennes. Une emphase particulière devrait être portée au contrôle du Golfe de Guinée. Dans un premier temps, pour des raisons diplomatiques, elle devrait prendre la forme d’un réseau de petites bases, plutôt que de la construction de grandes installations. Washington devrait aussi prendre des initiatives pour se donner une image plus conciliante, notamment en acceptant l’exploitation chinoise des champs pétroliers soudanais, donc en cessant de déstabiliser ce pays.
      Simultanément, la France devrait réduire sa présence militaire, la partager avec d’autres États de l’Union européenne, et la mettre au service des opérations de maintien de la paix de l’Union africaine. Paris dispose encore de 9 000 hommes sur place, stationnés en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Gabon, en Centrafrique, au Tchad et à Djibouti.
      En 2011, l’OTAN a envahit la Libye « Bab el Africa » (porte de l’Afrique), notamment avec l’intention d’y installer à terme la base principale de l’Africom.

  37. Sanogo il est temps d’appliquer la “TOLERENCE ZERO” à la CEDEAO. Le ridicule ne tue pas sinon les militaires doivent se réserver de tout immixtion dans les affaires de gestion du pouvoir.

  38. LA CDEAO:
    « La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est une organisation intergouvernementale ouest-africaine créée le 28 mai 1975. C’est la principale structure destinée à coordonner les actions des pays de l’Afrique de l’Ouest. Son but principal est de promouvoir la coopération et l’intégration avec pour objectif de créer une union économique et monétaire ouest-africaine. »
    Source: Wikipédia.

    DONC, JIRIDIQUEMENT LA CDEAO N’EST PAS UNE FÉDÉRATION ETATIQUE.
    LA CDEAO N’EST PAS UN ÉTAT FÉDÉRAL,
    SI ELLE L’EST D’UNE FACON « IMPLICITE » C’EST DIRE EN CACHETTE 🙁 🙁 🙁 🙁 , LA SUITE VOUS COMPRENEZ…… 🙁 🙁 🙁

    LA CDEAO N’EST QU’UNE ABSTRACTION,MALHEUREUSEMENT TROP CONSIDERÉE COMME UNE RÉALITÉ CÉLESTE OU DIVINE.
    CHERS MALIENS, PENSEZ AUTREMENT ET LA CDEAO FINIT D’EXISTER, AU MOINS POUR VOUS. EN PLUS DE CELA VOUS LA VERREZ SE DÉGRINGOLER COMME UNE ÉTOILE FILLANTE S’APPROCHANT DE LA RÉALITÉ TERRESTRE.
    LE CAS ATT EST BEL UN EXEMPLE..

    LE BRAVE CAPITAINE SANOGO, « EN DONNANT SON PETIT DOIGT AU DIABLE-CDEAO ET IL A VOULU TOUT LE BRAS »

    DU COURAGE, MES FRERES AU COMBAT CONTRE CETTE DIABOLIQUE MACHINE
    FRANCAFRICAINE.

    LA LUTTE SERA LONGUE.

    • ca sera tres longue, car avant de recuperer les 2/3 ils sont la a discuter la politique, chacun a sa place dans la mosquee, les polititients de gerer l etat les armees la securites des citoyens non la politique, donc dans les casernes point

    • traore tu à raison c’est pour sa poche , si c’est le mali il n’a cas libéré le nord
      Le mali était un mai sanogo à voulu sa division, il s’occupe de bamako et les bandits de l’autre

  39. Le capitaine Sanogo ne pouvait pas laissé le CEDEAO décide du sort de notre Mali, on doit tous remercié le capitaine Haya d’être là pour le Mali et pour sauvé l’honneur de notre Parti . Merci

    • vous ne savez meme pas quoi dire,il n a qu a recuperer les 2/3 du mali dabord, il a dit qu il est venu pour ca, alors il a oublier ou koi. Bordel de merde tout le peuple maliens vous en merde batart

  40. vraimment mon capitaine tien bon Dieu t,aidera à vaincrer ses énémmis du Mali ,mais je vous dis quelque chose il ne faut pas écouter tous ceux qui n,aiment le pays parce que la C E D A O ne veut PAS voir notre pays arrivé plus les parties politiques colléés à A D E M A ET U R D

    • tu n’ a rien compris de sanogo sa lutte est déterminée ,pas pour le mali mai pour son propre intérêt , avenir nous dira .

      • Quant estce finira ton sommeil(traore) pour qu’enfin tu fasse une bonne vision de la situation.arrete de juger SANOGO et pense a la CEDEAO, quelle role joue-t-elle dans la gestion de la crise? nous avions tous saluer la signature de l’ACCORD CADRE qui nous a epargné des catastrophes que la CEDEAO preparait contre notre pays, depuis lá nous devons faire la part des choses qui veut du bien du mali entre LA CEDEAO ET CAPITAINE SANOGO, le capitaine a fait son coup pour sauver le Mali, la CEDEAO decide d’un EMBARGO. a qui profite cet embargo? si sanogo veut le pouvoir sache qu’il a mais ce n’est pas e qui l’interesse c’est le peuple malien. ce qui la fait signer l’accord cadre.
        dans notre constitution le president interimaire a 40 jours pour organiser des elections, il ne lui est permis en aucun cas de prolonger son mandat ni a lui ni a personne d’autre. si le COUP D’ETAT A MENACÉ LA DEMOCRATIE, la PROLONGATION DU MANDAT de DIONCUNDA l’egorge. ces dictateurs (chefs d’etat membre de la CEDEAO) ne pensent qu’a leur vie politique et leurs propre interet. si non, maintenir un president interimaire (qui m’est pas venu au pouvoir par un vote et qui est president malgré beaucoup de maliens) au pouvoir est une pure DICTATURE a laquelle tous les maliens doivent dire NON…..

    • Donc maintenant l’ennemi c’est la CEDEAO ????
      Et les gars du nord alors ????? Ce sont nos potes maintenant ?

      • On comprend plus les maliens. Les militaires qui fui on appelle au sécours les pompiers de la CDEAO et de but en blanc on les transforme en ennemis. Peut être c’est moi qui suis devenu fou.

  41. vraimment mon capitaine tien bon Dieu t,aidera à vaincrer ses énémmis du Mali ,mais je vous dis quelque chose il ne faut pas écouter tous ceux qui n,aiment le pays parce que la C E D A O ne veut voir notre pays arrivé plus les parties politiques colléés à A D E M A ET U R D

  42. Toi Alassane c’est à cause de Guillaume SORO que tout le Mali t’avais soutenu, si vous l’avez oublié en faisant les frais de la France, tant pis pour vous. Le Mali est un pays souverain, qui vous à dit que la transition au Mali est 12 mois? peut être on peut organiser notre transition en 6 mois, 7 mois et peut être plus. Seuls les maliens dignes sont en mesure de dire ce qui est bien pour le Mali. envoyer vos forces vous et les traites de maliens verront quel bois on va se chauffer.

  43. Jusque la les maliens avaient respectés la CEDEAO, malheureusement, nous voyons que qu’elle n’a pas respecté les maliens encore moins le Mali. Si c’est le cas, les maliens vont se faire respecter. Envoyer vos forces et vous allez voir. espèces de traitres rèunis qui s’asseyent dans les salons pour parler d’une nation comme ça comme on décide pour sa famille.

    Le Mali est un pays souverain et respecté. Si vous n’êtes pas capable de dire la vérité aux politiciens, laisser nous regler nios problèmes.

    • SI LE MALI EST UN PAYS SOUVERAIN POURQUOI ON L’A DIVISER?SI VOUS PENSEZ QUE C’EST SANOGO QUI PEUT LIBERER CE PAYS ON VERRA..

      • ET SI LA CEDEAO VEUT AIDER LE MALI POURQUOI NE PAS ENVOYER SES FORCES AU NORD AVANT DE PARLER DE PROTECTION D’ORGANES DE TRANSITION? NE SOYEZ PAS IGNORANT, JE PENSE BIEN QUE DANS LEUR DEMOCRATIE ILS DISENT QUE LE POUVOIR EST POUR LE PEUPLE ET DIRRIGER PAR LE PEUPLE, CROIS TU QUE LE PEUPLE MALIEN A ETE RESPECTÉ?
        DE GRACE NE PENSEZ PAS A VOS MEPRIS POUR SANOGO POUR JUGER BON CE QUI NOUS DETRUIRAS. AUCUN BON CITOYEN NE DOIS ACCEPTÉ CETTE DICTATURE. SI TU N’AIME PAS SANOGO AI AU MOINS DE L’AMOUR POUR TON PAYS!
        J’ESPERE QUE TU REVIENNE VITE A LA RAISON SI NON LA SUITE SERAS GRAVE POUR TOI….

  44. On vous prie, Mr le president par interim, refusez la proposition de la Cedeao. La Cedeao est un couteau a double tranchant. Elle n’est du tout prete a regler nos problemes.Les deplaces sont sans abri, l’hiver s’approche. voulez vous encore aggraver la situation?. Non. Le Mali est un pays pauvre, d’accord, comme pensent beaucoup. Le Mali est une cle des pays comme la Chine et Russie,…. Leur silence est significatif. Qu’est ce qu’on va faire avec une transition d’un an?

  45. S.O.S POUR LE NORD MALI,STOP,STOP,BIENTOT LA REVOLTER DU PEUPLES CONTRE SANOGO,CAR IL VEUX DU POUVOIR RIEN QUE DU POUVOIR,LAISSEZ NOUS VIVRE A LA MALIENS.

  46. Il ne reste qu’au president Dioncounda de faire la radiation de ce minable,inapte militaire qui a oublier le nord en flamme.Il n’a rien dans la caboche et il veut diriger le pays,qu’il nous foute la paix.Il n’est plus rien.

  47. Les enjeux dans cette crise sont au délà du Mali.
    La CEDEAO est noyauté par la France. L’UE suit
    par facilité et surtout par solidarité europénne.
    Quand aux USA, ils observent.
    Il faut retenir une chose dans cette cacophonie structurée:
    1- le Mali fait parti du pre-carré franco-européen.
    2- on ne peut venir au pouvoir dans ce pré-carré sans l’accord tacite
    de la france
    3- des putschistes formés aux USA se sont emparés du pouvoir et cela sans
    la benediction des gestionnaires du pré-carré.
    4- le premier ministre de la transition est un binational et de surcroit un citoyen US.

    Que peut’on conclure ?
    -La France n’a pas interêt à ce que la transition s’eternise sinon
    le Mali pourra basculer dans le giron US: donc devenir immuniser
    contre toute campagne de destabilisation franco-europénne.
    Permettre cela pourrait faire mauvaise école dans le pré-carré.
    – Ainsi la classe politique malienne, généralement corrompue et
    et plutôt mangecrate que democrate va être instrumentalisée afin de
    de garder dans le giron franco-européen.
    – la junte et le gouvernement de transition diabolisés et présentés comme
    incompétents.
    Au final, c’est le chaos qui va persister puis une scission
    de faite du pays.
    Chers compatriotes,
    Notre peuple entier et notre nation sont en danger.
    Malgré, notre pauvrété materielle, faisons usages de notre
    richesse sociale et culturelle pour reprendre nos affaires en mains.
    La solution à nos problèmes ne sont pas en dehors du pays.
    Arrêtons cette récréation indigne et organisons notre
    convention nationale.
    La CEDEAO est bien pour notre integration économique,
    mais aujourd’hui elle n’est pas encore independante pour
    trancher de comment nous devons politiquement
    gérer notre pays.
    Alors débout Maliens. Seule le peuple malien peut
    s’aider lui même.
    Réfondons la république pour la prospérité, le progrès et la paix
    du peuple malien.

  48. Tout ça c’EST LA MAIN INVISIBLE DE CERTAINS ELEMENTS (pas tous)DE LA CLASSE
    POLITIQUE QUI EST EN GENERAL DECUE DE NE PAS TROUVER DE PLACE DANS LE GOUVERNEMENT CMD!Sinon tout le monde sait que la CEDEAO A VIOLE L’ACCORD-CADRE QUI VOUDRAIT QU’APRES LE MANDAT DE 40 JOURS DE DIONKISS, LA TRANSITION SOIT DIRIGEE PAR UNE PERSONNALITE(OU PAR DIONKOUNDA)MAIS CHOISIE EN COMMUN ACCORD AVEC LE CNRDRE ET LES FORCES VIVES!Si les textes sont là, c’est pour qu’on les respecte!Un conseil: CMD et le CNRDRE: FAITES BEAUCOUP ATTENTION A CES ELEMENTS DE LA CLASSE POLITIQUE!ILS VEULENT BRULER LE MALI simplement PARCEQU’ILS N’ONT PAS ETE ADMIS DANS LE GOUVERNEMENT CMD!Nous savons maintenant jusqu’où certains sont prèts à aller pour sauvegarder leur interêt EGOÏSTE!Pauvres politiciens vereux! 👿 👿 👿

  49. Ou va le Mali!!! Ce capitaine est trop manipuleca se voit mais la CEDEAO aussi ne devait pas prendre une decision sortant l’accord-cadre sans consulter #l’ex-junte#. Au Mali, la bataille au Mali n’est meme pas le Nord c’est la junte aui doit etre purement et simplement dissoute. Je deteste ces genres d’accords. Il definit la duree de la transition mais on nous jamais parle du role de la junte ou l’ex-junte. Elle s’accorde malheureusement tous les pouvoirs au Mali et se place au dessus de tout. Je connais ce Capitaine et presque tous les militaires delinquants /drogues qui sont toujours derriere lui. Celui-la pense maintenant qu’il est le propretaire du Mali.

  50. Sonogo ne parle plus du NORD , au Diable.
    Dans tout ca ou est L’amee rouge , les berets ROUGEs , Notre armee malienne speciale dit de BERETS ROUGES>

  51. Je n’ai nullement confiance à la CEDEAO et encore moins à Compaoré. Vous allez voir qu’il va faire trainer le mali dans cette boue jusqu’à ce que les populations du nord se révolte contre Bamako.La CEDEAO ne veulent pas du CNRDRE juste parce que ce qui se trame ne peut se faire qu’avec des civils tout aussi naifs.

    • POUR QUEL RAISON MESSIEUR OU MADAME bk N’A PAS CONFIANCE A COMPAORE?
      GARDÉ VOS RENCULE DANS VOS POCHE SI VOUS N’AVIEZ RIEN A DIRE…

  52. j’aimerai attiré votre attention que La junte est composée d intellectuels et ne travaille pas seule.Elle sait trés bien ce qu’elle fait,la CDEAO n AURAIT PAS DU INTERVENIR CAR JUSQU”aujourd hui,nous avons rien vu de leur part comme aide utile aux gens du nord,qui dorment les coeurs veuillent.j accuse les deux parties d avoir tous agies pour interets individuels purment egoistes .Pour diankounda,qu il cesse a cause de Dieu de chercher une année,car chaque seconde qui passe est une erreur,le nord souffre de telle sorte le temps de negocier est unitile.merci de prendre mes propos en comptes et dans la meilleure comprehension.je ne suis contre personne ,j ai juste dit ce que je pense.

  53. j’ai l’impression que quelqu’un de mon pays finira devant le TPI comme Gbagbo. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • Non katan pas de cpi pour ces idiots.Juste un Toumba Diakité pour nettoyer ces raclures de bidet. 👿 👿 👿

  54. Ce SANOGO n’est pas là pour régler le problème du nord Comme indiqué plus tôt, Mais pour se maintenir au pouvoir et rattraper ainsi ses retards d’avancement cumulés au sein de l’armée (ses promotionnaires sont aujourd’hui des colonels ou colonel-major).

    on n’a oublié le nord (GAO, Tombouctou et Kidal). on se bat pour le pouvoir. 😆 😆 😆 😆

    • Lorsqe je lis ce genre de commentaires je me rends compte combien l’on peut manipuler l’opinion publique. Ne crois-tu pas que s

  55. Le Capitaine Sanogo a deux choix: rentrer dans sa Caserne ou refaire son coup d’Etat. La junte a deja donne trois importants ministres au gouvernement malien de transition et alors elle doit se dissoudre et se retirer dans ses casernes afin d’aider avec la guerre au Nord Mali et d’organiser des elections libres et transparentes.

  56. Bientôt nous allons constituer un Groupe qui poursuivra les personnalités suivantes devant le Tribunal Pénal International (TPI) ; il s’agit de :

    1)Les personnes responsables du carnage d’Aguel-hoc (bandits armée et gouvernement);
    2)Les militaires ayant fuit le front en laissant nos mères et sœurs entre les mains des bandits ;
    3)Les militaires et civils qui ont pillé les services publics à Bamako.

    Pour ce faire nous avons besoin d’aide de toutes les personnes de bonnes volontés, pour constituer les chefs d’accusations et les voix et moyens pour que cela soit une réussite, car nous les maliens moyens, nous avons trop souffert (nous seulement par le comportement des hommes politiques mais aussi par celui de certains militaires).

    Très prochainement nous allons rapprocher Monsieur Issoufi MAIGA (Ex-PM) et Maître Ismael KONATE.

    vous pouvez utiliser le pseudo “AVIS” suivi d’un chiffre comme ça on pourra se comprendre. 😈 😈 😈

    (La patrie ou la mort, nous vaincrons, inchalla)

  57. Jamais la CEDEAO ne va nous aider régler la question du nord. Elle se préoccupe des places des amis dans le gouvernement ou le cas personnel de ATT exfiltre au Senegal. Maintenant elle veut dirigée complètement le Mali jusqu’ a fixer la durée de notre transition. Pour qui ces gens se prennent?

    • Mariama, la CEDEAO a discute avec le President Traore et le Premier Ministre Diarra et a fixe avec eux les modalites de la transition, voila la verite. Quand a la junte son objectif devient tres clair c’est de reoccuper la place apres les 40 jours d’interim mais je pense qu’elle elle a deux choses a faire se dissoudre et rentrer dans les casernes ou refaire un coup d’Etat. On ne peut pas avoir deux capitaines dans un bateau ou c’est le Capitaine Sanogo ou c’est le Capitaine Diarra. La junte doit se plier et savoir que la transition comme signee par la CEDEAO nous permettra de choisir le moindre mal sinon nous risquons de voir notre pays sombre dans la crise economique a cause des multiples sanctions politiques et economiques et les armees etrangeres continueront d’occuper notre territoire national dans le Nord Mali.

      • Mais Koro comment peux tu cautionner le fait que la CEDEAO decide,dans un pays étranger, en absence de la junte signataire aussi de l’accord, du delai de transition et du choix de ceux qui doivent la conduire sans rien demander aux Maliens comme le stipulait l’accord cadre? Si tu as l’accord cadre en entier, lis le et tu verras qu’il a été violé par la CEDEAO.Moi je suis contre l’alternance par les armées et je puis te dire que je suis parmi les premiers en France à hurler mon indignation et mon rejet de la junte. Mais là je me sens humilié et partage la position de Sanogo!Comment peuvent ils oser decider de l’envoi d’un contingent de la FAC sans rien demander au gouvernement Malien?Dioncounda n’a pas mandat à autoriser un debarquement sur notre sol!D’ailleurs s’ils veulent debarquer au Mali ,ils pouvaient au moins choisir le bon endroit,c’est à dire au Nord!Dorenavant nous serons avec ceux qui veulent empecher cette humiliation au Mali même si c’est Sanogo pour la cause duquel j’avais peu de sympathie. 😥

      • Au cas ou tu aurais oublier, l’accord cadre a ete signé en présence de la junte, pourquoi vouloir écarter la junte maintenant après avoir fait un bout de chemin avec elle? Vous croyez vraiment que la cedeao va vous aider? La Cédéao n’en a rien a ciré de la crise du nord et rien à faire des maliens sans quoi il n’aurait pas décréter d’embargo pour que vous mourriez de faim! Pourquoi n’ont ils pas d’embargo sur la guinée-bissau? La cedeao n’et pas la pour notre patrie mais bel et bien la pour assurer la securité de Diocounda Traoré à Bamako. C’est Dioncounda qui n’en a rien à faire du nord et se préoccupe plutot de son avenir dans la vie politique du pays pas Sanogo qui a alerté le monde sur la situation du Mali je pense qu’il faut le soutenir dans ses actes au lieu d’ecouter betement les médias.

  58. Que sanogo aille au diable. ce gars là nous fatigue, pourquoi il ne travaillera simple en collaboration avec le gournement pour liberer le pays. Qu’est ce qu’il veut enfin, ils ont décidé du premier au plein pouvoir, on a accepté. Ils ont dit pas de politicien dans le nouveau gournement et on a aussi accepté, pas par peur, mais pour que la paix puissse revenir dans le pays. Je pense sincèrement que le gournement actuel doit diriger la transition, puisque ce sont des personnes neutre politiquement, cela permet d’éviter les problèmes de soit disant place. Le nord est occupé par toute sorte de personne, je pense qu’il est temps de s’occuper de ce problème du nord. Sanogo si tu veux être utile pour ton pays et si tu aimes ton pays, il faudrait reformer l’armé malienne pour aller au nord.

    • vous me dégoute tt les gent ki parle le mal de sanogo la plus par d entre vs sont des fils a papa ki on vole et vendu le mali vos papa son paye vos étude en étranges avec kel argent att na jamais acheté un seul ni munition pour allé ds le nord et il fais ke donne des inter vu bidon a la télé ordurière sanogo nous a ouvres les yeux le mali na pas a la merci de la cedao on na un peuple souveraine donc vive sanogo
      la patrie ou la more ns vaincrons

  59. Que la CEDEAO aille se faire foutre. Si elle veut venir au Mali pour nous aider au nord, ok . Mais la transition n’a pas besoin d’ être protégée.

    • Nous allons bientôt constituer un Groupe qui poursuivra les personnalités suivantes devant le Tribunal Pénal International (TPI) ; il s’agit de :

      1)Les personnes responsables du carnage d’Aguel-hoc (bandits armée et gouvernement);
      2)Les militaires ayant fuit le front en laissant nos mères et sœurs entre les mains des bandits ;
      3)Les militaires et civils qui ont pillé les services publics à Bamako.

      Pour ce faire nous avons besoin d’aide de toutes les personnes de bonnes volontés, pour constituer les chefs d’accusations et les voix et moyens pour que cela soit une réussite, car nous les maliens moyens, nous avons trop souffert (nous seulement par le comportement des hommes politiques mais aussi par celui de certains militaires).

      Très prochainement nous allons rapprocher Monsieur Issoufi MAIGA (Ex-PM) et Maître Ismael KONATE.

      vous pouvez utiliser le pseudo “AVIS” suivi d’un chiffre comme ça on pourra se comprendre. 😈 😈 😈

      (La patrie ou la mort, nous vaincrons, inchalla)

Comments are closed.