Visite de l’Inspecteur Général des armées aux troupes : Quand le Général de Brigade Ibrahima Dahirou Dembélé galvanise les Famas

2

Comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernière livraison de la semaine dernière, le Général de Brigade Ibrahima Dahirou Dembélé, s’est rendu  la semaine dernière sur le terrain afin de constater de visu la troupe afin de se rendre compte de leur moral. Partout où cet Officier supérieur de l’armée malienne et bsa délégation se sont rendus à Ségou, Diabaly, Sokolo, Goma-Koura, Niono, Macina, Mopti, Koro, Bankass, Bandiagara, Douentza, il a été acclamé pour son discours franc, direct et mobilisateur.

Selon nos radars, cet officier qui a été traîné dans la boue dans l’affaire des vingt et un bérets rouges tués et ensevelis dans une fausse commune à Diago et qui rappelons a passé quatre ans, sans exercer aucune activité, vient de prouver une fois de plus, qu’il est populaire, aimé et respecté pour son attitude de vrai Officier soucieux des conditions de vie et de travail du soldat et de son mental.

Visite à point nommée

Partie de Bamako avec sa mission composée d’éléments de l’Inspection générale des Armées et Services (IGAS), de l’Etat-major Général des Armées (EMGA) et du Poste de Commandement (PC), Le Général Dahirous’est rendu dans les régions militaires de Mopti et de Ségou pour se rendre compte de l’effectivité des opérations de sécurisation des personnes et de leurs biens dans lesrégionsCentre et Nord du Mali que le gouvernement a lancé. Une mission que nos sources révèlent être une vraie réussite qui est arrivée à point nommé puisque la troupe en avait besoin. La mission Dahirou a été une sorte de baume au cœur qui a galvanisé à plus d’un titre les soldats et leurs Officiers.

Se rendre compte du rétablissement de l’autorité de l’Etat

L’objectif affiché de cette mission une première pour ce Général qui a acquis ses galons sur le théâtre des opérations,  était de faciliter le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national, neutraliser les groupes terroristes dans les régions Centre et Nord, contenir l’expansion de l’extrémisme violent, développer l’autonomie opérationnelle des FAMAS, protéger les personnes et leurs biens, s’assurer du bon déroulement des opérations militaires dans les régions militaires de Mopti et de Ségou, contrôler la capacité opérationnelle de certaines unités engagées en opération, insister sur le respect des droits et coutumes de la guerre.

Conseils, sensibilisation et menaces

En vrai chef de guerre selon nos radars, le Général de Brigade Dahirou que la troupe connait bien, a conseillé et sensibilisé les soldats sur le respect des droits humains comme le stipule l’article premier de la Constitution malienne et la Convention de Genève (Droit International Humanitaire) tout comme les articles deux et trois de notre Loi fondamentale de 1992.Aussi, il a mis en garde contre toute violation des droits humains par tout soldat. C’est alors qu’il s’est appesanti sur cet Article 1erde la Constitution qui dit que : « La personne humaine est sacrée et inviolable. Tout individu a droit à la vie, à la liberté, à la sécurité et à l’intégrité de sa personne », tout comme l’article 2 qui précise que « Tous les Maliens naissent et demeurent libres et égaux en droits et en devoirs. Toute discrimination fondée sur l’origine sociale, la couleur, la langue, la race, le sexe, la religion et l’opinion politique est prohibée » et l’article trois qui met en garde que « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des sévices ou traitements inhumains, cruels, dégradants ou humiliants. Tout individu, tout agent de l’Etat qui se rendrait coupable de tels actes, soit de sa propre initiative, soit sur instruction, sera puni conformément à la loi », ont été largement expliqué tant ne français, qu’en bambara aux soldats venus très nombreux écoutés le général de Brigade Ibrahima Dahirou Dembélé et sa forte délégation.

La mission s’est bien déroulée, à en croire nos sources et a permis de galvaniser la troupe qui sa bat présentement avec rage sur le terrain. Témoins, des opérations de ratissages en cours dans les régions Centre du pays. En clair, les FAMAS ont de nos jours, le vent en poupe face à l’ennemi.

Vivement une autre mission similaire !

BokariDicko

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Il est un Officier fulgurant patriote et républicain je ne le connaissais pas je l’ai découvert Il m’a trouvé à Koro. Certains hommes voulaient abattre deux jeunes Peulhs a tord. Il a fait arrêter son convoi et a sauvé la vie de ces deux innocents Si tous les Officiers agissaient avec discernement nous aurions eu la meilleure Armée

  2. Général de Brigade Ibrahima Dahirou Dembélé…
    IL est passé à Général de DIVISION, un grade au-dessus de Général de Brigade.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here