3ème édition de l’Université de vacances : Michel Meyer, Mamou Daffé, Tom production…partagent leurs expériences avec les jeunes

0

“Take power ” ou venez prendre le pouvoir avec votre idée, votre entreprise. C’est le nom de la 3ème édition de l’Université de vacances organisée par le Groupe Walaha le week-end dernier à l’Institut français de Bamako. Cette présente édition a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont le producteur Aboubacar Samaké (Tom production), le grand réalisateur français, Michel Meyer, Mamou Daffé du festival sur le Niger … lesquels ont partagé leurs expériences avec les jeunes.
our Fousseyni Diakité, président du groupe Walaha et directeur de l’Université de vacances, cet événement est organisé par le Groupe Walaha pendant les grandes vacances afin de permettre aux jeunes d’avoir un espace d’échange, de rencontre et de formation dans le domaine des métiers d’avenir, c’est-à-dire dans tous les domaines où le numérique peut apporter un atout. Il s’agit, à travers donc ce projet, de donner des formations qualifiantes aux jeunes dans les métiers d’avenir.
Pour l’édition 2018 de l’Université de Vacances, les organisateurs ont fait appel au producteur Aboubacar Samaké, au réalisateur français Michel Meyer, au promoteur du festival sur le Niger Mamou Daffé et à Mariam Inna Kanouté, spécialiste dans le domaine du coaching. Ceux-ci ont tour à tour expliqué leur parcours, les contraintes, les opportunités dans leurs domaines respectifs.
Pour sa part, Mariam Inna Kanouté, spécialiste de coaching, a fait savoir que le coaching est un métier d’accompagnement pour la réussite personnelle et professionnelle. Elle s’est dite convaincue que l’idée et l’argent ne suffisent toujours pas pour être un bon entrepreneur et qu’il faut avoir à sa disposition un coach.
Quant au réalisateur français, Michel Meyer, il a invité les jeunes à être persévérants. Pour lui, un bon entrepreneur est celui qui est prêt au bon moment à saisir l’opportunité en sa faveur.
Pour sa part, le promoteur du festival sur le Niger, Mamou Daffé, a fait l’historique du festival sur le Niger qui enregistre de nos jours, selon lui, l’ensemble des acteurs de la chaine culturelle et permet de faire un lien entre le développement local et la culture.
Enfin, Aboubacar Sangaré, alias Tom Production, initiateur des émissions de téléréalité “Case Saga” et “Mini Star” s’est dit fier d’avoir donné du contenu aux télés maliennes et de la sous-région, d’Afrique centrale même d’Europe. Il a regretté le fait que beaucoup de nos télés privées manquent de contenu.
En tout cas, les organisateurs se sont félicités de la réussite de la présente édition qui a bénéficié du soutien de plusieurs partenaires.
Kassoum THERA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here