Mali-Burkina Faso : les arts visuels pour une intégration sous régionale

0

Les pinceaux de l’intégration est un projet culturel qui a été lancé le samedi passé au siège du Centre Soleil d’Afrique de Bamako. C’était sous la présidence du directeur du Centre Soleil d’Afrique et responsable du projet, Hama Goro et de la promotrice de l’Afrique en couleurs de Burkina Faso, Ahoua Yameogo.

Fruit d’un partenariat entre le Centre Soleil d’Afrique, la Galerie de Médina du Mali et l’Atelier de l’Afrique en Couleurs de Burkina Faso. Le projet est financé par Culture art Africa Work à hauteur de 53 416, 09 euros et un fond mobilisé par les trois structures de 63723,09 euros. Selon le directeur du Centre Soleil d’Afrique et responsable du projet, Hama Goro les arts visuels sont un vecteur important dans la recherche de la stabilité et de l’équilibre sociale. A ses dires, ce projet vise à réunir les artistes des pays frontaliers  de la sous-région (Mali et Burkina Faso) autour d’un programme d’activités favorisant le dialogue interculturel dans le respect de la dignité humaine.

Les principales activités de ce projet sont, entre autres, la mise en place des résidences d’artistes à Ouagadougou et Bamako où il sera sélectionné 6 artistes expérimentés soit 4 femmes et 2 hommes de chaque pays qui seront les bénéficiaires de ces résidences et une caravane de l’intégration artistique composée de 20 personnes : artistes, acteurs culturels, professeurs, experts de l’art, de journalistes culturels et de bloggeurs des deux pays. Cette caravane durera 15 jours et fera le tour de 3 villes de Burkina et du Mali au cours de laquelle il y aura des causeries débats, des ateliers, des expositions, des projections et des sketchs.

Un symposium est prévu à Bamako et regroupera deux artistes de renommés du Burkina, trois experts de l’art Africa et 5 autres invités venant du Mali, autour de la thématique de l’intégration culturelle de l’Afrique. A l’en croire, ce projet cible les artistes en arts visuels, les acteurs culturels, les structures culturelles et les centres d’enfants.

Le projet va durer 12 mois de janvier 2019 au 31 décembre 2019.

Moribafing Camara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here