“Tanyinibougou” : Une pièce offerte au public par la SOTELMA-Malitel

0

 La fin de l’année 2015 a été marquée à la SOTELMA-Malitel par la présentation au public du théâtre “Tanyinibougou”. C’était au mois de décembre au Palais de la Culture de Bamako. Conçue par M. d’Alioune Ifra Ndiaye, cette pièce présentait un cadre supérieur hyper-diplômé, très proche des citoyens, mais avec un esprit fort occupé par un sport bien connu : “le Tanyini ou la chasse à l’argent”.

 La Société des Télécommunications du Mali (SOTELMA-Malitel) demeure toujours proche des populations. Elle l’a démontré à plusieurs reprises à travers des gestes de solidarité et de bienfaisance. Pour preuve, la présentation gratuite de la pièce de  théâtre ” Tanyinibougou ” au grand public, l’un des multiples cadeaux de fin d’année.

Ce jour, la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture avait fait son plein. Cette pièce de théâtre présente un cadre supérieur hyper-diplômé, très proche des citoyens, mais avec un esprit fort occupé par un sport bien connu : “le Tanyini ou la chasse à l’argent”. Avec son intrépide acolyte du nom de Tanyini Bablen, ils fomentent un complot visant à liquider Tanyinibougou et de partager la recette avec tous les citoyens. Pour certains, Tanyini Bablén est soit le “faiseur de thé” ou le planton, d’autres pensent même qu’il était l’assistant du maire, au moment où il passerait aux yeux de certains comme un élu. Assistant du Maire ? Elu ? On ne sait pas exactement sa place dans la mairie. Une chose est quand même claire, rien ne se trame à Tanyinibougou sans lui. Lui-même se définit comme le laquais, le lèche-cul de ” son excellence, honorable Guimba Kassambra “. Tanyini Bablén n’a qu’un seul Dieu : l’argent. Le complot de liquidation de Tanyinibougou ? Il en est la cheville ouvrière.

L’Imam, Bélébélé, Mademoiselle la Présidente de l’association de femmes veuves de Tanyinibougou, Bocoum le commerçant, le chef des apprentis chauffeurs de Tanyinibougou, le Cap’taine, l’aveugle-mendiant sont les autres protagonistes secondaires de la conspiration contre Tanyinibougou.

” Tanyinibougou”, le dernier Kotèba de Blonba, est une idée originale et une mise en scène d’Alioune Ifra Ndiaye, avec les conseils artistiques de Jean Louis Sagot-Duvauroux et la participation active de Ntchi Traoré, Tièblèn Traoré, Alima Baldé et Nouhoum Cissé dit “Banyengo”.

Youssouf Sangaré

PARTAGER