Miss ORTM 2017 : Fatoumata Tounkara, la reine de la beauté malienne

0

La finale du concours Miss ORTM a connu son épilogue dans la nuit du vendredi 16 décembre 2016 au Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba. Au terme de quatre heures d’horloge de défilé ponctué de prestations d’artistes, le Jury  de cinq membres présidé par Mohamed Koné dit Junior, a désigné Fatoumata Tounkara comme la plus belle fille du concours Miss ORTM 2017. Elle a reçu sa couronne des mains du représentant du Ministère de la Communication et de l’Economie Numérique. Le DG de l’ORTM était représenté par le Directeur des Ressources Humaines, Oumar Moussa Traoré. Malitel était le principal sponsor officiel de cette Nuit ORTM.

Après plusieurs passages des candidates, c’est la postulante Fatoumata Tounkara de Bamako qui a été désignée par le jury, reine de la beauté malienne. Le titre de première dauphine est revenu à Neïmatou Coulibaly, Miss de Kidal, la cité interdite. Fatoumata Sissoko est devenue la deuxième dauphine. La Miss et ses Dauphines ont reçu  respectivement deux millions, 1,5 million et 1 million FCFA. Des prix spéciaux ont été décernés aux autres  postulantes. Le prix spécial Tenue traditionnelle est revenu à Aminata Traoré, Miss de Tombouctou. Le prix de l’éloquence a été remporté par Maïmouna Keita, Miss de Koulikoro.

Une pléiade d’artistes est venue donner du goût à la fête. Il y avait, entre autres, Nampé  Sadio, Safi Diabaté,  Ami Wassoudié, Alphonse Tondibi, Afsetou, Alia Coulibaly, Kouyé Kouyaté et Mallé Koné.

Les Coulisses de la Nuit ORTM 2016 : Les agents de sécurité réduits en spectateurs !

Le service d’ordre était très impressionnant  au début. Mais au fil des heures, il  s’est effrité pour connaitre  un relâchement total. Nombreux étaient les gardes et les éléments du service privé qui ont pris place sur des chaises vides pour se réduire en spectateurs.

Les officiels boudent Nuit ORTM

Comme les années précédentes, les officiels maliens ont boudé la  Nuit ORTM 2016. C’est un constat, peu ou aucun officiel ne s’hasarde à s’afficher à Miss ORTM rebaptisé Nuit ORTM. Pourtant, quoi que l’on puisse penser,  cette festivité constitue un évènement majeur qui permet de faire la promotion de la culture malienne. Nos autorités sont-elles sous l’influence des religieux ? Allez savoir !

Gaoussou Madani Traoré et Modibo Ouologuem

Commentaires via Facebook :

PARTAGER