Nuit ORTM 2014 : La date du 5 décembre maintenue

1

Nuit Miss ORTM : Le syndicat a eu le dernier motLe Secrétaire général du Comité syndical de l’Office de radio diffusion télévision (Ortm), entouré des membres de son bureau, était face à la presse le week-end dernier. L’objectif de cette conférence de presse était d’informer les journalistes sur l’évolution de la situation de la crise  née du département de l’Economie numérique, de l’Information et la Communication au sujet de leur événement annuel.

Le jeudi 20 novembre dernier le Directeur général de l’Ortm, Bally Idrissa Sissoko, a appelé le Secrétaire général du comité syndical de l’Ortm,  accompagné de quelques camarades, pour leur demander d’arrêter l’organisation de Miss Ortm, sur demande du ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication.

Après avoir rencontré le ministre Camara, le Comité syndical a organisé une Assemblée générale qui s’est tenue dans une atmosphère électrique, vu le mécontentement des agents.Grâce à des communications inter-personnelles, les travailleurs ont fini par comprendre.

Selon le Secrétaire général, Abderamane Hinfa Touré, la date du 5 décembre est maintenue. La Nuit Ortm aura donc lieu au Centre international de conférence de Bamako sous la présidence du ministre de la tutelle.

Cette année, la Miss qui sera élue, sera ambassadrice de la paix et de la réconciliation nationale. La première Dauphine sera l’ambassadrice dans la lutte contre la maladie à virus Ebola et la 2ème Dauphine sera l’ambassadrice de la femme et de la reconstruction citoyenne. Voilà les nouvelles missions des Miss Ortm édition 2014. Cette année, le comité syndical va maintenir l’ancienne formule : le prix de l’éloquence et de la meilleure tenue traditionnelle.

Les deux parties (Syndicat-ministère) se sont convenues que tout ceci va être conclu dans la gestion du préavis de grève déposé le lundi 24 novembre, suite à une correspondance du ministère du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les institutions qui leur a demandé d’envoyer leur mémoire en défense et la liste complète de leurs conciliateurs. Une chose déjà faite, a rassuré le Secrétaire général du comité syndical. Ensuite, il y aura un procès-verbal qui prendra en compte  ces accords au niveau du département du travail et de la fonction publique en présence des conciliateurs et toutes les parties prenantes qui auront à apposer leur signature sur le document final. «Dès la semaine prochaine, les négociations seront ouvertes», a indiqué M. Touré.

Concernant les rumeurs qui font état de l’implication des religieux dans le report des nuits Ortm, le Secrétaire général n’est pas allé avec le dos de la cuillère.  «J’étais le 19 novembre avec les membres de la société civile chez le président de la République à Koulouba quand Mahmoud Dicko a dit: je m’exprime en mon nom, vu la situation actuelle du pays, pourquoi le président de la République n’arrête pas Miss Ortm? La réponse du président IBK est claire : nous sommes dans un pays démocratique dans lequel chacun doit avoir son droit et lui-même se fait le devoir à donner à chacun son droit».

Avant de conclure : «Et le 20 novembre, on nous demande d’arrêter l’organisation de miss Ortm. Mais, nous  le mettons pas au dos de l’islamisme. Puisque le ministre nous a dit que c’est pour des  raisons d’Etat, nous allons nous en tenir à ça».

AG

Source: L’ŒIL

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Un evenement bien passe ds la beaute nous souhaitons bonne chance a ttes les trois[3] MISSES y comprises a ceux qui ne sont pas classeeset bon vent courage a ttes pourque l'annee prochaine sera leur tour Jean-François Mercier

Comments are closed.