Mali: le colonel Assimi Goita proposerait une prolongation de 5 ans de la transition à la CEDEAO

14

Au Mali, les autorités de la transition  ont dépêché des émissaires auprès du Président en exercice de la CEDEAO,  pour proposer un nouveau chronogramme du processus de la transition. Elles réclament cinq ans supplémentaires pour  organiser l’élection du nouveau président de la République.   

maliweb.net – La délégation  du Colonel Assimi Goïta dépêchée à Accra cette semaine  était venue avec les conclusions des assises nationales de la refondation qui se sont  tenues du 11 au 30  décembre 2021 dans les Communes, cercles, Régions et dans les missions diplomatiques et consulaires et Nationales.  A l’issue de ces assises, les délégués dans leur majorité, ont décidé que la période transitoire soit prolongée de cinq (5) ans à compter du 1er janvier 2022.

Dans  le document soumis à la CEDEAO, la transition malienne indique que cette  période de cinq ans est appropriée pour conduire les réformes politiques et institutionnelles conduisant à l’organisation d’élections législatives et référendaires. Le chronogramme  détaillé  proposé au Président de la CEDEAO prévoit  ‘’ une révision constitutionnelle en décembre 2023,  des élections territoriales en juin 2024, des législatives et des sénatoriales en mai 2025 et l’élection du président de la République en 2026.

Avant  l’organisation de ces différents scrutins  pouvant permettre au retour à l’ordre constitutionnel,  l’exécutif de la transition  annonce  une série de réformes à savoir ‘’  une réforme constitutionnelle  entre janvier – juin 2022,  l’adoption d’une nouvelle loi électorale  en janvier – février 2022, la création, l’installation et l’opérationnalisation de l’Autorité Indépendante de Gestion des Elections (AIGE) janvier – août 2022 et la révision des textes connexes  entre juin – septembre 2022.  Parmi ces textes connexes,  le document cite entre autre   une loi organique de la Cour constitutionnelle, sur les députés (députés),  sur le Sénat,  sur la charte des partis politiques et une  loi sur le comité de l’égal accès aux médias d’Etat ainsi que sur l’Autorité Supérieure de la Communication.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Si une prolongation de 5 ans de la transition n’est pas acceptée par les Chefs d’ÉTAT de la CEDEAO…, il vaudrait mieux que ASSIMI soit CANDIDAT à prochaine élection présidentielle.
    L’attelage actuel Assimi GOÏTA-Choguel Kokalla MAÏGA est le mieux indiqué pour mettre en application les recommandations issues des Assises Nationales de la Refondation.

    Vivement le Mali pour nous tous à égalité de Droits et de Devoirs.

  2. C’est de la folie.Vous allez aggraver la situation du pays, instaurer une dictature sans commune mesure avec tout ce que nous avons déjà vécu

  3. Tant que les fauteurs de ces crises n’aurons pas fait leur mea-culpa en reconnaissant leurs fautes et leurs erreurs dans la gestion de notre cité depuis l’indépendance, ce pays n’ira nul part. Ceux qui ont pitié ce pays sont encore aux commandes de ces assises, comment peut-on comprendre ça? Nous ne voyons pas comment Assimi et ses hommes et femmes prendraient les choses en mains au cours de cette transition de cinq ans? Ils sont d’ailleurs entrain de foncer entre les mains de ces bandits de grands chemins qui ont pilés les ressources de ce pays pendant des décennies, on dirait d’autres maliens honnêtes n’existent pas sur l’échiquier national de développement. Nous demandons aux jeunes colonels d’ouvrir rapidement les yeux avant qu’il ne soit trop tard pour eux et pour ce pays. Car cette durée de la transition nous donne beaucoup d’inquiétudes et de pensées à causes des fléaux qui existent dans les casernes, ce qui reste certain d’autres officiers pourraient être tentés d’essayer leur chance, donc nous avons sur nos têtes un épée de Damoclès; ce qui est certain, le pays n’est pas loin d’un autre coup d’état qui risquerait d’être plus sanguinaire et plus dévastateur. Donc Attention! Attention! Attention! jeunes colonels vous n’êtes pas invulnérables.

  4. mais on va ou là 5ans c’est trop pour une transition qu’on se dit la verité 70000 personnes chiffres à verifié ne peuvent pas parler au nom de près de vingt millions de personnes

  5. Monsieur chê woro tigui, dans une discussion entre intellectuels retenons nous de se donner des étiquettes.
    Merci pour votre retenu de jugement sur la person des participants . Ton commentaire doit se limiter sur mes opinions et non pas ma person. Merci bien!

  6. Monsieur chê woro tigui, dans une discussion entre intellectuels retenons nous de se donner des étiquettes.
    Merci pour votre retenu de jugement sur la person des participants. Ton commentaire doit se limiter sur mes opinions mes pas ma person. Merci bien!

  7. Tres fache,

    1 – “Cela constituera un vrais coup d’état…”
    OUI, VIVEMENT UN COUP D’ ÉTAT CONTRE UN MAUVAIS ÉTAT, VOIRE CONTRE TOUT MAUVAIS ÉTAT..!!!

    2 – “..Ce sont des agissements comme ça qui font que nous perdons toutes crédibilités aux yeux des partenaires…”.
    LES ‘partenaires’ SONT ILS CRÉDIBLES..??? ILS SONT PLUSIEURS DIZANES DE ‘partenaires’ Á “ASSISTER” LE MALI TOUT EN L’ APPAUDISSANT DANS SON AGONIE, VOILÁ PRESQUE 10 ANS..!!!

    CES ‘partenaires’ SONT ILS ENCORE CRÉDIBLES APRÈS LE CAS “KIDAL”, LA TRANSFORMATION DE LEUR TERRORISME-OUTIL-GÉOPOLITIQUE EN CONFLIT ETHNIQUE AU CENTRE DE NOTRE PAYS.., EMBARGO SUR LES ARMES CONTRE UN PAYS “CRÉDIBLE, CELUI DE IBK”, SABOTAGE DES ACHATS DE MATÉRIELS MILITAIRES EN TEMPS DE GUERRE…

    DANS AU PLUS 2 ANS , CES ‘partenaires’ SERONT DEVANT UN NURENBERG 2.0 …CAR SNT ALLÉS TOP LOIN DANS LEURS CRIMES CONTRE L’ HUMANITÉ

    3 – LA REFONDATION D’ UN ÉTAT PREND DU TEMPS :
    – RUSSIE POUTINIENNE FORTE, RESECTÉE ET CRAINTE , 20 ANS.
    – L’ ADAPTATION DE LA CHINE AU CONTEXTE DE FINANCIARISATION DE L’ ÉCONOMIE MONDIALE, 30
    ANS.
    JE POURRAIS TE CITER UN DOUZAINE D’ EXEMPLES INCONTESTABLES ET TOUS SONT COUPS CONTRE DES MAUVAIS ÉTATS…

    Tres fache, TU ES UN ÊTRE TROP SUPERFICIEL.

  8. Lu, vu, compris…!!!

    Quel coup franc de la part de Saint Assimi Goïta…!!!

    La cedeao sera CADAVRÉE….car prise dans son propre piège mortel….

    RIP cedeao…!!!

  9. Je propose deux (2) choses à nos autorités maliennes, soit la CEDEAO accepte la proposition des autorités maliennes, soit il faut entamer une divorce de suite avec cette CEDEAO.

    Nous ne devons pas laisser notre pays détruire en face de nous.
    Nous devons sauver notre nation par tout le moyens et écarter tous les obstacles qui nous y empêcheraient.

    Les maliennes et maliens doivent entamer une grenade manifestation sur toute l’étendue du territoire national dans cette semaine pour soutenir cette proposition des autorités maliennes à la CEDEAO.

    Nous devons également tout faire pour maintenir nos militaires au pouvoir jusqu’à réorganisation définitive de: le système de la gestion catastrophique de la ressources de notre pays, les modifications nécessaires de certains loi dans notre Pays, la mise en place d’une justice forte et indépendante pour tous, restaurations de l’armée et redéploiement de celles-ci sur l’ensemble du territoire national d’une façon efficace, mise en place d’un systèmes de protection sociale et réorganisation de notre système de l’éducation nationale…..entre autres.

    Notre Pays a besoin un nouveau départ et c’est ce qui vient d’être commencé avec les autorités actuelles, la CEDEAO doit prendre en compte de tout cela, mais si elle ne le fait pas, c’est à nous (les maliens) de prendre le chose en mains et de nous battre.
    Nous devons agir à faveur de notre Pays et au peuple Malien, nous ne devons pas avoir peur sur ce sujet car il s’agit de notre nation, la survie de notre peuple et la continuité de notre état et sa souveraineté.
    Je recommande à nos citoyens de ne plus se laisser faire, nous devons agir quelqu’en soit le moyen abord et le prix à payer pour sauver notre Pays.
    Nous ne devons pas nous soumettre à la CEDEAO quand celle-ci ne prend pas en compte de la souffrance de peuple.

    Si certains de nos partenaires nous ont décidé de tourner le dos, c’est leurs choix et nous acceptons leurs choix, mais c’est bien dommage que cela soit ainsi.

    Nous avons les soutiens des autorités Russes et d’autres partenaires qui seront à nos côtés pour nous soutenir, cela est bien suffisant.
    Nous devons croire en nous-mêmes et cesser de courir 🏃‍♂️ 🏃‍♀️ derrière des gens qui nous tournent le dos.

  10. Happy New Year!
    Timetable is realistic one. Only thing left is to pursue plus deliver Greater Good in governance, living conditions plus security. Will we?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  11. Parce que 5 ans de transition pour des réformes signifie incompétence des autorités de la transition. Et le Mali n’a pas besoin d’incompétence en ce moment précis. J’ai farouchement supporté la transition jusqu’au moment où j’ai lu cet article. Parce ce que ce sont des agissements comme ça qui ont mis le pays à genoux. 5 ans de transition veux dire servir les autorités de la transition mais pas le Mali. On doit mettre des mechanism en place qui obligeront le président démocratiquement élu à poursuivre les réformes. Que Dieu aide le Mali, Amine!

  12. Monsieur le journaliste arrêtons d’écrire des choses qui ne sont pas être fondés.

    J’espère que les autorités n’osera pas demander une telle prolongation de la transition. Cela constituera un vrais coup d’état. Nous demandons à Goita de résister à une telle tentation.

    Ce sont des agissements comme ça qui font que nous perdons toutes crédibilités aux yeux des partenaires.
    Comment peut on demander une transition de 5 ans pour des réformes?
    Cela sous entend une incompétence caractérisée des autorités de la transition.
    S’ils tentent, ils échoueront et vont être dépossédées sans merci.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here