Communiqué de l’URD sur les conclusions du sommet de la CEDEAO

3

Les Chefs d’Etats et de Gouvernement de la CEDEAO se sont réunis par visioconférence en session extraordinaire le 27 juillet 2020 autour de la crise sociopolitique au Mali.

Au cours de cette session, ils ont réitéré leur solidarité avec l’honorable Soumaïla CISSE, Chef de file de l’opposition et Président de l’URD,  enlevé depuis le 25 mars 2020 à Niafunké alors qu’il était en pleine campagne électorale.

Ils ont, en outre,  demandé aux autorités maliennes de poursuivre leurs efforts en vue de sa libération.

L’URD remercie vivement les Chefs d’Etats et de Gouvernement de la CEDEAO pour leur esprit de solidarité et les prie d’accentuer la pression à quel que niveau que ce soit pour obtenir très rapidement la libération de l’honorable Soumaïla CISSE.

L’URD félicite et remercie le comité stratégique du M5-RFP d’avoir permis à Madame CISSE Assitan TRAORE, l’épouse de l’honorable Soumaïla CISSE, de s’adresser aux Chefs d’Etats de la CEDEAO lors de leur session tenue à Bamako le 23 juillet 2020.

S’agissant des mesures entreprises relatives aux questions institutionnelles, l’URD rejette lesdites mesures qui violent de bout en bout les dispositions pertinentes de la constitution du Mali et demande aux Chefs d’Etats et de Gouvernement de la CEDEAO de revoir leur position en prenant en compte les principales revendications du M5-RFP au nom de la bonne gouvernance, de la paix et de la stabilité tant prônées par la CEDEAO.

L’URD, membre du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie FSD, rappelle qu’elle est solidaire de toutes les décisions prises au sein dudit regroupement et celles prises par le M5-RFP.

L’URD rappelle que ses militants et sympathisants doivent, en tout lieu et à tout moment, rester mobilisés pour la libération de notre Président, l’honorable Soumaïla CISSE, pour notre vie, pour notre avenir, pour les Maliens de l’intérieur aussi bien que de la diaspora. L’URD salue la détermination des populations et les invite à rester mobilisées jusqu’à l’atteinte des objectifs du M5-RFP.

L’URD suivra avec une attention requise, l’évolution de la situation.

Bamako, le 29 juillet 2020

Le Secrétaire à la communication

Me Demba Traoré

Officier de l’Ordre National

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Il y a longtemps que ces détournements et ces vols vivent parmi nous et avec nous, rythment notre vie, causent l’effritement de nos valeurs et menacent aujourd’hui de déclencher la guerre civile. Les pauvres abusivement exploités ont crié en vain. On les a qualifiés d’aigris sociaux, de “nyèko”; puisqu’ils n’ont pas l’occasion de voler, ils ne veulent pas les “voleurs bénis” volent à côté d’eux. Quand ils s’interrogent d’où vient la fortune apparemment illimité de Soumaïla CISSE, d’IBK, on dit qu’ils sont mesquins et “nyèko”. On pensait que les ressources de l’état étaient contenues dans une espèce de tonneau béni, duquel on peut puiser sans que le niveau ne baisse. A ces pillages la guerre imposée par les Wahabo-Salafo-Djihado-irrédentistes est venue s’ajouter, prenant 27% d’un budget dont une grande partie est dédiée à faire fonctionner un gouvernement pléthorique qui compte des ministres et ceux qui en ont rang dont le nombre est connu seulement par le président de la République qui les nomment. Il s’agit d’y fourrer le maximum d’assoiffés d’argent et de luxe. Comme chaque profession, quand le nombre de personnes qui le vol augmente, la rentabilité diminue. Forcément il a fallu que certaines personnes attendent à côté sans pouvoir activement y participer. Celles-ci commencent à crier. Des pilleurs d’hier, momentanément sevrés de la chose, se mêlent à la chorale de condamnation. Maintenant nous sommes là où nous sommes.

  2. Le M5 et dicko doivent se ressaisir. Ils doivent attendre 2023 pour les elections.
    URD sait que c’est kouffa et des terroristes qui ont Soumaila Cisse. Au lieu de critiquer Kouffa ils s’en prennent a IBK et la CEDEAO.

  3. IBK et ses proches doivent rendre les 69 milliards volé de l armée nationale malienne avant toute discution

    Je pense que l’opposition doit être sérieux, ce régime détournement l argent de l’équipement de notre armée nationale en pleine guerre jusqu’a se que nos militaires n arrive pas à se défendre, n’ont pas à manger, le Président lui même construit la maison de son père avec l argent des maliens, il à sur facturé de plusieurs milliards l achat de son avion, la surfacturation des marchés publics C est de 500 milliards. Tout ça avec les argent des pauvres du Mali, et les amis d ibk de la CEDEAO viennent raconté leurs vies, ça nous interesse pas cette proposition, ibk la gestion du pays

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here