Communiqué de presse relatif à l’adoption du projet de loi organique portant prorogation du mandat des députés à l’assemblée nationale

1

L’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) est très surprise par cette ènième tentative de violation de la Loi Fondamentale du Mali par le Gouvernement lors du Conseil des Ministres extraordinaire du vendredi 7 juin 2019 à travers l’adoption d’un projet de Loi organique  portant prorogation du mandat des députés à l’Assemblée Nationale et ce jusqu’au 2 mai 2020.

Au regard de cette situation, le parti  manifeste son rejet total d’une nouvelle prorogation du mandat des députés.

L’ADP-Maliba rappelle que le mandat des députés a pris fin depuis le 31 décembre 2018. Ce projet de prorogation n’est soutenue par aucune base constitutionnelle. Par ailleurs, le parti rappelle que cette Assemblée Nationale, en plus de son illégitimité, n’est plus représentative de la réalité de l’actuel paysage politique national.

L’ADP-Maliba appelle au respect de la Constitution par le Président de la République et la Cour Constitutionnelle. Le parti demande le retrait du projet de loi organique par le Gouvernement.

L’ADP-Maliba invite l’ensemble des  forces politiques et sociales du Mali à constituer un front commun pour faire barrage à cette violation flagrante de la Constitution du 25 février 1992 obtenue de haute lutte par le Peuple malien.

 

Bamako, le 8 juin 2019

Le Président, Youba BA

Chevalier de l’Ordre National

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Merci ADP-Maliba, ce soulon de ibkouille prend la loi fondamentale du Mali comme un chiffon et considère plus la fiente issue d’Alger comme ils disent!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here