Communiqué du Gouvernement : Mesures relatives à la réduction du train de vie de l’Etat

14
Mesures relatives à la réduction du train de vie de l’Etat

Conformément à la volonté exprimée par le Président de la République, Chef de l’Etat, de rationaliser les dépenses publiques afin de permettre au gouvernement d’assumer pleinement les charges prioritaires de l’état, le Premier ministre Soumeylou Boubèye vient de prendre d’importantes mesures dans ce sens. Ces mesures concernent notamment les dépenses en carburants, en produits alimentaires, les achats de véhicules et de billets d’avions pour les missions hors du Mali.

Pour ce qui est des dépenses en carburant et en produits alimentaires, le Chef du gouvernement annonce une rétention globale de 14,194 milliards sur tous les crédits affectés à ce volet. Par conséquent, les départements ministériels, les institutions, les autorités administratives indépendantes, les gouverneurs de région et du District sont invités à réduire leurs dépenses en carburant et produits alimentaires dans la limite des crédits ouverts.

Pour ce qui concerne le renouvellement du parc auto de l’Etat, tout achat de véhicule pour les années 2019 et 2020 sera désormais soumis à l’autorisation préalable du ministre de l’économie et des finances. En fonction du volume des besoins, des achats groupés seront envisagés et pris en charge sur des crédits budgétaires préalablement identifiés à cet effet.

Pour les achats de billets d’avions, le Premier ministre invite les départements, institutions et services, à se procurer les services des agences agrées par l’IATA (l’Association internationale des transports aériens) et à veiller à ce que le prix du billet d’avion soit le mieux disant afin d’avoir des billets à moindre coût. Il recommande par ailleurs de réduire de moitié les déplacements à l’étranger.

Toutes ces mesures visent à maîtriser les dépenses publiques et surtout à faire face aux importantes priorités du gouvernement en matière d’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens.

Bamako le 21 janvier 2019

Par Primature du Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. C’est un debut! faisons tres attention pour ne pas tuer les agences de voyages! L’ACCENT DOIT ETRE MIS SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION!!! Je tends a’ croire que plusieurs centaines de milliards sont perdus chaque anne’e des caisses de l’etat a’ cause de la corruption!!! Il ne sert a’ rien de compliquer la vie aux ministres. Ils sont nomme’s parce qu’on leur fait confiance. Si la confiance n’existe plus, il faut les faire partir et nommer d’autres personnes a’ leurs places!
    QUE TOUS LES FONCTIONNAIRES ANCIENS OU ACTUELS MILLIARDAIRES EXPLIQUENT L’ORIGINE DE LEURS FORTUNES RESPECTIVES!!!!

      • el hadji Niyefokoyésegou, dit à ton Boubeye de rembourser les 10% des passations de marché public des matériels militaires pour commencer la réduction des dépenses de l’état.

  2. MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNTIONALE :
    QUAND LA DIRECTION DES FINANCES ET DU MATERIEL PACTISE AVEC LES AGENCES DE VOYAGE POUR VOLER L’ETAT ET LE CONTRIBUABLE MALIEN
    Décidemment, la punition des délinquants financiers qui pillent l’Etat à longueur journée, au vu et au su des organes de contrôle, n’est pas pour demain. L’on se demande quand il sera mis définitivement fin à ses pratiques peu orthodoxes qui plongent chaque jour notre pays dans la pauvreté et ferment toute perspective de croissance et de création d’emploi devant notre jeunesse.
    Au ministère des affaires étrangères, depuis toujours, les mouvements diplomatiques constituent une véritable opportunité pour la DFM et les agences de voyage de s’enrichir sur le dos de l’Etat par la surfacturation au triple des billets, excédents de bagages et frets accordés aux agents diplomatiques. Les marchés sont attribués de gré à gré en violation des procédures de passation des marchés à des agences de voyage dont certaines sont même souvent fictives.
    L’on comprend pourquoi, on n’a jamais voulu accéder à la demande du syndicat, qui a toujours demandé que la contrevaleur des frais de transports dus à l’agent affecté dans les missions diplomatiques lui soit directement remise comme c’est la pratique dans plusieurs Etats de la sous-région ou règne la transparence. L’on comprend qu’avec cette pratique en cours, les agents diplomatiques ne recevront jamais de la DFM, en mains propres, la contre -valeur des titres de transport qui leur sont dus et continueront malheureusement pour longtemps, s’il n’est pas mis fin à cette pratique crapuleuse, à être utilisés par la DFM et les agences pour subtiliser des milliards de franc CFA à l’Etat et au contribuable malien , à chaque mouvement diplomatique (affectation ou rapatriement), CORRUPTION, QUAND TU TIENS LA REPUBLIQUE !!!

  3. BRAVO MR LE PM ET BON COURAGE POURVU QUE LES ACTES SUIVENT LA PAROLE
    LES MALIENS SONT DERRIERE VOUS DANS CETTE DEMARCHE

  4. au lieu de nous parler de réduction ou de coupe de carburent et de produit alimentaire, dites-nous qui a droit, de combien ils ont droit par mois ou par trimestre, par service et par niveau de responsabilité. ensuite on verra bien ou il faut couper ou diminue.

  5. Premier acte: prendre les trois derniers rapports du Vérificateur de la République et pincer les auteurs. Vous aurez plus de 200 milliards
    Deuxième acte: réduire le nombre de conseillers à Koulouba ainsi que le nombre de ministère, vous aurez 300 milliards
    Troisième acte: pas réduire le carburant et les aliments mais les supprimer totalement et faire des contrats avec les stations sur presentation des TDR de mission, il y a 400 milliards là dans
    Quatrième acte: Demission de IBK car il n’a pas gagné et cela freine tout dans le pays, on y gagnera 2200 milliards par an pendant 5 ans soit 11 000 milliards
    Voilà en chiffres clairs ce que Boubèye peut apporter au Mali s’il le veut!!!

  6. “…Conformément à la volonté exprimée par le Président de la République, Chef de l’Etat, de rationaliser les dépenses publiques….”
    IBK BOIT-IL L’EAU PAR LES NARINES OU PREND-T-IL LES MALIENS POUR DES CONS?
    COMBIEN A=TIL DEPENSE A SON DERNIER VOYAGE A NEW YORK POUR L’A.G DES NATIONS UNIES? ET QU’EST CE QUE LE MALI A GAGNE DE PLUS?

  7. Et le train de vie de Bouffon 1er qui va annoncer à tout bout de champ aux quatre coins du monde la grandeur de Tombouctou avec une cargaison de griots, il n’y a pas de réduction prévue pour lui?

  8. SBM, il faut dire a Boua que le leadership c’est par l’exemple et lui Boua ne peut pas passer sa vie a se balader entre les capitales du monde et aller se faire soigner en France toutes les semaines et dire a nous autres de reduire notre train de vie, ce n’est pas honnete et ce n’est pas grand, le jour ou Boua IBK va se faire soigner au Point-G ou a Gabriel Toure ce jour-la les Maliens vont avoir confiance a ce qu’il dit et vont commencer a le respecter. Sinon le reste n’est que du blabla. Boua ka bla.

    • C’est des petits rigolos, Boubèye même doit faire le petit trajet qui sépare son service et son domicile à pieds.
      Reduire, le train de vie , on ne vit même pas au Mali, il faut voir les maliens sont de plus en plus maigres.
      Qui est ce malien qui mange 3bonnes fois par jour, si c’est pas le clan Boua & Boubèye!

      Oui, On est d’accord mais qu’on commence à donner des Djakarta aux Ministres ou qu’ils viennent par Katakatani au service!
      Reduire le train de vie d’une part et l’alourdir d’autres part par des charges futiles, probantes non nécessaires qui est la revision constitutionnelle!
      Manque de vision et de cohérence !
      Houbien cette revision est un defit que Boubeye veut lancer?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here