Le gouvernement dément l’info concernant une éventuelle négociation entre l’État du Mali et les leaders de groupes armés terroristes

7

Le Gouvernement de la République du Mali a appris par voie de presse, l’annonce de négociations entre l’État du Mali et les leaders de groupes armés terroristes.

Le Gouvernement informe l’opinion publique nationale et internationale, qu’à ce jour, aucune organisation nationale ou internationale n’a été mandatée officiellement pour mener une telle activité.

Le gouvernement a bien noté les recommandations formulées lors du Dialogue national inclusif, DNI et la Conférence d’entente nationale, allant dans le sens de négociations entre tous les fils du pays afin de les réconcilier pour la stabilité du Mali.

Également, le Gouvernement de la République du Mali note que des bonnes volontés se sont manifestées pour mener des négociations. A cet effet, il salue leur initiative et les remercie des démarches entreprises pour ramener la stabilité et la quiétude dans les différentes régions du pays.

Lorsque le Gouvernement de la République du Mali jugera opportun d’ouvrir des négociations avec des groupes armés de quelque nature que ce soit, le peuple malien sera informé par les canaux appropriés.

 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Devant l’Eternel , le jour du jugement dernier, seront-ils disculpés des crimes et péchés à eux commis? Que de familles endeuillées. Que d’orphelins sevrés tôt de l’amour de leur père qu’ils ne verront plus, confrontés précocement aux dures réalités de la vie sans affection. Quelle tristesse, que de voir leurs amis entourés d’amour et et couverts d’attention. Personnellement j’ai été triste le jour de l’Aid, de voir toute la tristesse d’un enfant marginalisé dans son coin, regardant avec amertume, le regard lointain, ses camarades entourés de toute leur famille, incubés et enveloppés de tout l’amour et tout le bonheur dont pouvait ressentir un enfant, tenant le patte du mouton de Tabaski immolé. Et pourtant papa était là la fête passée. Emporté en ce jour de fête par la folie des hommes dans un conflit que rien ne saurait justifier sauf une quête d’affirmation sociale, et rien que pour se singulariser des autres en faisant inutilement couler sang d’innocentes personnes qui auraient pris le devoir sur eux de défendre leur pays et de nourrir dignement leur famille à la sueur de leur front. Quelle noblesse et considérées du temps de Mahomet PSL comme des Seids. Comment un musulman peut rêver de porter un titre de chef rebelle vivant de razzias de crime de haram et prétendre accéder au Paradis ? La rébellion serait une occupation funeste qui assurait de la considération parmi les siens… Une ambition funeste qui comme l’amanite phalloïde, un champignon létal, un poison mortel, qui ne pousserait que sur des cadavres de plantes, et d’animaux en décomposition. Un parcours de sang et de mort au nom de quel Dieu? De quel Éden ??? Il est dit que le bûcher de l’enfer serait un véritable brûlot, allumé et alimenté pour l’éternité… Arrêtons avec cette négation qui après tout les emporteront tous, et sachez que vous serez encombrants à la longue avec vos parrains et alliés de crainte que tout ce montage et connexion ne soient mis à découvert, les mettant au bas de la communauté internationale. Vivons dignement à la sueur du front et selon les préceptes de toutes les religions révélées… et non du malheur des autres…

  2. Comme il fallait s’y attendre, IYAD nous a dit d’aller chier. On vous l’a dit, non seulement il n’y a rien à négocier avec ces imbéciles, mais aussi, de leur point de vue, ils ne doivent pas se rabaisser au niveau de l’État Malien. Avant l’arrivée de SERVAL, nous avons maintes fois été OUAGADOUGOU pour pouvoir négocier avec IYAD en vain. Il nous disait de choisir entre la charia et l’intégrité territoriale car nous n’aurions pas les deux, parce que lui ne transigera pas sur sa charia. Par excès de lâcheté, le Mali a organisé le DNI et le CEN dans le seul but de trouver un prétexte pour aller à la négociation avec ces chiens. On dirait que de ces deux colloques de plusieurs jours n’est sortie qu’une seule résolution: négocier.

    La seule chose qui faisait croire aux djihadistes qu’ils doivent accepter des pourparlers avec le Mali était la menace que la présence de Barkhane faisait peser sur eux. Maintenant qu’ils sont sûrs que les Français vont quitter….

  3. Vous avez appris par voie de presse alors que c´est votre Ministre des affaires religieuses qui est parti annoncé cela. C´est facile de faire des fuites en avant, assumez-vous pour une fois.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here