« 20 janvier : une fête nationale gâchée par une minorité »

3

Au lendemain de l’anniversaire de notre Armée, on pouvait s’attendre à lire des articles de soutien envers l’action de nos FAMa, tant elles sont durement impliquées dans la lutte contre le terrorisme. Au lieu de ça, c’est une toute autre information qui inonde les médias et les réseaux sociaux : la manifestation « France dégage » qui, à bien y regarder, n’a rassemblé que quelques dizaines d’activistes à Bamako.

Toutes les voix méritent d’être entendues et défendues, que l’on soit en accord avec elles ou non. Il devient toutefois inacceptable que, si peu nombreuses, elles viennent finalement gâcher le véritable évènement de cette journée du 20 janvier, à savoir l’anniversaire de notre Armée.

On peut lire que la police a été particulièrement violente à l’égard des manifestants et même, qu’elle a employé des méthodes dignes de la Gestapo ! Ceux qui osent dire ça devrait y réfléchir à deux fois. Les preuves en images révèlent une toute autre vérité : celle d’une intervention où les manifestants sont dispersés, certes à l’aide de gaz lacrymogène mais sans violence outrancière, comme on aimerait nous le faire croire.

Encore une fois, l’effort commun est mis à mal. Le lien entre nous, Maliens, et notre armée, a besoin d’être consolidé. Il est indispensable de retrouver de la confiance et de s’engager dans un nouvel élan, à l’heure où les succès sur les destructeurs du pays sont de plus en plus nombreux. Ceux que j’appelle les « destructeurs », ce sont bien entendu les terroristes du JNIM et de l’EIGS, ne nous trompons pas d’ennemi. Quel dommage aujourd’hui de ne pas voir dans nos journaux plus d’hommes et de femmes mis à l’honneur, des soldats qui vont parfois jusqu’à donner leur vie.

En choisissant le jour de la fête de nos Armées, les responsables de cette manifestation, Adama Ben Diarra dit « Ben le Cerveau » en tête (quelle ironie !), savaient qu’ils feraient de l’ombre à nos soldats. Un geste déconcertant pour qui veut prétendre à de réelles responsabilités politiques.

 

Ibrahim Keïta

Page FB : Association des Victimes du Terrorisme au Mali – @HalteTerrorismeauMali Twitter : @IKeitala

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. La police a bien fait de mettre fin a cette comédie de soit disant nationaliste ,dont le slogan est.:PARTENAIRE du mali dégagez. Ennemis du mali restez. Seul les FA-MAS et les donzo qui sont sur le front peuvent demander le départ des forces étrangères. Allez aidez les populations déplacer du centre et les veuves des militaire c est mieux que faire du ciné c est pourquoi aucun patriote sérieux n a suivi cette marche rien que des badauds

  2. Adama Diarra di Ben le cerveau a une tête vide et dépourvu de toutes réflexion , Ben le cerveau est un haineux et égoïste qui veut profite de la frustration des gens pour construire sa propre carrière politique , sur la base de la xénophobie et du sectarisme …..C’EST POUR CELA que ADAMA BEN dit cerveau BATTAIT CAMPAGNE EN 2018 pour Cheick Modibo Diarra sur la base du sectarisme et xénophobe

  3. LES IMAMS SONT FINANCES!
    LES PRESSES DES IMAMS SONT FINANCEES!
    LES DJIHADISTES SONT FINANCES!
    L ISLAM CHEZ NOUS EST FINANCE!
    LA DESTRUCTION DE L AFRIQUE EST FINANCEE!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here