Évènements du 24 mai 2021 : Déclaration des Evêques du Mali

0

Chers compatriotes,

La paix soit avec vous !

Les Evêques de l’Eglise catholique du Mali, suivent avec beaucoup d’inquiétude et d’amertume les évènements survenus dans le pays suite à la mise en place, le 24 mai d’un nouveau gouvernement, intervenu après la démission du Gouvernement et du Premier ministre Moctar Ouane, reconduit dans ses fonctions par le président de la Transition, son Excellence Bah N’daw.

Les Evêques du Mali manifestent leur incompréhension et indignation face à ce qui se déroule actuellement ; au moment même où :

-c’est avec beaucoup de peine que les populations font face aux différents défis, sécuritaire, sanitaire, socio-économique ;

-les forces vives des travailleurs revendiquent leurs droits par une grève de grande envergure ;

-péniblement, certes, mais surement le pays vivait une transition politique négociée de hautes luttes ;

-La communauté internationale dans sa totalité tente de remettre le pays sur la voie de la normalisation ;

-Les prières continuent de monter vers le Ciel pour le retour de la Paix ;

Les évêques du Mali, conscients de l’implication des médiateurs locaux, nationaux et internationaux dont ils saluent les efforts,

Conscients de la nécessité d’un exécutif fort et d’une armée réconciliée et renforcée, condamnent fermement la prise de pouvoir en dehors de la voie légale ;

Condamnent fermement la crise actuelle consécutive à des calculs personnels loin des préoccupations des populations et des intérêts du Mali ;

Recommandent, malgré le communiqué du vice-président de la transition en date du 25 mai 2021 :

-Un dialogue constructif pour mettre fin à la présente crise ;

-Suggère une trêve sociale.

Les Evêques toujours fidèles à leur mission de prière, de veille et de méditation, restent vigilant et mobilisés pour l’intérêt supérieur de la nation. Ils implorent Dieu, le Tout-Puissant, afin qu’il nous aide à construire un Mali de paix et de fraternité.

Qu’il donne à nos dirigeants et à tous les citoyens la sagesse et la conscience nécessaire pour chercher avant tout et par-dessus tout le bien commun !

Que par l’intercession de la vierge Marie, Notre Dame du Mali, le seigneur accorde à notre Nation de poursuivre sa marche dans la vérité, la concorde, la prospérité, la justice et la paix !

Que Dieu bénisse le Mali ! Amen.

 

Fait à Kayes, le 25 mai 2021

Le président de la C.E.M

Monseigneur Jonas Dembélé

Evêques de Kayes

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here