Gouvernance : Pour l’amour du Mali, IBK doit changer de fusil d’épaule

1

La crise malienne a atteint aujourd’hui un niveau jamais inégalé. Le pouvoir IBK est dans la tourmente. Personne ne peut présager ce qui pourrait se passer demain. L’avenir du Mali est vraiment incertain. Le pouvoir actuel a atteint toutes ses limites.

La détérioration du climat social par la grève des syndicats des enseignants et les mouvements d’humeur des familles des militaires, mécontentes de la défaillance et de la négligence notoire de la hiérarchie militaire, posent le véritable problème de la stabilité du régime et de l’avenir du gouvernement du Premier Ministre Soumeylou  Boubèye Maïga (SBM).

Dans cette situation, seul le temps pourra nous édifier sur l’avenir.

Ainsi, après toute analyse faite, je pense qu’il ne faut rien attendre du président IBK. Il est incapable d’apporter la moindre amélioration dans sa gouvernance. Le président doit prendre conscience de sa responsabilité totale dans le pourrissement de la situation actuelle. Pour son propre intérêt et pour l’intérêt du Mali, il doit apporter les changements indispensables ou rendre sa démission pour éviter au Mali une mort certaine.

Mais actuellement la situation de crise qui prévaut au Mali dépasse la seule dimension de la personne du président IBK. Le moment est venu pour nous, peuple du Mali, de mettre nos énergies ensemble pour barrer la route aux ennemis du Mali. Notre esprit patriotique doit nous permettre de relever les défis multiples pour endiguer la décadence de notre patrie.

C’est avec courage et abnégation que des décisions courageuses doivent être prises pour combattre la France et ses alliés rebelles de la CMA. Ils n’ont d’autres buts que de mettre les Maliens dos à dos.

Le temps de l’analyse et de la réflexion est venu pour nous, afin d’éviter les erreurs qui pourront nous être fatales. Les ennemis sont en train de nous tendre des pièges, si nous ne prêtons pas attention nous allons être nos propres fossoyeurs. Le temps n’est pas à la précipitation mais a la lucidité pour chercher les moyens pour sortir de cette crise.

Mais notre appui ne sera d’aucune utilité si la gouvernance du pays ne change pas.

En effet, le président de la République et son gouvernement ont véritablement échoué. Seul un sursaut national de tout le peuple malien pourrait venir à bout du complot international contre le Mali

Yacouba COULIBALY, Administrateur des postes à la retraite

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Yacouba LE PROBLEME EST QUE IBK EST INCAPABLE DE NOUS MENER , DE NOUS DIRIGER VERS “SE METTRE ENSEMBLE”. DONC A DEFAUT IL NE RESTE QU’UNE REVOLUTION POUR QUE LES MALIENS , TOUS LES MALIENS SE PARLE AUC COURS D’UNE CONFERENCE OU D’UN DIALOGUE NATIONALE QUI FERA TABLE RASE DE TOUT SUR LE MALI… SINON ON EST CONDAMNE A CE POUVOIR CAHIN-CAHA QUI NOUS MENERA DANS LES ABIMES…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here