Le PBS sonne l’alerte: «Le régionalisme n’a pas droit de cité au Mali»

0

Les dates des élections étant connues, depuis le Conseil des Ministres en date du 19 octobre, la politique peut reprendre ses droits. Que cessent alors les suspicions. Amadou Toumani Touré veut vraiment s’en aller. Facilitons-lui la tâche, même si nous ne sommes pas prêts. N’est-ce pas? Suivez mon regard!

Dans notre papier d’aujourd’hui nous avons décidé de vous entretenir d’un sujet assez inquiétant, qui, si nous ne prenons pas garde, va compromettre dangereusement les énormes efforts que nous avons accomplis depuis Mars 91, et, à terme, l’avenir du pays! Il s’agit du régionalisme!

Ce que j’entends et lis maintenant est suffisamment grave et dénote, si besoin en était, que les élections de 2012 recèlent un fort potentiel de tensions pré et post électorales! Rendons grâce à Tiegoum B Maiga qui, le premier, nous a alerté par rapport au phénomène de régionalisme, en dénonçant  de fort belle manière, et dans un excellent article paru dans son journal la Nouvelle République en 2008, pendant l’organisation de la biennale, le comportement des ministres issus de la Région de Kayes, qui avaient décidé de se regrouper et de se singulariser par rapport aux autres membres du gouvernement, en levant une cotisation spéciale pour mieux affirmer leur «kayenité»! A l’époque, j’avais dis à l’un de mes militants ceci: ce Tiegoum là est un   empêcheur de «faire des  quêtes» en rond!  De quoi se mêle-t-il?

Aujourd’hui le phénomène prend de l’ampleur et devient dangereux, en s’invitant dans la pré campagne.

Jugez en vous-mêmes. Modibo Sidibé, candidat en puissance non déclaré, serait le candidat de Sikasso! Les «Maninkas» se seraient réunis, du moins si l’on s’en tient à la presse, pour porter leur choix sur IBK, un «Maninka» bon teint! Les Dogons de tous horizons se seraient prononcés pour Poulô! Madani Tall serait allé faire un tour chez ses parents, les Tall de Nioro du Sahel. Nara et Kolokani se disputeraient Dioncounda! Niafunké aurait pris fait et cause pour le fils du terroir! Et j’en oublie volontiers. Attention! Il y a vraiment danger! Et si Ségou décidait d’investir Mountaga ou El Madani et que Koulikoro aussi se mettait dans la danse, en investissant Zou ou Daman Tékété! Mopti ayant déjà, au nom de la théorie de Soudou baba, tant vantée, eu son Président! Ne parlons pas alors de Kayes, qui a enfanté Sefeto Balla et Konaré Alpha!

Faisons gaffe, ne jouons pas avec le feu et ne faisons pas entrer le loup dans la bergerie. Si notre pays continue à être cité en exemple à travers le monde, c’est parce que, justement, nous parvenons à sauvegarder les valeurs et les notions qui fondent la nation malienne. Alors, de grâce, qu’on épargne à notre peuple des lendemains difficiles. Soyons responsables, il s’agit du Mali, de ce que nous avons de plus cher, de notre bien le plus précieux. Le régionalisme ne doit pas avoir droit de cité ici .Que les candidats et leurs sympathisants se battent sur des programmes et au nom de certaines idéologies! Aidons-les à demeurer de bons Maliens, quel que soit l’enjeu. Que le bon sens nous guide!

 

Daman O. Tékété

 

Président National du P.B.S


Commentaires via Facebook :

PARTAGER