Lettre ouverte à l’ex-président Moussa Traoré : Qui vous a empêché de faire ce que vous conseillez actuellement ?

25

Dr Tiécoro Diakité, ancien ministre, écrit une lettre ouverte à l’ancien président de la République Moussa Traoré. Que dit-il ? Réponse…

Je m’adresse à vous en ma qualité de Malien et d’ancien Ministre du Gouvernement malien, de 1980 à 1982, lorsque vous étiez Président et Chef de l’Etat de la République du Mali. Si je vous écris maintenant, c’est que votre comportement me choque et m’attriste. Je ne peux pas comprendre qu’après plus de vingt (20) années de pouvoirs dont treize (13) de pouvoirs absolus (1978 à 1991) et âgé de plus de quatre-vingt-cinq (85) années, plus que l’âge à la retraite, vous continuez à vous ingérer dans la politique active. Au lieu d’écrire vos mémoires si vous en avez la compétence ou au cas échéant recruté un ‘’vrai intellectuel’’ pour le faire, vous vous érigez en missionnaire et en conseiller du Mali.

Après tant d’années au pouvoir qui vous a empêché de faire ce que vous conseillez actuellement ? Quelles sont les actions et les œuvres que vous avez réalisées pendant plus de deux (02) décennies pour développer et unifier le Mali. A mon avis, ce qui se passe actuellement sont les conséquences des gestions passées. A mon avis, je ne vois ce que vous aviez fait de positifs dans le passé. Je ne vois pas ni infrastructure, ni superstructure adéquates qui ont été réalisées sous votre règne.

Par rapport au régime du Président Modibo KEÏTA, le Mali a reculé, à savoir le secteur d’Etat à caractère industriel et commercial que j’ai eu l’honneur de diriger pendant deux (02) années a été ou liquidé, ou privatisé dans la plupart des cas sous la pression du Fonds monétaire international et la Banque mondiale sans souvent de justification économique et sociale. Tel a été le cas de la Compagnie aérienne d’Etat Air-Mali, qui lors de sa privatisation et de sa liquidation, était viable (désenclavement, personnel compétent, situation financière équilibrée).

En ma connaissance de vingt cinq à trente entreprises publiques à caractère industriel et commercial, celles disparues, il n’en reste pas plus d’une dizaine. Les dégâts sociaux sont énormes. Près de quinze mille (15.000) salariés sur vingt un mille (21.000) ont été licenciés avec des indemnités de misère.

La Banque de Développement du Mali (BDM) naguère Banque d’Etat était sur la voie de disparition n’eut été l’intervention de la Banque commerciale du Maroc (BCM) en suppléant en partie plus de cinquante (50) milliards de créances douteuses accordées sans garanties réelles dans de conditions douteuses au vu et su de tous les Maliens avertis dues à la gestion désastreuse d’un Directeur Général dont vous avez avalisé la nomination et qui s’en est tiré à bon compte pendant que des pauvres maliens dorment en prison pour avoir volé ou détourné des sommes modiques. Est-ce là la voie de la bonne gouvernance ? Quelle est la crédibilité d’un dirigeant qui pratique ‘’deux poids deux mesures’’.

Je pense qu’après avoir fait ses preuves négatives pendant de si longues années et à un âge avancé, l’on doit avoir l’intelligence de se mettre à l’écart des affaires publiques. Je regrette d’avoir été Ministre sous votre gouvernement. Si c’était à refaire, je ne le referais pas bien que vous ayez qualifié les Maliens que vous aviez nommés de cadres d’élite, ce qui est loin de la réalité. Ces soi-disant élites ont souvent mis au fond du trou les entités publiques dont ils assuraient la gestion.

Une élite est quelqu’un qui a un esprit brillant et créatif. Le cadre d’élite que j’ai connu lors de mon passage au Gouvernement s’appelle Djibril DIALLO, ingénieur de son Etat, intelligent, bâtisseur, et ayant une vraie personnalité. Ce sont des cadres de cette catégorie qui manquent au Mali.

Certains pourront dire que ma lettre ouverte à l’ex-président a un goût de vengeance puisqu’il m’a écarté de son gouvernement après deux (02) années de présence. Je suis parti du gouvernement parce que ma tête ne plaisait pas, pas par incompétence. J’étais prêt à démissionner.

Après mon départ, l’Ambassadeur d’Algérie de l’époque s’est déplacé personnellement pour me féliciter des actions que j’ai menées pendant ma mission de Ministre de Tutelle des Sociétés et Entreprises d’Etat. Il en a été ainsi de la part de beaucoup de Maliens honnêtes et du Bureau International du Travail (BIT) qui m’a nommé Expert-principal de son projet de formation des Comptables en RCA.

Le Syndicat malien UNTM, en la personne de feu Bakary KAREMBE m’a nommé conseiller économique de l’UNTM. J’ai reçu une lettre de félicitations du Conseil d’Administration de la Société de Comptabilité de France (Paris) en ma qualité de professeur de comptabilité et de Droit du travail à la SCF (Paris). Et en 2008, les pays de l’Union Européenne m’ont décerné le titre de Lauréat International Award.

Tout cela me conforte et prouve que j’ai été arbitrairement et subjectivement écarté du Gouvernement malien en août 1982. L’injustice ne paie pas. Le soulèvement populaire et le coup d’Etat militaire contre vous sont le jugement de Dieu. Tant qu’on n’est pas mort, on est passible de tout. Quand on a fait son temps, et surtout que l’on a échappé pour le moment au mauvais sort, on doit s’effacer. Quand on a le fond de la culotte troué, on ne monte pas à l’arbre.

Dr Tiécoro DIAKITE

Docteur en Economie du Développement (Paris I);

Diplômé Expertise Comptable (Paris);

Pr. Tiecoro Diakité

Diplômé en Droit des Affaires (Paris I);

Ancien Professeur à la Société de Comptabilité de France (Paris);

Ancien Ministre;

Ancien Expert principal du BIT (Bureau International du Travail);

Lauréat International AWARD 2008;

Chevalier de l’Ordre National du Mali

Commentaires via Facebook :

25 COMMENTAIRES

  1. Si c’était vraiment un cadre valable comme il se vente en public, on aurait dû le voir servir encore ce pays. Tout le monde a vu Tienan Coulibaly, qui a été ministre des finances du GMT, encore ministre des finances pendant la transition et encore avec IBK, voilà des hommes valables, et encore d’autres sont même devenus PM, et vous Mr Diakite, quel poste avez vous servi après GMT ? Je crois qu’il faut avoir honte d’adresser cette lettre au public et non à GMT s’il vous plaît. Un cadre qui a servi un régime ne réagit pas comme ça,il diminue la valeur de l’homme. Venté n’a jamais valorisé une personne. GMT n’a rien fait, vous n’avez pas démissionné non plus parce que sa gestion ne vous plaisait pas, alors qu’est ce que vous dites ici ? Les deux ans en tant ministre, quel a été votre bilan ?

  2. “Honte à toi;
    Oses tu comparer l’ère de Moussa en cette maudite ère.”

    Hum, même pas honte à vous… Mais quelle misère intellectuelle ! Dites donc ce que l’ère de Moussa a apporté au Mali. Un seul et unique acquis s’il vous plait !

    Pensées rebelles.

  3. Monsieur Diakité a parfaitement raison, GMT est absolument disqualifié même pour donner un quelconque avis sur le Mali. Il a fait vingt-trois ans de grâce, et a prouvé toutes ses limites par ses multiples dérives. Maintenant qu’il profite allégrement des délices du pluralisme démocratique, il veut se permettre de jouer au troubleur éhonté… Franchement, il doit avoir un minimum de décence pour se taire, car son avis ne vaut vraiment que dalle ! Si la réciprocité de ses propres actes lui avait été réservée, il serait aujourd’hui six pieds sous terre et n’allait certainement pas avoir le privilège de se la couler douce aux frais du contribuable et s’immiscer dans la gestion de ses successeurs.

    Pensées rebelles.

  4. On est jamais Bon en tout et On est jamais mauvais en Tout M.Diakité!
    Moussa Traore a certe fait une mauvaise Gouvernance n’en demeure pas moins qu’il est un fin connaisseur du Mali et un très bon militaire.
    Vous M. Diakité, vous etes un bon expert comptable, un bon professeur mais un Mauvais Chef et un mauvais Ministre. Diriger n’est pas votre fort.
    Alors à votre âge Diakité et avec l’âge que Moussa a, vous pouvez Tous apporter quelque chose au Mali. Cessez de faire comme un homme qui a fait une faute ne sert plus rien à la Société!!!!
    Vous contaminez la jeunesse.
    si tout le monde suivais votre démarche, aucun cadre impliqué dans la gestion de Moussa n’allait servir au Mali, est ce le cas? pourtant vous êtes aussi comptable de son bilan comme bien d’autres.
    Il prévaloir la sagesse chers VIEUX fossoyeurs!!!!

  5. Cher Diakite, Ministre incompetent qui n’a rien fait de bon, on etait tous la et on vous a vu a l’oeuvre. Oui les mediocres s’encouragent et se suivent toujours, vous n’avez pas votre place dans notre chere patrie en quete de la paix pour sa souverainite

  6. e Tiécoro Diakité est un opportuniste sans éthique qui essaie de se vendre. Il fait en plus la liste de ses soi-disant diplômes et autres comme si c’est cela qui démontre la compétence d’un homme, Mdr ! C’est maintenant qu’il se donne le droit de parler. Vas chez Moussa si tu es garçon. Vous avez été comptable de la gestion du même gouvernement que vous critiquez aujourd’hui. Immoralité quand tu nous prends. Il a été viré du gouvernement pour incompétence et copinage sous Moussa Traoré. M. Diakité, votre vie vous fait accumuler plus que de l’amertume. Faites-vous consulter vite par un médecin. Moussa Traoré ne se déplace pour aller chez personne. C’est les mêmes gens qui l’insultaient hier qui se rendent aujourd’hui chez lui pour des conseils. Pauvre Diakité !

  7. Moussa Traoré a fait sombrer l’école malienne; voilà en aval les malheurs de l’ignorance, de la division et du doute de soi. Le Malien est devenu un besogneux depuis les décennies de règne de la soldatesque.

  8. 🤔 pourquoi il dépoussière ses vieux diplômes ce traite? Bon il y a un autre vieux au pouvoir donc l’espoir est permis 🤞

  9. Nanette
    Les OSER LUTTER, OSER VAINCRE comme tu dis pour indexer la génération d’élèves et étudiants qui ont fait partir MOUSSA TRAORÉ ont été formés par le régime CMLN-UDPM car nous avons, une grande majorité, fait l’essentiel notre scolarité sous la dictature.
    Nous avons débuté notre scolarité dans les années 1970 et avons eu notre baccalauréat avant la chute de la dictature.
    On peut dire que ceux qui sont sortis le 22 MARS 1991 pour placer les barricades ont été formés par MOUSSA TRAORÉ car ils avaient tous soit leurs diplômes fondamentaux (DEF)soit leurs baccalauréats.
    S’en prendre à la formation de cette génération, c’est accréditer l’idée que c’est sous MOUSSA TRAORÉ que l’école a commencé à former de façon approximative les élèves.
    Pendant l’ère de la dictature de MOUSSA TRAORÉ, on suivait régulièrement les cours, pas de sortie intempestive.
    C’est aussi pendant l’ère de la dictature aussi que les sujets ont commencé à circuler en classe.
    Certains élèves venaient à l’école avec des sujets traités
    ÇA N’A PAS COMMENCÉ APRÈS LA CHUTE DU RÉGIME.
    Ceux qui venaient avec des sujets traités sont principalement des jeunes de l’UNJM (la structure des jeunes de L’UDPM)
    Pendant l’ère de la dictature les professeurs donnaient des notes aux enfants des dignitaires à l’attention de leurs parents pour les informer qu’ils n’ont rien à manger.car les salaires n’étaient pas versés régulièrement.
    Ces jeunes enfants dignitaires étaient des privilégiés car ils donnaient fréquemment de l’argent aux professeurs.
    Ce qui faisait qu’ils avaient ,tout le temps, des sujets traités.
    Ceux parmi nous qui voulaient frauder, se faisaient amis avec les enfants de ces dignitaires.
    Je suis un témoin incontesté du début de la fraude pendant l’ère de la dictature car suis entré à l’école en 1976 et j’ai eu mon bac en 1988.
    Le lycée ASKIA MOHAMED était l’endroit où les gens se précipitaient pour avoir les sujets car c’est dans ce lycée qu’il y’avait trop d’enfants des dignitaires.
    C’est vrai qu’après la chute de MOUSSA TRAORÉ la fraude s’est généralisée car avant c’était cantonné parmi les enfants des dignitaires.
    Mais l’esprit a été cultivé par le régime de l’UDPM.
    On a commencé par affamer les enseignants afin qu’ils n’aient plus de scrupule à participer à la fraude qui était déjà introduite dans l’administration car les agents de la douane étaient déjà les privilégiés de la société alors que naguère ils avaient honte de leur profession.
    Les effets de la bonne gestion du régime socialiste ont perduré faisant croire que c’est la dictature qui gérait bien l’État.
    C’est á partir de la fin des années 1980 que les effets de la mauvaise gestion de la dictature ont commencé à produire leurs effets se prolongeant pendant l’ère démocratique.
    CES EFFETS SE SONT AMPLIFIÉS PENDANT L’ÈRE DÉMOCRATIQUE CAR ON A RIEN ENTREPRIS POUR LES STOPPER.
    Ces effets persistent expliquant la situation actuelle.
    Mais les ESPRITS FAÇONNÉS par le système CMNL-UDPM ont dû mal à le comprendre.
    Ceux qui animent actuellement nanette et ses semblables.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE ‘
    La lutte continue

  10. Je suis, cependant, obligé d’être d’accord avec @Kirane dans son constat:

    @Kirane: “Le Mali de l’ ère soit disant “Démocratique” est comment? Pas d’écoles, pas d’hôpitaux. De la corruption à ciel ouvert. L’avènement de la démocratie au Mali fut une belle ESCROQUERIE, une belle DUPERIE, pour que certains s’en mettent plein les poches.
    …Un pays divisé. Un pays dont les fils et les filles meurent par centaine de milliers. Un pays incapable de faire face à l’ essentiel.
    Un pays en faillite. Mais un pays qui continue à danser, à faire Top Etoile. Un pays dont les Ministre n’ont soucis que d’eux même. Un pays anormalement NORMAL.
    Chaque fois que vous avez des soucis, chaque fois que vous sentez que tout vous échappe vous nous sortez un truc sur Moussa. Moussa a quitter le pouvoir il y a bientôt 30 ans. Macky Sall est au pouvoir depuis moins de 10 ans et il a transformé le Sénégal. Alassane Ouattara a changé le Côte d’Ivoire. Toi tu as fait quoi pour le Mali? Qu’est ce que les tenants du pouvoir depuis 1991 ont fait pour ce pays?
    Vous êtes une bande d’incapable tout simplement”

    ABSOLUMENT VRAI, kirane!

    Sans commentaire.

  11. En tout cas on a aujourd’hui le résultat désastreux de leur œuvre post-Modibo. Ils n’entaient pas la pour travailler au développement du Mali mais pour eux-mêmes et leurs familles. Ceux qui travaillent ne trompent ni nos yeux ni nos esprit en Afrique… les JJ Rawlings…. Houphouet Boigny on a leurs résultats. Dommage pour le Mali …on a un caractère de plaisanterie on ne peut pas être serieux.

  12. Mon cher , vous vous fatiguée. Ce pays est maudit à jamais. Même le Bon Dieu n’a pas pitié de ce pays truffé de malhonnêtes ,d’inconsciencieux et de voleurs. Surtout qu’avec l’arrivée des leaders religieux malhonnêtes et prédateurs. Tout est à reprendre dans ce pays

  13. NANETTE, notre cher père Djibril DIALLO est resté un menteur devant l’Éternel. Sont livre nous fait oublier que c’est à lui que MOUSSA avait dit qu’on ne quitte pas un navire qui chavire. Ça nous fait oublier aussi qu’il était le griot le plus zélé de l’UDPM et que cela ne lui a pas empêché d’être le seul à abandonner MOUSSA pendant les jours difficiles de Mars 1991.

    Nul ne conteste les compétences de Djibril DIALLO mais il les a mis au service d’un dictateur au lieu de sa patrie. C’est peut-être ce qui a fait que contrairement â d’autres il n’a pas été réhabilité après le régime UDPM. Son fameux livre n’est qu’un gros mensonge car il fait l’apologie d’un des régimes les plus défaillants sur terre.

  14. Sous Moussa le Mali était UN. Sous Moussa, il y avait l’école publique pour tous où le fils de Ngolo pouvait aller étudier aux USA. Sous Moussa il y avait la sécurité. Sous Moussa les Hôpitaux fonctionnaient et d’éminents professeurs y officiaient. Sous Moussa nous avions une armée avec des équipements modernes: Avions, Chars etc…..Moussa t’a fait confiance pour servir ton pays comme Ministre. Qu’as tu fait pour ton pays? Moussa t’a empêché de travailler?
    Le Mali de l’ ère soit disant “Démocratique” est comment? Pas d’écoles, pas d’hôpitaux. De la corruption à ciel ouvert. L’avènement de la démocratie au Mali fut une belle ESCROQUERIE, une belle DUPERIE, pour que certains s’en mettent plein les poches.
    Moussa est béni, car Dieu lui a donné la chance de voir le Mali d’aujourd’hui: Un pays divisé. Un pays dont les fils et les filles meurent par centaine de milliers. Un pays incapable de faire face à l’ essentiel.
    Un pays en faillite. Mais un pays qui continue à danser, à faire Top Etoile. Un pays dont les Ministre n’ont soucis que d’eux même. Un pays anormalement NORMAL.
    Chaque fois que vous avez des soucis, chaque fois que vous sentez que tout vous échappe vous nous sortez un truc sur Moussa. Moussa a quitter le pouvoir il y a bientôt 30 ans. Macky Sall est au pouvoir depuis moins de 10 ans et il a transformé le Sénégal. Alassane Ouattara a changé le Côte d’Ivoire. Toi tu as fait quoi pour le Mali? Qu’est ce que les tenants du pouvoir depuis 1991 ont fait pour ce pays?
    Vous êtes une bande d’incapable tout simplement

  15. Merci Dr TIÉCORO DIAKITÉ, ces des analyses comme celle là, sans complaisance ni passion qui manquent à ce pays. Les Intellectuels s’étaient tu quand cet autre imposteur du nom de IBK était soutenu à coup de grands mensonges pour grimper au sommet de l’État. Et pourtant on le connaissait et il a toujours été tel qu’il est aujourd’hui. Cela a du donner des idées à ce clown qui n’a pas la décence de la fermer. MOUSSA va jusqu’à d’éclater que pendant deux décennies lui était parvenu à prévenir la crise du Nord en lançant des projets de développement et personne ne lui demande quels sont ces projets et qu’est-ce qui a jamais été développé dans cette partie du Mali. Certains vont jusqu’à dire que sous lui on avait une armée forte et respectée alors qu’à son temps recevoir son salaire mensuel après 90 jours de travail relevait du miracle. On ne nous dit pas comment un régime qui n’arrive pas à payer ses fonctionnaires trouve les moyens d’entretenir une armée forte. Ce sont des contrevérités comme celles-là qui ont mis le MALI dans le gouffre actuel. Le mensonge et le manichéisme finissent toujours par faire la promotion des tocards et l’avilissement des plus valeureux…..

  16. Ne vous en faites pas Gargantua, Moussa TRAORE vous reconduira au prochain gouvernement qui ne tardera pas.
    C’est des cadres comme vous qui devez finir leurs jours à la potence. C’est vous qui avez hypothéqué l’avenir de ce pays, parce que vous avez été viré vous nous tympanisez aujourd’hui, vous n’êtes pas le premier à être viré et nous n’en serez pas le dernier. Revanchard!
    Il n’y a de plus aveugle que celui qui ne veut rien voir.
    Nous saluons notre cher père Djibril DIALLO que vous appréciez tant, il est le plus grand défenseur du bilan du Général Moussa TRAORE; Président du Mali. Consultez son livre bilan et le premier livre de Choquel Kokala MAIGA édité en 2018, ceux ci pourront vous ouvrir les yeux.
    Respectez les personnes que Dieu estime sinon vous serez à la risée du monde.

  17. Merci Mr Diakité d’avoir le courage de témoigner car trop de cadres qui ont servi sous MOUSSA TRAORÉ pensent comme vous, mais n’osent pas s’exprimer à cause, pour la plupart, de la peur de perdre leurs privilèges car les enfants et les neveux ont toujours besoin de leurs relations.
    Comme vous, ils sont à bout d’énervement de l’attitude du vieil homme.
    Que la jeune génération sache que le développement de tout pays est basé sur le comportement de ses citoyens.
    Le comportement actuel du malien est inspiré d’un ESPRIT hérité de la période CMNL-UDPM qui s’établit comme suit :CELUI QUI NE PROFITE PAS DES RESSOURCES PUBLIQUES PENDANT QU’IL EN A L’OCCASION EST UN MAUDIT.
    Cet ESPRIT n’a pas été combattu pendant la période post dictature.
    Il s’est développé à tous les niveaux expliquant l’état actuel de notre pays.
    Jusqu’à présent personne ne propose de solution pour combattre cet ESPRIT.
    Pendant notre jeunesse, on avait la possibilité de dénoncer les fraudeurs en classe.
    Aujourd’hui c’est considéré comme un crime.
    L’ESPRIT hérité de la dictature est passé par là.
    Être du corps du service des douanes était considéré comme une honte.
    Aujourd’hui c’est une fierté.
    Proposer d’envoyer un parent à la mecque dont la provenance de l’argent n’est pas connue était catégoriquement refusé.
    Aujourd’hui on se précipite pour partir car, paraît il,un bon musulman ne cherche pas à connaître la provenance de l’argent.
    L’esprit véhiculé par le RÉGIME SOCIALISTE basé sur le travail bien fait dans l’honnêteté avant de penser à l’argent a été remplacé par gagner de l’argent par tous les moyens par la DICTATURE MILITAIRE.
    L’ère démocratique n’a pas jugé nécessaire de combattre cet ESPRIT se focalisant à redresser l’économie.
    Ce qui a été incontestablement fait.
    Se borner à construire des infrastructures à tous les niveaux.
    ON N’A PAS COMPRIS QUE TOUT CE QUI SE FAIT DANS LE CADRE D’UN ESPRIT MALSAIN EST VOUÉ À L’ÉCHEC.
    Les dégâts de MOUSSA TRAORÉ continuent.
    Ce qu’on vit est de lui, seulement les ESPRITS dominés par son système ne peuvent pas le comprendre.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE !
    La lutte continue

    • Honte à toi;
      Oses tu comparer l’ère de Moussa en cette maudite ère.
      Il est temps que les maliens de “oser lutter c’est oser vaincre”, retournent à leur cartable pour étudier de façon clairvoyante et sans complaisance l’histoire de ce pays s’ils en sont capables.

  18. ” … écarté de son gouvernement après deux (02) années de présence. Je suis parti du gouvernement parce que ma tête ne plaisait pas, pas par incompétence. J’étais prêt à démissionner…
    … Tout cela me conforte et prouve que j’ai été arbitrairement et subjectivement écarté du Gouvernement malien en août 1982. L’injustice ne paie pas. Le soulèvement populaire et le coup d’Etat militaire contre vous sont le jugement de Dieu. Tant qu’on n’est pas mort, on est passible de tout… ” … /// …

    :

    Oui, ça ressemble bien à un règlement de compte… !
    Depuis des années ce Monsieur vivait dans la colère. Il fallait que ça sorte un jour, c’est fait.
    Ce qui est dommage pour lui, c’est qu’aucun des Successeurs de GMT n’a pensé à nommer Ministre cet ancien Ministre compétent injustement débarqué… Du gâchis sans doute… ?
    Pourtant Monsieur Tiéna COULIBALY, et l’ancien Premier Ministre Modibo KEITA ont été aussi des Ministres dans des Gouvernements GMT… Cela ne les a pas empêché, de nouveau servir leur pays en tant que Ministre et Premier Ministre.

  19. C’est vraiment regrettable de la part d’un cadre comme vous Mr Diakité, vous auriez pu démissionner et personne ne vous aurait blâmé.

  20. Ca fait bientot 20 ans que moussa est parti est ce que le mali va mieux ?
    Mais Mr DIAKITE tu as été son ministre pas de refus et pas de démission et nous sommes dans un pays de libre expression et moussa avec recule a vu que si c’était à refaire il n allait pas faire les mêmes fautes seuls les imbéciles ne changent pas

  21. Ce Tiécoro Diakité est un opportuniste sans éthique qui essaie de se vendre. Il fait en plus la liste de ses soi-disant diplômes et autres comme si c’est cela qui démontre la compétence d’un homme, Mdr ! C’est maintenant qu’il se donne le droit de parler. Vas chez Moussa si tu es garçon. Vous avez été comptable de la gestion du même gouvernement que vous critiquez aujourd’hui. Immoralité quand tu nous prends. Il a été viré du gouvernement pour incompétence et copinage sous Moussa Traoré. M. Diakité, votre vie vous fait accumuler plus que de l’amertume. Faites-vous consulter vite par un médecin. Moussa Traoré ne se déplace pour aller chez personne. C’est les mêmes gens qui l’insultaient hier qui se rendent aujourd’hui chez lui pour des conseils. Pauvre Diakité !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here