Changement au sein de la direction du PMU-Mali : Vital Robert Diop, un jeune cadre compétent et dévoué aux commandes

1

L’Ex-Dg Kafogo Coulibaly promu président du Conseil d’administration 

Depuis le lundi 10 février 2020, Vital Robert Diop est le nouveau directeur général du Pari mutuel urbain (Pmu-Mali) en remplacement de Kafogo Coulibaly, promu au poste de président du Conseil d’administration (Pca). Le nouveau patron (41 ans) est réputé être un jeune cadre compétent, discret, efficace, humble et dévoué pour le travail. Il ambitionne donc d’apporter sa touche afin de faire du Pmu-Mali une structure de référence au Mali et en Afrique. Il s’agira donc d’élever le Pmu-Mali à la pointe des grandes sociétés de loterie.     

Le Pari mutuel urbain (Pmu-Mali) a depuis lundi 10 février 2020 un nouveau directeur général. Il se nomme Vital Robert Diop, précédemment directeur général adjoint.

Ce jeune cadre compétent et rigoureux dans le travail a été nommé par le Conseil d’administration pour remplacer Kafogo Coulibaly, qui assurera désormais le poste de président du Conseil d’administration du Pmu-Mali. Ce changement opéré au sein de cette structure très stratégique dans la mobilisation des ressources pour le Trésor public s’inscrit en droite ligne de la réponse aux exigences de l’Acte uniforme de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada). C’est aussi pour l’amélioration de la gouvernance au sein du Pmu-Mali. Et c’est également une façon de répondre à l’engagement du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui a dédié son second mandat à la jeunesse, laquelle constitue la couche majoritaire de la population malienne. En effet, le nouveau patron du Pmu-Mali vient tout juste d’avoir juste 41 ans, le 6 février 2020.

En tout cas, on ne pouvait mieux trouver que Vital Robert Diop pour occuper ce poste de directeur général pour avoir occupé plusieurs postes de responsabilités.

C’est également un bon choix compte tenu de l’expérience professionnelle de ce jeune cadre bardé de diplômes.

Détenteur d’un Master 2 en Droit et Sciences politiques spécialité Administration publique et privée pour l’Afrique, Vital Robert Diop est titulaire aussi d’un Master 1 en Droit et Relations Internationales de l’Université de Reins Champagne Ardennes en France. Ce n’est pas tout. Le nouveau patron du Pmu-Mali détient également un Certificat en diplomatie décroché à l’Institut diplomatique du Caire, en Egypte, et plusieurs certificats de formation, notamment dans le domaine aérien, décernés par l’International Air Transport Association (Iata).

Après avoir fait ses preuves au niveau de l’administration malienne, Vital Robert Diop fut Administrateur électoral au Consulat Général du Mali en France lors de l’élection présidentielle de 2007 où il a beaucoup contribué à la réussite du scrutin.

En 2008, il s’est retrouvé à l’Energie du Mali (Edm-sa) comme Juriste Junior et, par ailleurs, a participé à la réussite de l’implantation de l’Agence française d’adoption au Mali. Une structure placée sous la tutelle du ministère français des Affaires étrangères et l’Ambassade de France au Mali.

De 2011 à 2015, ce jeune cadre s’intéresse à l’entreprenariat où il évoluait dans différents domaines, notamment ceux de l’aérien, des hydrocarbures, de la fiscalité et de la gestion de ressources humaines, en tant que Manager. Finalement, Vital Diop décide de faire carrière au sein de l’administration où il sera nommé Chargé de mission au Cabinet du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. A travers ce nouveau poste, il a contribué à la promotion des différentes candidatures du Mali, notamment à la Banque africaine de développement (BAD) avec notre compatriote Birama Boubacar Sidibé et à l’Organisation mondiale de la santé (Oms) avec Dr Fatoumata Nafo.

Fort de cette expérience et reconnu pour son efficacité et sa discrétion, Vital Robert Diop poursuivra sa carrière au Secrétariat Général de la Présidence comme Chargé de mission et Assistant spécial. Cela grâce à l’implication personnelle de Mohamed Alhousseini Touré, secrétaire général de la Présidence d’alors. Et Vital restera à ce poste jusqu’à la nomination de Soumeylou Boubèye Maïga comme secrétaire général de la Présidence avant d’être nommé directeur général adjoint du Pmu-Mali. C’est de ce poste qu’il sera nommé, le 10 février 2020, directeur général du Pmu-Mali.

                     El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Pitié pour le Mali. Toujours la famille présentielle. Les gens oublient la mort et pense que leurs fortunes seront avec eux.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here