Marathon du Sahel 2019: La startup «Maïa» devient Champion du Sahel

0

Les meilleures startups des pays du Sahel (Burkina Faso, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) se sont affrontées, le jeudi 29 septembre, au Mémorial Modibo Keita à Bamako. La cérémonie d’ouverture était présidée par la ministre de l’Économie numérique et de la Prospective, Mme Kamissa Camara, en présence de la  Directrice des opérations de la Banque mondiale au Mali et le Directeur général de DoniLab, organisateur de l’évènement.

MALIWEB.NET – Au total, 30 startups ont pris part à la compétition qui a duré deux mois. Initiée et financée par le groupe de la Banque mondiale, la compétition, de portée régionale, vise à promouvoir auprès des jeunes l’entrepreneuriat. L’objectif principal visé est le renforcement des compétences et la posture entrepreneuriale des jeunes sélectionnés, en mettant l’accent sur leur capacité à mettre en pratique les différents aspects de leur plan d’affaires. Les deux meilleures startups de chaque pays participant ont fait le déplacement à Bamako.

Cinq prix ont été attribués à l’issue de cette première édition du Marathon du Sahel. Le prix très convoité du Champion du Sahel a été remporté par Maïa du jeune Burkinabè Gérard Niyondiko. Partant du fait que 80% des enfants de moins de 5 ans étaient pommadés chaque soir, sa startup  propose une pommade anti-moustique à impact plus important sur le paludisme que le savon. Maïa a été suivi par Moonsoft, une startup guinéenne qui veut développer un bio-digesteur intelligent qui permet de transformer des déchets organiques en biogaz pour une cuisson rapide et smart.

La malienne Mariam Cissé, fondatrice de Sanzara, une chaine de distribution de produits frais et locaux, remporte le 3e prix qui est celui de l’Entrepreneuriat féminin. Le 4e prix celui de la Meilleure mise en pratique est remporté par Senvitale, une startup sénégalaise qui a créé le passeport santé digital avec QR code pour rendre les informations vitales accessibles instantanément. Quant au 5e et prix du public, il revient au fondateur mauritanien de Toogga Alimentation. Une startup qui fabrique de l’aliment de bétail à partir du mélange d’une plante dévastatrice et de dattes du désert.

Mamadou TOGOLA / MALIWEB.NET

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here