Selon le baromètre, instrument de veille citoyenne : Les 100 personnalités et organisations qui ont marqué l’année 2020 seront récompensées le 22 janvier

2

Le vendredi 22 janvier, le Baromètre procédera à la remise de distinctions aux 50 personnalités qui ont marqué l’année 2020. Au cours de ce cocktail dinatoire prévu à l’Hôtel Laïco Amitié, 50 organisations issues de différentes catégories qui ont marqué 2020 seront également récompensées. Sans oublier les ministres qui se sont distingués pendant les 100 jours de la Transition.  

Instrument de veille citoyenne mis en place par un groupe de jeunes maliens essentiellement de l’Organisation des jeunes patrons et d’autres jeunes de la société civile et de la diaspora, le Baromètre vient de dévoiler la liste des 50 personnalités maliennes qui ont marqué l’année 2020. Elles sont issues de différents secteurs d’activités, à savoir politique, économique, culturel, diplomatie, médiatique, managérial, social et humanitaire…

Les différents récipiendaires seront récompensés chacun par un Trophée lors d’un cocktail dinatoire de la remise de distinctions, qui aura lieu le vendredi 22 janvier prochain à l’Hôtel Laïco Amitié, en présence de plusieurs invités de marque.

Ainsi, ils sont au total de 8 récipiendaires dans la catégorie politique à être récompensés cette année par le Baromètre. Il s’agit du Président de la Transition, le Colonel Bah Nd’aw, le Vice-Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, le Premier ministre Moctar Ouane, l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, l’Imam Mahamoud Dicko, Dr Choguel Kokala Maïga. Sans oublier l’ancien Président de la République, le Général Amadou Toumani Touré dit ATT (il est décédé le 10 novembre 2020 en Turquie) et l’ancien président de l’Urd Soumaïla Cissé (il est décédé le 25 décembre 2020 à Paris, en France).

Sur le plan économique, les lauréats sont au nombre de six. Il s’agit de Mossadeck Bally (Président du Groupe Azalaï) Mamadou Sinsy Coulibaly (Président du Groupe Klédu) Cessé Komé (Pdg du Groupe Koira Invest) Amadou dit Diadié Sankaré (Pdg du Groupe SAER) Seydou Coulibaly (Directeur général du Groupe Cira) et Ibrahim Diawara (Pdg de Ibi Group).

Sur le plan culturel, on peut retenir Alioune Ifra N’Diaye (Promoteur de Blonba) Fousseyni Maïga (réalisateur) Abou Guitteye (Opérateur culturel) Ibrahim Sissoko dit Iba One (Artiste) Souleymane Kéïta dit Kanté (humoriste)

Sur le plan professionnel, ils sont au total de 8 lauréats. Il s’agit de Mamadou Kassogué (Procureur de la République) Professeur Akory Ag Iknane (Coordinateur de la Cellule de la lutte Covid19) Maitre Nadia Biouelé Tall (militante de la lutte contre les Vbg) Mme Coumba Bah (Initiatrice de l’Emission Musoya) Sambou Diadié Fofana (Secrétaire général de Synesec) Moussa Kondo (Directeur pays Accountability Lab) Mme Traoré Djénéba Diakité (Magistrat, Conseiller Technique) Modibo Sacko (Magistrat, Conseiller Technique).

Sur le plan diplomatique, les lauréats sont l’Ambassadeur du Mali en Mauritanie, Mohamed Dibassy, l’Ambassadeur du Mali à Abu Dhabi, Boukary Sidibé dit Kolon, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Hassan Naciri, l’Ambassadeur de l’Algérie au Mali, Boualem Chebihi, l’Ambassadeur de la République de Chine au Mali, Zhu Liying, le représentant spécial de l’Union Africaine pour le Sahel au Mali, feu Pierre Buyoya, le Secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Boubacar Gouro Diall.

Serge Daniel (journaliste et écrivain) Kassim Traoré (Animateur) Robert Dissa (Présentateur Télé) Malick Konaté (Activiste) Alexi Kalambry (Journaliste) sont les récipiendaires dans la catégorie médiatique.

Sur le plan managérial, ils sont au nombre de six récipiendaires parmi lesquels figurent le Directeur général des Douanes, l’Inspecteur général Mahamet Doucara, le Directeur général des Impôts, Mathias Konaté, le Directeur général de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-Sa) Alioune Coulibaly, le Directeur général de l’ANPE Ibrahim Ag Nock, la Directrice générale de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) Mme Dicko Diéminatou Sangaré et le Directeur général du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence, Boucadary Doumbia.

Sur le plan social et humanitaire, ils sont cinq récipiendaires. Il s’agit de Moussa dit Balla Mariko (Président de Solidarité 223) Samba Bathily (Président de la Fondation Volontaires d’Afrique) Daraja Haïdara (Présidente de l’Ong Al Barka) Mme Maïga Adam Dicko (Directrice de l’Ong Ajcad) et Djimé Kanté (Président de l’Association AGGS-Mali).

Au cours de cette cérémonie, le Baromètre récompensera aussi les 50 organisations qui ont aussi marqué l’année 2020 dans différentes catégories.

Parmi les récipiendaires figurent la Direction générale des Douanes, la Direction générale des Impôts, la Direction générale du Commerce de la Concurrence et de la Consommation, le Bureau du Vérificateur Général (Bvg) l’Office Central de la Lutte contre l’Enrichissement Illicite (Oclei) l’Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication, la Direction générale de la Police nationale, la Direction générale de la Gendarmerie Nationale, la Direction générale de la Protection civile, l’Etat-major de la Garde nationale, l’Ortm, la Smtd, la Poste Mali, l’Hôpital régional de Sikasso, l’Hôpital du Point-G, l’Institut national de la santé publique (Insp) l’Institut national de prévoyance sociale (Inps) le Centre malien de la propriété industrielle (Cemapi) le Conseil malien des chargeurs, l’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser) l’Asam, l’Apej, l’Ipr, le Projet Swedd, le Projet Jigiseme Jiri, le Cnsp, le M5-Rfp, la Commission nationale des droits de l’Homme, la Fédération malienne de basket-ball, la Cédéao, la Délégation de l’Union européenne au Mali, l’Agence française de développement (Afd) la SNV, la GIZ, la Banque de Développement du Mali (Bdm-sa) la Caisse associative des entrepreneurs et commerçants (Caece).

Sans oublier la Clinique “Golden Life” la Société Orange Mali, le restaurant “Saigon Asian Food” Intec Sup, Saham Assurance, la Société B2Gold, la Société Minoterie “NBouna” le Groupe Renouveau, Africable Télévision, Chérifla TV, Spirit McCann, Groupe Prestige, Groupe Famib, Sélection Immo Sarl.                     El Hadj A.B. HAIDARA

 

Voici les ministres qui se sont distingués pendant les 100 jours de la Transition ! 

En plus du Premier ministre, Moctar Ouane, sept membres du gouvernement dont une seule femme seront primés, le 22 janvier prochain, par le Baromètre, qui est un instrument de veille citoyenne.   

En plus des 50 personnalités et les 50 organisations qui ont marqué l’année 2020, le Baromètre, instrument de veille citoyenne, compte récompenser cette année les ministres qui se sont distingués pendant les 100 jours de la Transition dirigée par le Colonel Bah NDaw. Ces personnalités recevront chacune un trophée lors du cocktail dinatoire de la remise des distinctions prévue le vendredi 22 janvier à l’Hôtel Amitié de Bamako, en présence de plusieurs invités de marque.

Sur cette liste des récipiendaires, le Premier ministre chef du gouvernement, Moctar Ouane, se trouve en première position. Il est suivi de sept membres du gouvernement dont une seule femme. Il s’agit de Mohamed Salia Touré (ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle) Lamine Seydou Traoré (ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau) Mossa Ag Attaher (ministre de la Jeunesse et des Sports) Makan Fily Dabo (ministre des Transports et des Infrastructures) Dionkè Diarra (ministre des Affaires foncières, de l’Urbanisme et de l’Habitat) Mme Kadiatou Konaré (ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme). Sans oublier Pr Amadou Kéïta (ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique).

Notons que le Baromètre dont le coordonnateur est Cheick Oumar Soumano (il est le président de l’Organisation des jeunes patrons)  veut ainsi magnifier les actions du gouvernement de la Transition.                                               El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Makan Fily Dabo à fait quoi ? Nos routes restent trouées et vous le recompensez pour être venu s’asseoir et regarder ces trous ? Y a-t-il eu amélioration quelque part ? Où ?

  2. Ils sont malades ou quoi ? IBK s’est surtout distingué par sa bêtise, c’est tout. Et vous voulez le recompensez pour cela ? En lui donnant quoi ? En lui disant quoi ? Soumaila, je l’aime bien et j’ai du respect et de la considération pour lui et ATT aussi. Qu’ont-ils fait de spécial les derniers mois de leur vie ? Arrêtez chers amis, de décrédibiliser la science.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here