Une importante délégation du RPM à Sikasso : Dr Bocary Treta et ses camarades Rassurent les militants du Kénédougou

1
Bokary Treta , Président du BPN-RPM
Bokary Treta , Président du BPN-RPM

La salle de spectacle de la résidence Charles Wanga de Sikasso a servi de cadre à la journée d’échanges et d’informations sur la vie du parti Rassemblement Pour le Mali, le bilan du premier quinquennat d’IBK, les élections de 2018 et l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. C’était le dimanche 15 avril dernier.

Ont répondu présents à ce rendez-vous important, Dr Bokary Tréta, président du parti, Ousmane Koné, ancien ministre non moins secrétaire général de la section RPM de Sikasso, son adjoint Mamadou Tangara, ancien maire de la cité du Kénédougou, Mahamane Baby, Mamadou Frankaly Keïta, tous deux anciens ministres. On aussi notait la présence des députés à l’Assemblée nationale du Mali comme Mme Coulibaly Maïmouna Dramé, Yacouba Traoré, Mohamed Ould Mataly et Salia Togola ainsi que le maire de la commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara, le secrétaire général de la section RPM de Kadiolo, Logona Traoré,  des cadres du bureau politique national du parti tels que Mme Assanatou Sow, Dr Moussa Guindo, Mme Awa Traoré, accompagnés d’une forte délégation venue de Bamako, des militants, partisans et sympathisants du RPM à Sikasso.

La cité du Kénédougou a réservé un accueil chaleureux à cette imposante délégation du RPM dont la visite s’inscrivait dans le cadre d’une série de tournées des cadres du BPN du parti entamée depuis quelques mois dans l’ensemble des sections du pays.

Il s’agissait au cours de cette rencontre d’échanger, d’informer et de relancer les structures du parti. Un certain nombre de thématiques ont été abordées telles que la préparation du comité central du parti qui est une nouvelle organisation des instances, l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, les élections de 2018, le bilan des 5 ans d’IBK.

A ce niveau, le secrétaire général de la section RPM de Sikasso, Ousmane Koné, dira que le président IBK a fait bouger les lignes et qu’on ne peut pas lister tout ce qui a été fait pendant le premier mandat d’IBK.

Tous unis pour : Soutenir la candidature d’IBK à la présidentielle de 2018

La présence du président du parti à Sikasso n’est pas un hasard de calendrier. Elle officialise la candidature du Président IBK à sa propre succession. « Je suis porteur de cette voix. Raison pour laquelle je suis venu dire aux militants et sympathisants du parti à Sikasso que nous soutenons la candidature d’IBK. Egalement ma présence à Sikasso, c’est pour vous dire que le président de la République peut compter sur la CMP et le RPM pour un second mandat  », a indiqué Dr Bokary Téréta président du RPM. 

A l’issue de la conférence, la section RPM de Sikasso et le Bureau Politique National ont réaffirmé leur engagement à soutenir IBK au marathon présidentiel tout en souhaitant unir les forces de l’intérieur comme de l’extérieur du Mali pour l’élection d’IBK dès le premier tour.

L’état du parti : Des tisserands

Poursuivant son intervention, Dr Bokary Tréta  confirme qu’il n’y a aucun doute, le Rassemblement pour le Mali est la principale force politique du Mali. « On a gagné toutes les élections. Les oiseaux de mauvais augure avaient prédit qu’entre 2013 et 2016, il y a eu l’usure du pouvoir. Bien au contraire, je reste convaincu que les Maliens et les Maliennes continuent à porter IBK dans leur cœur. Je suis convaincu qu’il y a des problèmes, nous allons en discuter, parler entre nous et trouver les solutions les plus intelligentes », a-t-il martelé.

Pour le Dr Treta, l’union et le sacrifice de soi sont essentiels pour parvenir à l’élection du président Kéïta dès le premier tour. « Je suis heureux, avec la profondeur des échanges avec les camarades, je leur confirme la considération et le respect que le groupe du BPN leur porte. Nous sommes dans un pays qui se trouve dans des difficultés, il faut le sauver. C’est cela notre objectif. Il faut reconquérir les acquis, consolider nos positions et pour cela, je pense que chacun doit faire un effort de s’oublier, de mettre le pays et le parti au-dessus de soi-même, de resserrer les rangs, renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe dans nos rangs. C’est de cette façon que nous allons pouvoir mobiliser la population, renforcer la confiance en nous-mêmes, mobiliser le plus grand nombre d’électeurs pour réaliser l’élection d’IBK à la magistrature suprême dès le premier tour », a-t-il conseillé à la section de Sikasso. Il faut rappeler qu’un prix de reconnaissance a été décerné à Dr Bokary Tréta par Mamadou Dembélé, Secrétaire général de l’UJ-RPM de Sikasso, au nom de la jeunesse.

Bourama Camara,

 Envoyé spécial

à Sikasso

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Le RPM est un parti sérieux et le travail qu’il fait en témoigne. Le travail est fait auprès des sections RPM de tout le pays pour élire le président IBK le 29 juillet prochain dès le premier tour. Contrairement à certains qui s’adonnent à des injures et coups de tout genre sur les réseaux sociaux les responsables du RPM sont sur le terrain. C’est cela qui fera la victoire du président IBK en juillet prochain.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here