7ieme édition de la semaine de la microfinance au Mali : La relance économique au cœur des débats

0

L’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés au Mali (APSFD) a tenu les 17 et 18 décembre 2015 au CICB la 7ième édition de sa semaine de la microfinance. Présidée par le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, Me Mamadou Gaoussou Diarra, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du directeur national de la BCEAO, M. Konzo Traoré, du président de l’APSFD, M. Adama Camara et de plusieurs autres personnalités du monde de la microfinance.

 

Au Mali, le secteur de la microfinance occupe une place de choix dans les différentes politiques publiques. A cet effet, le Cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté 2012-2017 a assigné aux systèmes financiers décentralisés (SFD) un rôle déterminant pour la création d’activités génératrices de revenus et d’emplois pour la promotion d’exploitations agricoles et de micro-entreprises. Aujourd’hui, présente dans tous les secteurs d’activités et sur toute l’étendue du territoire national, la microfinance telle que pratiquée au Mali s’est développée pour devenir un véritable levier d’émergence.

La tenue de cette 7ième édition de la semaine de la microfinance sous le thème : «la microfinance au cœur de la relance économique du Mali» constitue selon le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, Me Mamadou Gaoussou Diarra, un espace de discussion et d’échanges entre les différents intervenants. Elle aura permis de dégager des pistes de solutions aux multiples difficultés et défis auxquels le secteur reste confronté.

Durant deux jours, les participants ont eu droit à des expositions sur des structures de microfinance et plusieurs panels ont été présentés par d’éminents spécialistes. Ces panels ont porté entre autres sur le rôle des SFD dans le financement de l’agriculture, la stratégie de viabilisation et de pérennisation des SFD, la microfinance,  les technologies de l’information et de la communication et les mécanismes durables de financement des SFD.

A retenir que selon la BCEAO, la microfinance ou finance décentralisée est l’ensemble des systèmes d’intermédiation financière de proximité qui constituent une alternative crédible face aux besoins financiers des populations qui ne peuvent avoir accès aux systèmes bancaires classiques.

Dieudonné Tembely      

 

PARTAGER