African Business Connect au Mali : Des rencontres B to B entre opérateurs économiques maliens et marocains

0

African Business Connect au Mali : Des rencontres B to B entre opérateurs économiques maliens et marocainsAprès l’étape inaugurale qui s’est tenue  du 12  au 13 novembre au Sénégal, l’African Business Connect, initiée par Maroc export et BMCE Bank of Africa, est au Mali depuis hier, lundi 16 novembre 2015. La séance d’ouverture organisée à l’hôtel Radisson Blu de Bamako a été l’occasion de lancer des rencontres B to B regroupant des entreprises marocaines et maliennes pour étudier les opportunités d’affaires au Mali dans différents domaines et plus précisément des secteurs du BTP et des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques(IMME) . Selon les organisateurs, l’étape de Bamako, la dernière étape, est déjà une réussite, car plus de 400 operateurs économiques ont répondu présent pour montrer leurs produits lors de rencontres B to B qui vont durer deux jours.

Cette séance d’ouverture d’African Business Connect au Mali a été marquée par la présence de Abdoul Karim Konaté, ministre du commerce et de l’industrie du Mali, Hassan Naciri, ambassadeur du Maroc au Mali, Youssouf Bathily, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, Zahra Maafiri, directrice générale de Maroc Export, Bouchaib Fachar, directeur général de Bank of Africa Mali et Essaid Benjelloun Touimi, directeur réseau Casablanca BMCE Bank of Africa.

Intervenant à l’ouverture de la rencontre,  Hassan Naciri, ambassadeur du Maroc au Mali, a déclaré que ces rencontres sont avant tout l’expression d’une politique volontariste impulsé par sa Majesté le Roi du Maroc Mohamed VI et le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. « Plus que jamais, le  partenariat entre le Maroc et le Mali s’illustre par son caractère gagnant-gagnant. Une politique qui se traduit par des actions et des résultats probants sur le terrain à travers la création d’emplois, de richesses et de transfert de savoir faire », a déclaré l’ambassadeur.

Selon le ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdel Karim Konaté, la rencontre entre dans la mise en œuvre du protocole d’accord signé au cours de la visite historique effectué par sa Majesté le Roi du Maroc Mohamed VI en février 2014 au Mali. Une visite qui a jeté, selon lui, les bases d’une coopération beaucoup plus solide entre le Maroc et le Mali. Le directeur général de Banque of Africa du Mali, Bouchaib Fachar, dans son discours, a mis l’accent sur les opportunités d’investissement au Mali à savoir : la volonté des pouvoirs maliens à investir dans les infrastructures,  l’énergie, le transport, l’eau potable, les logements sociaux, les énormes potentialités d’énergie électrique à partir des ressources locales, le plan de relance économique et de développement suite à la signature de l’accord de paix… Essaid Benjelloun Touimi, directeur réseau Casablanca BMCE Bank of Africa ajoutera que ces échanges ne sont pas fortuits. Cela traduit, de son avis, l’excellence des rapports entre le Maroc et le Mali et va permettre aux entreprises des deux pays de se rencontrer et de discuter des opportunités d’investissement au Mali. Pour sa part, la directrice générale de Maroc Export, Zahra Maafiri a fait savoir que le déplacement des entreprises marocaines, réputées pour leurs savoirs faire, à Bamako, la dernière étape d’African Business Contact, vise à initier et à renforcer le partenariat avec les entreprises maliennes. « Ce sont des rencontres qui ouvriront des partenariats gagnant-gagnant. L’enjeu est de créer des alliances plus fortes », a expliqué la directrice de Maroc Export.  Youssouf Bathily, le président de la CCIM a indiqué que ces rencontres sont une opportunité à saisir pour les opérateurs économiques afin de renforcer les relations d’affaires entre le Maroc et le Mali.

Madiassa Kaba Diakité

PARTAGER