13eme Édition de la bourse aux céréales: l’Offre est supérieure à la demande

0

La bourse de Ségou enregistre une offre de vente de cent trois mille quatre cent quarante-sept (103.447) tonnes de céréales et une demande d’achat de quarante-cinq mille six cent quatre-vingt-treize (45.693) tonnes en 2019.

Démarrée le jeudi 14 février, la bourse aux céréales a fermé ses portes le vendredi 15 février 2019 à midi. Les négociations avaient abouti à la signature de 15 contrats pour une quantité de 18.784 tonnes. Le coût de ces transactions s’élève à trois milliards neuf cent dix-sept millions huit cent treize mille sept cent (3.917.813.700)FCFA.

Selon les organisateurs, cette bourse aux céréales permet non seulement de mettre en relation les offres d’achat et de vente du mil, du sorgho, du riz, du maïs et des légumineuses alimentaires. Pour le Gouverneur de Ségou, Biramou CISSOKO, elle contribue à booster l’économie de la région qui abrite l’événement depuis 13 ans.

A l’issue de la rencontre, le Président de l’APCAM, Bakary Togola, a demandé aux vendeurs et acheteurs de respecter les clauses des contrats.

Quant aureprésentant du ministre de l’Agriculture, Dramane SANOGO, Conseiller Technique, il a précisé les objectifs fixés par cette plateforme d’échanges entre les zones excédentaires et déficitaires, qui sont entre autres: la promotion de filières céréalières au Mali ; l’information des partenaires sur la disponibilité des céréales ; la facilitation des négociations entre les producteurs et les opérateurs privés sur le marché, en vue d’assurer la vente des stocks disponibles.

A rappeler que la bourse aux céréalesne dure que deux jours mais c’est douze mois de négociations et de transactions entre les acteurs pour une couverture optimale du pays en céréales.

Ben Abdoulaye Traore

Source : L’Oeil du Peon

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here