Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton au Mali (CSCPPC) : 1 million de tonnes de coton?

0

La Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs du Coton du Mali (CSCPC), a organisé jeudi dernier au Centre Internationale de Conférences de Bamako (CICB), un forum pour la production d’un million de tonnes de coton graine campagne 2019/2020.

La rencontre a été présidée par M. Soumeylou Boubeye Maiga premier ministre chef du gouvernement, en présence de Dr Nango Dembelé, ministre de l’Agriculture, M. Bakary Togola président de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs du Coton du Mali (CSCPC), Prof Baba Berthé, PDG de la CMDT et plusieurs délégués venus des  régions concernées par la culture du coton.

Ce forum a non seulement permis  aux producteurs de l’or blanc dans notre pays  de se prononcer sur les résultats de la campagne écoulée,  mais surtout, de prendre un engagement solennel pour la réalisation d’un million de tonnes de coton graine pour la prochaine campagne.

Prenant la parole, M. Bakary Togola, Président de la confédération des sociétés coopératives des producteurs du coton du  Mali a indiqué que  l’objectif d’un million de coton graine visé pour la campagne 2019-2020 est une  initiative du Président de la République du Mali, en vue de permettre à notre pays de garder sa position dans la production du coton.

Cependant, rappel-t-il, la production cotonnière a connu un accroissement régulier dans notre pays depuis l’arrivée au pouvoir du Président Ibrahim Boubacar Keita car,  elle est passée de 449646 tonnes en 2012/2013 à 728606 tonnes 2017/2018. « Ce record de production cotonnière a créé un engouement pour les cotonculteurs pour poursuivre l’accroissement de leur production », ajoute-t-il.

Aux dires de Mr Togola, 4 millions de maliens tirent leurs revenus de la production du coton et la dernière campagne a permis de produire 728 000 tonnes de coton faisant du Mali le premier producteur africain.

«  Le prix du kilo de coton pour la campagne 2019-2020 est fixé à 275 FCFA », a conclu le président de la confédération.

Mr  Soumeylou Boubeye Maiga, Premier ministre, chef du gouvernement  pour sa part a transmis aux participants au forum, les remerciements du Président de la République pour avoir tenu leur promesse en matière de production de coton au cours de la dernière campagne et a enfin  invité tous les cotonculteurs  de la filière de notre pays à s’unir pour atteindre cet objectif : produire 1 million de tonne de coton après la campagne 2019/2020.

Produire plus pour gagner plus d’argent est louable, mais il faut craindre que les contonculteurs ne sacrifient les espaces réservés aux cultures vivrières afin d’atteindre l’objectif 1 million de tonnes de coton pour la campagne 2019/2020. Puisque, Cela suppose l’exploitation d’autres espaces cultivables. En disposent-ils ? Sinon, ne devraient-ils pas cultiver du coton sur d’autres terres réservées à d’autres cultures ?

Cela s’est passé il y’a quelques années à Kita où, les paysans n’avaient cultivé ni arachide, ni mil, ni sorgho ni même des gombos. Finalement, ils avaient l’argent du coton, mais sans nourriture. Le coton est certes doux, mais le cous-cous l’est encore plus.

Abdoul Karim Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here