Bilan des actions de l’UE au Mali en 2014 : Environ 151 milliards de F CFA investis dans divers domaines

2

Le chef de la délégation de l’Union européenne au Mali, l’ambassadeur Richard Zink a animé une conférence de presse au siège de la délégation, hier. L’objectif était de faire le bilan des actions de l’UE au Mali au cours de l’année qui s’achève. De ce bilan, il ressort que les actions de l’UE ont touché les domaines politique, sécuritaire, développement et humanitaire. Le coût de ces actions a atteint 151 milliards de F CFA en 2014. Pour l’année 2015, l’UE va entamer le 11ème FED (2015-2020) qui prévoit 407 milliards d’investissements dans plusieurs domaines de développement y compris l’éducation.

Richard Zink, chef de la Délégation de l’Union Européenne
Richaqrd Zink, chef de la délégation de l’UE au Mali

L’Union européenne est le premier partenaire au développement du Mali. A ce titre, elle appuie depuis l’indépendance notre pays dans plusieurs domaines. A l’entame de la conférence, l’ambassadeur Richard Zink a affirmé que l’action de l’UE a couvert les domaines politique, sécuritaire, de développement et humanitaire. Ce qui témoigne l’engagement des Européens aux côtés de notre pays. Pour le chef de la délégation, le Mali a bénéficié de l’UE en 2014 151 milliards de F CFA. Ce qui fait de notre pays l’un des récipiendaires principaux du soutien européen et démontre l’attachement de la communauté européenne au développement et à la paix au Mali, a fait savoir l’ambassadeur Richard Zink.

Dans les principales réalisations de l’UE, le chef de la délégation a dit que le bureau humanitaire de la commission européenne a apporté une aide humanitaire d’une valeur de 40 milliards de F CFA pour le sud et le nord du pays. S’agissant du domaine politique, l’ambassadeur a réitéré l’accompagnement de l’UE à l’aboutissement des négociations  d’Alger en faveur de la paix. Pour Richard Zink, depuis le début de la crise sécuritaire et institutionnelle, les partenaires européens ont contribué à la formation des militaires et des services de sécurité.

C’est ainsi que, dira-t-il, 550 militaires européens ont formé 5 bataillons, soit au total 3 500 militaires. En ce qui concerne la réforme du secteur de la sécurité, le conférencier a dit que l’UE et le gouvernement du Mali partagent le même avis.

L’Union européenne appuie notre pays dans son développement en lui apportant un soutien conséquent. C’est dans ce contexte que la 3ème tranche, de l’appui budgétaire d’une valeur de 62 milliards a été finalement versée au gouvernement il y a quelques jours.

Le chef de la délégation s’est réjoui de la reprise des travaux de la route Bamako-Tombouctou et le lancement des travaux de la route Tominian frontière Burkinabé. L’ambassadeur a aussi rappelé les programmes d’aménagement des terres à l’Office du Niger, le développement de l’irrigation de proximité dans les régions de Sikasso et Koulikoro. Ces actions qui contribuent à la réduction de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle de la population s’élèvent à plus de 18 milliards de F CFA.

Parlant des perspectives, le chef de la délégation a parlé de la poursuite des actions en faveur de la lutte contre le virus Ebola, la formation des militaires maliens dans le cadre de la mission de l’EUTM et l’appui aux initiatives gouvernementales en matière de régionalisation, de réforme de la justice et de lutte contre la corruption suite aux recommandations des divers audits. Dans le cadre du 11ème FED (2015-2020) et en accord avec le gouvernement, l’UE prévoit un montant de 407 milliards de F CFA qui sera consacré aux secteurs de la gouvernance, du développement rural et l’éducation.

Ce dernier point selon l’ambassadeur constitue une innovation. A ce montant, il faut ajouter celui qui doit servir au financement de la route Bourem-Kidal. Richard Zink a renouvelé l’engagement des Etats membres à accompagner le Mali et le sahel dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

 Moussa SIDIBE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Combien de milliers d’euro ont été investis au Mali depuis l’indépendance en 1950……. pourtant le pays demeure toujours pauvre, avec une situation socio-économique qui se degrade de décenie en décenie….. Tant que le people n’aura pas pris conscience que le développement du pays ne se fera que par son proper effort, nous dépendrons toujours des autres!!!!!!!!!!!!!!

  2. Nous espérons qu’ en 2015 la situation seras meilleure par rapport à l’année précédente .

    ______________________________________________________________
    emploi au Mali

Comments are closed.